Comment faire pour que résolution rime avec solution

Cette année, j’arrête de fumer, je vais manger sainement et faire du sport…. Vous vous reconnaissez ?

Un peu de toi, un peu de moi, un peu de nous….C’est l’histoire de toute une vie !

Se fixer une bonne résolution  est intéressant si elle part d’une vraie décision et  vous pousse à l’action. En agissant, vous serez récompensés et vous ressentirez un sentiment de pur bonheur, c’est aussi simple que ça;)

Dès  le début du mois de janvier, chacun fait un récap de l’an dernier. Une page se ferme et une autre s’ouvre et on se challenge encore plus.  Et  mi-janvier, on commence (déjà) à culpabiliser !

Oubliez les  « je dois », « il faut que », remplacez les par « j’ai envie de », « je vais ».   Inutile d’avoir des tas de résolutions qui s’envolent, prenez en une et faites qu’elle perdure !

Le danger est de percevoir la résolution juste comme un effort au lieu d’une récompense.

Revenez toujours à ce que vous désirez vraiment c’est à dire la récompense !

Par exemple : « j’arrête de fumer».

N’hésitez pas à mettre une photo de vous en évidence à une époque où vous ne fumiez pas.

La résolution est la récompense : Avoir de l’énergie, être en bonne santé, avoir le teint clair, être fier de soi, retrouver l’odorat, le goût, avoir du souffle et se sentir mieux etc.

La solution est dans l’effort : Arrêter de fumer

Dans « résolution », il y a « solution ».  Derrière un problème, il y a toujours plusieurs solutions ! Une problématique souligne   un écart entre une résolution et un résultat.  L’idée est d’envisager un plan d’action pour résorber l’écart.

Je vous invite à utiliser la méthode Kaizen si vous désirez atteindre votre objectif sereinement. Cette démarche japonaise repose sur des petites améliorations quotidiennes. « Faire des petits pas ».

Mon conseil est simple : écrivez « votre objectif », découpez le en petites parties,  fixez des étapes pour mesurer vos progrès pas à pas et  engagez-vous avec vous-même sur une date butoir.

Par exemple, si vous décidez de faire un semi-marathon alors que vous n’êtes pas sportif, vous allez  envoyer un message violent à votre cerveau  et vous décourager.

En revanche, si vous décidez de courir 15 minutes la première semaine puis augmentez la durée petit à petit, vous pouvez  et vous y arriverez. 

Soyez positif et cultivez la flamme qui est en vous, celle de vos passions, de vos désirs, celle qui vous pousse à vous dépasser !

Trouvez le feu sacré qui renforcera votre énergie vitale. Soyez à l’écoute de votre intuition, cette petite voix qui vous guide dans vos choix !

Créez de nouvelles habitudes, de nouvelles routines et tenez les.

 Dalaï Lama a résumé en quelques mots le pouvoir de l’action, des nouvelles habitudes :

« Sèmes un acte, tu récolteras une habitude, sèmes une habitude, tu récolteras un caractère , sèmes un caractère, tu récolteras une destinée. »

Pour conclure, On sème (s’aime)  avec amour et n’oubliez pas :

Quand vous plantez des graines pour cultiver votre jardin intérieur pour que résolution rime avec solution, arrosez-les régulièrement et gardez confiance !

Tôt ou tard, vous serez récompensés !


 

 

 

Imprimer E-mail

Pourquoi l'odeur de la nature nous fait du bien ?

Avec l'été, le soleil réchauffe la nature et en révèle les odeurs, ce qui permet à l’Homme de se reconnecter avec les éléments, avec l’énergie du renouveau : les arbres qui bourgeonnent, les fleurs qui repoussent, les couleurs et les senteurs de la nature qui triomphent sur le froid de l’hiver.

Faire confiance à la nature, c’est accepter d’être heureux !


La nature donne sans compter : sans trop chercher, on y trouve de la beauté, de l’harmonie, de la paix, de l’énergie. La nature nous reconnecte avec nos instincts primaires, trop souvent endormis ! Selon certains théoriciens américains, se ressourcer dans la nature nous permettrait de renouer inconsciemment avec des images de notre univers primitif.

Le neuropsychiatre Boris Cyrulnik estime que « les citadins ont besoin de débrayer en marchant dans la nature et de retrouver les traces de leur cerveau archaïque. Mais s'ils vivaient en permanence en pleine nature, ils viendraient sûrement se déstresser en ville ».

Saviez-vous que les deux couleurs indispensables au bien-être sont le bleu (ciel et mer) et le vert (végétation) ? On les trouve abondamment dans la nature.

Sachons apprécier la symphonie des couleurs de saison comme si c’était la première fois, et laissons parler nos émotions. Le simple fait de laisser dériver son regard sur la nature environnante aurait le pouvoir de dynamiser notre mental, notamment quand on est concentré sur une tâche fatigante.

Et quel bonheur d’entendre les criquets chanter, les feuilles bruisser et les oiseaux gazouiller ! Avec le bruit du vent, le clapotis de l’eau d’un ruisseau ou le ressac d’une belle vague, je crois qu’aucun son n’est plus agréable.

Servons-nous donc de nos 5 sens pour nous reconnecter ! Surprenons-nous à toucher, goûter, regarder, écouter, humer comme si nous découvrions ce que nous offrent les esprits de la nature pour la première fois. Nous allons décupler nos sensations :

Prenons par exemple dans nos mains un peu de terre fraîchement retournée, émiettons-là entre nos doigts, sentons la puissance du terreau fertile qui va faire pousser les fruits et légumes que nous dégusterons dans quelque temps.

