Coach en développement personnel paris - seul

Vivre en accord avec ses valeurs pour retrouver une bonne estime de soi

En psychologie, l’estime de soi désigne l'auto-évaluation faite par une personne au regard de ses propres valeurs, alors que la confiance en soi renvoie à ses capacités.


Avoir une bonne estime de soi, c’est possible !

Quand vous avez eu des parents aimants, valorisants et rassurants, c’est même facile ! Dans le cas contraire, leur attitude à votre égard a pu être nocive et casser votre estime de vous. Vous avez pu ensuite rencontrer cette même attitude à des degrés divers, chez vos professeurs ou vos camarades. Se pourrait-il que l'expression « l'enfer est pavé de bonnes intentions » ait été créée spécialement pour tous ceux qui ne cessent de nous vouloir du bien, et qui pourtant construisent autour de vous les barreaux d’une prison psychologique ?
Il est toutefois possible de développer une bonne estime de soi quand vous vivez en accord avec vos valeurs. L'estime de soi que vous construisez et faites grandir vous permettra d’être libre ! Cela signifie pouvoir se regarder dans la glace et se dire : « je suis quelqu’un de bien, je suis fier(e) de moi ».


La première étape consiste à arrêter de vous positionner en victime.  L'important, à l’âge adulte, n'est plus ce qui vous est arrivé étant jeune.


La deuxième étape est de de concilier vos valeurs en accord avec l’existence que vous menez. Une valeur est une conviction qui vous est propre. Une voiture va bien rouler si vous utilisez l’essence qui lui convient. Elle tombera en panne si vous vous trompez de carburant. Vos valeurs se sont construites sur les expériences de votre enfance. Ce sont vos émotions (positives ou négatives) qui ont défini vos valeurs et vous permettent :


• de vivre en harmonie avec vous-mêmes,
• de vous regarder dans la glace avec le sourire,
• de garder une bonne estime de soi,
• de trouver votre place dans la société,
• de vous lever le matin d’un bon pied,
• de vous stimuler quand vous êtes dans l’action,
• d’atteindre vos objectifs plus rapidement,
• de regarder vos proches avec bienveillance,
• de mieux construire votre identité,
• de garder le cap dans les moments difficiles.

Voici quelques-unes de mes valeurs : l’Amour, l’amitié, la liberté, le bonheur, l’humour, la simplicité, la tolérance…
Et vous, quelles vos valeurs principales ? Vous sentez-vous en harmonie avec elles ?

Paru sur Zentonik.

4 étapes pour redevenir acteur de vote vie

 

Choisir de prendre sa vie en main, plutôt que se positionner en victime, implique une démarche positive. Qui n'a jamais mis un échec personnel sur le dos des autres, sur le destin, la crise ou la malchance... ? Cette réaction peut donner l'impression d’alléger la douleur. C'est humain, et cela permet de se protéger.

Le coaching du bonheur vous permet de prendre votre vie en main en 4 étapes.

Enfant, vous êtes souvent victime des paroles d'autrui. Combien de petites phrases, enregistrées dans votre subconscient, résonnent encore dans votre tête ? « Tu n'iras jamais bien loin », « que va-t-on faire de toi ? », « tu ne comprends rien », etc.
Ces allégations finissent par devenir des croyances « limitantes » et vous ralentissent dans vos études, dans votre vie sociale, amoureuse, et professionnelle.
Si des adultes ont besoin de rabaisser un enfant avec des propos toxiques, cela n'engage qu'eux. Soyez-en bien conscient(e), c’est leur propre problème qu’ils n’ont pas réglé.

La première étape consiste donc à remplacer ces croyances limitantes par des croyances salutaires, qui vous stimuleront : « la vie me veut du bien », « je suis débrouillard(e) », « j’ai en moi toutes les ressources pour réussir ». Pour y parvenir, il ne suffit pas seulement de se le dire, mais aussi de joindre l’acte à la parole.

La deuxième étape vous conduira à vous accepter tel(le) que vous êtes ! Vos failles et vos faiblesses font, d’ailleurs, certainement partie de votre charme !
A ce propos, laissez-moi vous raconter l’histoire de la jarre fendue [1] . Un homme transportait sur son dos deux jarres, dont l’une était fendue. Celle-ci avait tellement honte de perdre l’eau que le paysan transportait qu’elle s’en plaignit auprès de lui. Face à elle, l’autre jarre lui semblait tellement belle et efficace ! La réponse du paysan la réconforta : grâce à l’eau qui s’écoulait de la jarre fendue, de magnifiques fleurs embellissaient tout un côté du chemin ! En effet, ce que vous percevez comme une faille peut en réalité être une véritable ressource !

