Pardonner, c'est l'idéal

Il me paraît très important de pardonner aux autres et  à soi même pour se sentir libre. Qui veut vivre avec un sentiment de haine, de rancune ? Bien sûr,  je pense à toutes les personnes qui ont subi des maltraitances, des tortures physiques et morales ...Mais pardonner ne signifie pas dans mon langage continuer à entretenir des relations avec ses bourreaux ou penser à eux avec tendresse. L'essentiel est d'enlever toute haine qui n'engendre que du négatif et entraîne souvent des maladies psychosomatiques. Comprendre l'autre aide à pardonner et avoir de la compassion. L'exemple de Natascha Kampusch est très parlant. Elle a été emprisonnée  dans une cave de 8m° de huit à dix huit ans et torturée par un psychopathe. Elle s'est rattachée aux quelques moments ou l'homme se montrait humain envers elle . Elle a choqué  les âmes sensibles car elle a analysé les faits sans haine, sans dire que tout dans cet homme était noir.

Pour toutes les petites rancunes quotidiennes dans le milieu professionnel, familial ou amical, elles me paraissent vaines. Elles empoisonnent notre existence. Prendre du recul, avoir beaucoup d'humour  et ne pas ressasser aident à vivre des relations saines avec son entourage, travailler en harmonie et être donc plus productif...

Qu'en pensez vous ?

Imprimer E-mail

Copyright 2018 by CkomParis.com  création site internet Neuilly sur Seine - Paris
Compatible iPad, iPhone et Androïd
Demo