Qui-suis je ?

Coach de vie spécialisée dans le bonheur Coach du bonheur depuis 10 ans, mon meilleur ami s’appelle Baloo. Enfance paisible et adolescence mouvementée.

Après une jeunesse paisible dans une famille aimante, je vis ma première rupture familiale et géographique à 14 ans. Le cocon familial éclate (parents séparés, déménagement) et à partir de ce moment les problèmes s’enchainent à la pelle. J’en subis les conséquences mais ma mère s’efforce, avec humour, de toujours me faire voir la vie du bon côté. Malgré l’absence du père et la perte de mes repères, je m’adapte et m’efforce de positiver… A 21 ans, je cherchais un sens à ma vie. Je ne me projetais ni dans la vie professionnelle, ni dans le domaine perso. L’Inde m’attirait depuis l’adolescence. Je sentais que j’y trouverais des réponses.

 

Quête de sens

Emportée par cette quête de sens, j'ai voyagé plusieurs années à la découverte du monde, et je me suis imprégnée de cultures diverses. En Inde, j'ai été particulièrement marquée par la joie de vivre et la spiritualité ambiante, qui contrastent avec l’abondance de biens que connaissent les occidentaux. J’ai compris que le bonheur est, avant toute chose, un état intérieur. J'ai vécu dans l'Himalaya chez une famille qui vivait simplement et m'avait installée dans une bâtisse sommaire près de leur maison, sans eau ni électricité. Avec eux, en toute simplicité, j’apprenais, je cultivais le bonheur. Je vivais le moment présent d’une façon de plus en plus connectée à la nature, à moi-même, aux autres. En m'intégrant à leur mode de vie, j'ai ressenti un bien-être dénué de toute matérialité, loin des contingences modernes. Cette famille est toujours dans mon cœur et, à ma grande joie, j’ai pu récemment avoir de leurs nouvelles et leur transmettre des cadeaux par une amie qui voyageait en Inde. Le temps n’avait laissé aucune marque chez eux…


Tout au long de mes voyages, et même au cœur de Tokyo, une ville en pleine effervescence, ce contraste m’a enrichi. J'ai pu mettre en pratique, au sein d'un peuple stressé et éloigné de ses repères culturels ancestraux, un art du bonheur très personnel inspiré de mon histoire, imprégné de spiritualité.

J’ai, depuis, toujours cultivé le bonheur pour affronter les obstacles que la vie mettait sur mon chemin. J’ai aussi acquis une ouverture d’esprit qui me permet de comprendre et d’aider l’autre très naturellement et sans aucun jugement.

Une vocation

Force de ses richesses émotionnelles et culturelles, j'ai profondément changé ma vision du monde et j'ai eu envie de transmettre cette philosophie de vie à l’aide d’une méthode universelle, pragmatique et efficace que j'ai créée : BONHEURS.

e me suis  inspirée de la communication non violente et de la psychologie positive pour vous accompagner vers un bien être intérieur car le bonheur est avant tout un état intérieur.

Le coaching s’est imposé naturellement dans ma vie, d’abord en accompagnant celles et ceux qui me sollicitaient dans mon entourage.  Puis j'ai développé cette activité à plein temps pour pouvoir apporter à ces personnes une aide plus en profondeur.

Le Dalaï Lama résume très bien la démarche du coaching : « si l’on est blessé par une flèche empoisonnée, l’important est d’abord de la retirer, ce n’est pas de s’interroger d’où elle vient, qui l’a tirée, de quel poison il s’agit ? ».

La philosophie, le développement personnel, la spiritualité, etc. tout renvoie au bien être !

Je me suis donc spécialisée dans le bonheur et je suis devenue la première coach du bonheur  en France en 2009.

Ensemble, cultivons votre bonheur,

Alexandra

 

Mob :  06 35 17 04 96 

email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.