La troisième étape vous amènera à prendre du recul par rapport au regard des autres, et à avoir des relations saines avec votre entourage. Vous n’êtes ni la projection protectrice ou étouffante de vos parents, ni la vision idyllique de l'être aimé, ni le citron pressé de votre supérieur hiérarchique. Pensez-vous avoir une relation saine avec votre entourage ? La tendance générale fait que nous sommes, la plupart du temps, soit dominateur, soit dominé. Et cela peut changer selon les situations professionnelles, amoureuses, ou familiales. L'idéal est de renforcer sa confiance en soi pour vivre des relations saines.

La quatrième étape vous amènera naturellement à décider d’assumer vos actes, sans culpabiliser. Osez affronter la réalité, dépassez vos limites et évaluez très exactement vos atouts, vos compétences et vos talents, cela vous procurera un grand bonheur, renforcera votre confiance et vous fera avancer.

Etes-vous prêt(e) à vous jeter à l'action ?

[1] Henri GOUGAUD : Le livre des chemins, contes de bon conseil pour questions secrètes, Albin Michel, 2009

 

 

7 Astuces pour profiter du Printemps

 

 Le printemps est enfin là, propice à l’amour et à la sérénité. Une saison douce, idéale pour se ressourcer de ces longs mois d’hiver, faire peau neuve et avoir le cœur léger.

Je vous propose 7 astuces pour profiter du printemps :


1.    Sortez vos lunettes de soleil, les colorées, celles qui vous feront voir la vie en rose. Souriez, ouvrez votre cœur, vous recevrez plein d’amour en retour.
2.    Faites un grand ménage de printemps, triez vos vêtements, changez un peu la déco. Cela vous permettra de vous sentir plus léger(e), de gagner quelques euros ou de faire des heureux dans votre entourage.
3.    Profitez du retour du soleil pour marcher plus souvent, dans la nature de préférence, mangez sainement, et si vous avez envie d’un bon gâteau au chocolat, faites-vous plaisir sans culpabiliser.
4.    Chassez vos idées noires et enfermez-les à double tour dans un tiroir ! Remplacez-les par des pensées positives. C’est votre façon de voir la vie qui la rend belle, bien plus que vos conditions de vie. Vous ne pouvez pas changer le monde, mais vous pouvez changer le regard que vous portez sur le monde !
5.    Couchez-vous à la « bonne heure », celle qui vous convient et vous procure du bonheur. Trainez au lit quand vous en avez l’occasion, c’est si bon !
6.    Concentrez-vous sur vos collègues bienveillants, et amusez-vous aussi à repérer des qualités chez ceux qui, en temps normal, ne trouvent pas grâce à vos yeux. Comportez-vous différemment avec eux, vous serez certainement surpris(e) du résultat. Et si vous observez que l’un d’entre eux a besoin de soutien, soyez à l’écoute !
7.    Evitez le matin de souhaiter « bon courage » à vos collègues comme si chacun allait travailler à la mine, ou encore, quand on vous demande comment vous allez, de répondre « comme un lundi, il faut bien, on n’a pas le choix etc. ». Votre subconscient enregistre le message négatif, le valide, et vous conditionne pour le reste de la journée. Remettez tout au positif « je vais bien » voire même « très bien » ! Trouvez une anecdote amusante ou un mot gentil à dire. Votre subconscient va s’imprégner de ces messages et cela aura un impact positif sur votre humeur et sur celle des autres.


Alors ? Par quoi avez-vous envie de commencer dès aujourd’hui ?
Et vous, souhaitez-vous ajouter quelques conseils à cette liste pour apprécier encore plus, ensemble, un printemps lumineux et joyeux ?

Amour et bonheur

Vous avez peur de l’amour ? Vous avez souffert et vous pensez qu’on ne vous y reprendra plus ?

Selon les lois spirituelles, seul ceux qui ont eu le cœur brisé peuvent libérer le véritable amour. L’amour propre se casse à ce moment-là. Un cœur brisé ne se casse pas mais s’ouvre ! A force d’éviter la souffrance ne risquez-vous pas de passer à côté du bonheur ? Bonheur riment avec cœur ! Cupidon sera complice avec vous quand vous serez prêt(e) à être amoureux (se). Le Bonheur et l’Amour sont étroitement liés ! S’aimer soi-même aide à faire une vraie rencontre  ! Soyez vigilant (e) tout en restant ouvert (e). Donnez-vous la permission d’aimer et d’être aimé. Après un coup de cœur, Pensez à cultiver ces sentiments. 

Appréciez chaque moment sans vous soucier du lendemain durant les premiers mois. Carpe diem « cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ».