Je vous invite à découvrir  une pratique très en vogue en ce moment auprès des amoureux de la nature, le Tree-Hugging (en français sylvothérapie) : faisons des câlins aux arbres, ils nous le rendront au centuple  ;)

Une simple bouffée d’air frais nous mettra de bonne humeur. Certaines senteurs de la nature, même les plus simples, nous procurent de l’énergie : l'odeur de l'herbe fraîchement coupée, celle des pins et des fougères, dans les sous-bois, l'odeur des embruns par jours de grands vents, et tant d’autres…

Il me suffit de fermer les yeux et respirer des effluves pour que les réminiscences qu'elles évoquent me replongent en enfance, et dans les moments heureux de ma vie : La mémoire olfactive, c’est un voyage dans le temps : une odeur contre un souvenir...

 

Imprimer E-mail

La bonne attitude : le secret de la reussite

 

« L’attitude détermine les actions, les actions déterminent les résultats, les résultats déterminent les modes de vie ».

Jim Rhon, philosophe américain, a parfaitement résumé le lien entre l’image que nous renvoyons et le succès dans le processus de vente.

Tous les experts en vente nous diront que « … les gens adorent acheter, mais ils n’aiment pas qu’on leur force la main ! ».


 En tant que entrepreneur, commercial, vendeur, comment créer l’atmosphère adéquate qui incitera les prospects à passer à l’achat sans donner l’impression de vouloir conclure la vente ?

Parce que l’acte de vente n’est pas qu’une simple transaction, pour inspirer confiance à nos clients, soyez empathique et sincèrement tournée vers eux. Cela crée une relation particulière, qui motive ensuite l’attachement à votre marque.

Et si vous mettiez de l’altruisme au cœur de nos ventes, que se passerait-il ?

Inspirez vous  de cet adage : « Ne fais pas autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse » qui signifie, si on le formule positivement «traite les autres comme tu aimerais être traité».

Les entrepreneurs et les commerciaux ont beaucoup à apprendre en s’inspirant de l’éthique de réciprocité, une règle morale dont le principe fondamental est énoncé dans pratiquement toutes les grandes civilisations.

Est-ce que vos clients se sentiraient valorisés ? Vous connaissez déjà la réponse, bien sûr !

Par exemple, avec vos clients,faites leur sentir des émotions positives en personnalisant et en apportant toujours + de valeur.

Et comme les achats se font d’abord avec l’émotion, beaucoup plus qu’avec la raison, une attitude empathique et bienveillante aboutira souvent à un résultat positif. C’est le petit + ce qui fera toute la différence, permettra d’enrichir la relation client, et influera sur vos résultats.

Votre corps s’exprime de façon inconsciente, et comme le corps ne ment pas, vous devez incarner votre message pour inspirer confiance à vos clients.

Il est donc essentiel de maîtriser votre communication non verbale pour faire passer le bon message.
En effet, comme le soulignent les travaux du psychanalyste Jacques Lacan, nous parlons avec notre corps sans le savoir. Notre communication non verbale en dit souvent bien plus que les mots que nous exprimons…Vos clients perçoivent intuitivement s’ils peuvent vous faire confiance…

Dans un processus de vente, on a trop souvent tendance à tout miser sur les mots, en négligeant les gestes, l’intonation, les mimiques, le contact visuel, le toucher, etc… Pourtant, cette communication non verbale est comme la partie invisible d’un iceberg, la plus importante dans un échange.


Le Professeur Albert Mehrabian, spécialiste en psychologie, estime que seulement 7% de la communication est verbale (s’exprime par la signification des mots), alors qu’elle est vocale pour 38% (intonation et son de la voix) et visuelle pour 55% (expressions du visage et du langage corporel)

Je vous propose quelques pistes pour créer une relation de confiance :

•   Vous tenir bien droit élance votre silhouette, et conforte votre posture d’expert.
•   Prendre conscience de votre façon de bouger pour avoir une position ouvert et détendu.
•   Savoir gérer vos propres émotions, comme la fatigue ou l’agacement, vous permet de garder un visage souriant en toute circonstance.
•   Capter à un moment le regard du client, et même avoir un contact tactile (un frôlement d’épaule, un serrement de main, etc.) installera une complicité dans l’acte de vente.

•  Poser des questions ouvertes, cela vous permettra d’éviter le risque d’une réponse négative, souvent ferme et définitive.
•  Adopter une posture d’observation, d’attention, de maîtrise des silences, cela laissera au client le temps de s’exprimer librement et vous pourrez ainsi mieux comprendre ses attentes.
•  Par des acquiescements, montrez à votre interlocuteur que vous l’écoutez, l’écoute active consiste à s’assurer qu’on a bien compris le message, en écoutant sans interrompre et en reformulant.

Certains traits de caractère, que vous avez hérité de vos parents pendant votre enfance, ou que vous avez développés en tant qu’adulte, seront des forces à mettre en avant pour des ventes fructueuses. Sachez explorer votre potentiel pour trouver en vous les qualités qui vous permettront de faire la différence : la détermination, la confiance en soi, le sens du contact, l’éloquence, l’empathie, le sens de l’humour, la sincérité, etc.


Bien sûr, il peut nous arriver de nous lever d’un mauvais pied, et c’est OK ;-) ! L’essentiel est de trouver la bonne méthode pour se remettre dans un état d’esprit positif, par exemple en écoutant la musique qui vous plait,  cela stimulera la production de l’hormone de la motivation, du plaisir, de l’excitation : la dopamine. Vous pouvez aussi  surfer sur vos humoristes préférés devant un bon petit déjeuner, ou vous laisser réconforter par la divine senteur de votre bougie préférée…

 

 



Imprimer E-mail