 

Bien vivre son célibat, Paris capitale des célibataires

bien vivre son celibat

Vous êtes célibataire et parfois cela vous pèse.  Chaque personne pour des raisons différentes : la solitude, une envie de partager, de donner, le regard des autres, un chagrin d’amour mal cicatrisé. Etre célibataire, comme être en couple n’est pas quelque chose de figé et peut changer en l’espace d’un instant. Vous pouvez chacun de vous ressentir une fierté et restez positif car si vous l'êtes aujourd’hui, c’est que vous avez été assez sage pour ne pas vous accrocher à des relations béquilles. Observez les couple autours de vous, combien restent par peur de la solitude, par habitude, pour une sécurité financière ? Si vous avez choisi de rester seul en attendant la bonne rencontre, c’est que votre confiance en vous est forte et que vous vous aimez suffisamment pour avoir besoin d’être accompagné à tout prix. Félicitation ! Si vous tombez toujours sur le même profil d’homme ou de femme et que vous souffrez car cela ne marche jamais, je peux vous aider à renverser la situation. La seule personne avec qui vous resterez 24H sur 24 tout la vie, c’est vous alors il est important de vous aimer et de vous accepter avant de rechercher l’amour. Et c’est à ce moment-là qu’il viendra à vous, au moment où vous serez prêt(e). Profitez de cette période pour organiser votre vie comme vous le voulez. Pas de pression, pas de compte à rendre à qui que ce soit ! Vous pouvez vous refaire la déco de votre appartement uniquement à votre goût sans que celui-ci soit remis en cause. Vous vous sentirez mieux dans votre tête et dans votre nid.

Si la peur de rencontrer des couples vous empêchent de sortir, il est temps de la dépasser. Au contraire, multipliez-les. Remplissez  votre vie de loisirs, de rencontres. Vous pouvez improviser un weekend end à Florence, voir une expo, un site qui vous tentait depuis longtemps. Profitez au maximum du temps libre pour voir vos amis et élargir votre réseau. Sortez jusqu’à pas d’heure si vous voulez ou trainez dans votre appartement comme bon vous semble ! Faites-vous plaisir le plus souvent possible, vous le méritez. C’est le moment opportun de changer de profession si celle que vous avez ne vous convient pas et de créer votre propre entreprise si c’est une idée qui vous tenait à cœur et que vous n’avez pas osé sauter le pas. Amusez-vous à séduire. C’est bon pour votre moral et votre confiance vous en sera renforcée. A Paris, selon une étude de l'INSEE, 51 pour 100 des parisiens sont célibataires soit 982.532 cœurs à prendre ! Inscrivez-vous sur un site de rencontre si vous voulez multiplier les chances. Mais attention,  les sites ont leurs limites et ils ont un peu enlevé la valeur de la conquête par la facilité. Laissez les portes ouvertes sans vous focaliser sur la rencontre mais sur l’humain, elles vous apporteront des amitiés, des opportunités professionnelles, des amours puis un jour l’Amour.


Comment reconnaître une amitié toxique?

La psychologie positive démontre qu’être heureux passe par la relation aux autres. Chaque geste altruiste diminue les hormones de stress et fait sécréter des hormones du bonheur. Agir pour faire plaisir, ressentir l'impact de cet altruisme sur les autres, c’est l’un des secrets du bonheur ! ?
Prenez donc soin de cultiver vos amitiés, de continuer à ouvrir votre cœur à de nouvelles personnes de différents horizons pour avoir un réseau amical riche et varié ! Les amis vous permettent de partager et de multiplier vos moments de bien-être et vous aident à faire face dans les moments difficiles.
Votre entourage détermine votre qualité de vie. Contrairement à la famille ou aux collègues, vous avez le pouvoir de choisir vos ami(e)s ! Les cinq personnes que vous fréquentez le plus influencent énormément votre qualité de vie. Pour vous élever, ne fréquentez donc que les meilleurs ! Ils sont un moteur puissant à votre bonheur !
L'amitié serait en fait synonyme de l'inclination au vivre-ensemble. La philanthropie (du grec ancien φίλος / phílos « amoureux » et ἄνθρωπος / ánthrôpos « homme », « genre humain ») est la philosophie ou doctrine de vie qui met l'humanité au premier plan de ses priorités. Un philanthrope cherche à améliorer le sort de ses semblables par de multiples moyens.
Une amitié altruiste sera toujours une amitié saine si elle est motivée par l’éthique de réciprocité : « traite les autres comme tu voudrais être traité ».
L’amitié est d'abord une forme d'amour sans désir, une fusion dans la confiance, l'estime, le respect, la complicité, les affinités…
Mais attention, chaque amitié n’est pas toujours bonne à vivre.
Il est ainsi primordial de reconnaitre les amis toxiques et leurs effets néfastes
L'amitié toxique se repère et se définit souvent comme une relation à sens unique, elle n'est ni sincère, ni partagée et comprend la plupart du temps une dose de manipulation.


Les relations négatives et toxiques.

« Si quelqu’un cherche un endroit pour jeter sa poubelle, mieux vaut que ce ne soit pas votre esprit » - Dalaï Lama

Parmi votre entourage, les personnes toxiques sont un frein puissant à votre bonheur.?

Je vous propose quelques profils :

1.    L’ami négatif, pessimiste: Il vous décourage dans vos ambitions, vos envies. Il voit continuellement tout en noir et déverse tous ses malheurs sur vous, ses problèmes ou ses peurs, sans se soucier une seconde des vôtres. Il se trouve dans un schéma de victimisation. Il n’attend pas de vous un soutien, un réconfort, une écoute ponctuelle, non, votre rôle sera d’être son sauveur ! Cet ami peut vite vous culpabiliser si vous ne répondez pas à son appel, et il vous donnera l’impression d’être la seule personne sur qui il peut compter. Cette amitié va vous ronger en votre for intérieur, vous rendre anxieux, indécis, mal à l'aise.

2.    L’ami avec un gros complexe d’infériorité: Pour se sentir supérieur, il cherche vos failles, vos points faibles, vos fragilités. Il vous diminue pour se sentir supérieur. Il casse petit à petit votre confiance en soi.

3.    L’ami intéressé : Il vous flatte, vous exploite, vous demande toujours plus. Il grignote votre temps, votre énergie, ce que vous lui apportez est devenu un dû pour lui. Il vous épuise, mentalement et physiquement.

4.    L’ami fusionnel: Il y a souvent trop d’attente dans ce type de relation, d’idéalisation, et cela engendre la déception. Bien souvent, enfant ou à l’adolescence, ce profil d’amitié peut aider à se construire. Il peut faire du bien en tant qu’adulte à un moment où deux personnes se sentent seules et ont l’impression de trouver leur âme-sœur. Mais si la fusion devient pathologique, l’une des deux se sentira étouffée et voudra fuir. L’ami fusionnel peut être trop directif, et vouloir une amitié de plus en plus exclusive. C’est une relation très forte qui ressemble à celle d’un couple. La rupture peut avoir les mêmes conséquences qu’un divorce. L’entourage en commun est appelé à prendre parti, à choisir entre les deux. Il y a un deuil à faire après une telle rupture.

5.    L’ami envieux/jaloux : On dit souvent qu’on reconnait nos vrais amis dans l’adversité, mais on les repère aussi quand nous sommes au top. Il y a ceux/celles qui se réjouissent pour nous, qui nous encouragent, qui nous accompagnent vers le chemin du bonheur ; et il y a ceux/celles qui éprouvent de la jalousie à nous voir évoluer, grandir ! Une amitié saine peut être parasitée par ce sentiment de jalousie. Par exemple, deux ami(e)s sont à peu près au même niveau, et l’une va décoller professionnellement ou faire une rencontre amoureuse. L’autre ami(e) commence à se comparer négativement, il/elle se complait à vous critiquer. Vous n’osez plus dire que tout va bien par crainte de le/la blesser. Le pire est qu’il faut du temps pour remarquer le changement, et jusque-là on lui trouve des excuses, car on a toujours en tête l’ami(e) d’avant.

6.    L’ami traitre : Vous faites souvent confiance à vos ami(e)s, et c’est normal, c’est la base de l’amitié. Et puis un jour, vous apprenez que votre ami(e) vous a trahi(e). Ce coup de couteau en plein cœur ne vous a pas tué(e), mais vous laisse dans un état de sidération complet. Il y a parfois une double trahison quand l’ami(e) vous trahit en entretenant une liaison avec votre conjoint(e) ! Les dégâts peuvent être dévastateurs.
Sachez différencier une relation négative temporaire et une amitié toxique. Les relations se font à deux. Une personne peut être négative pour quelqu’un et positive pour quelqu’un d’autre. Il n’est pas toujours nécessaire de rompre s’il y a une vraie amitié mais que vous sentez un malaise. Si la relation est négative mais pas toxique, il peut être salutaire de communiquer, poser ses limites, savoir dire non ! Si on vous fait une réflexion désagréable, ne laissez rien passer, ne vous justifiez pas. Si vous sentez que c’est nécessaire, prenez du recul pendant un certain temps, cela peut permettre parfois de repartir sur des bases saines.
Si la relation est toxique, fuyez à tout jamais ! Idéalement, cassez les liens à tous les niveaux et évitez de garder trop de rancune car il subsistera encore un lien invisible mais très fort entre lui/elle et vous ! Tant que la rancœur persiste, votre ancien(ne) ami(e) n’est plus présent(e) physiquement, mais le restera dans votre esprit et vos émotions ! Ne culpabilisez pas de prendre la liberté de partir. Vous n’êtes responsable de personne (sauf de vos enfants mineurs) et vous n’appartenez à personne !

? Je vous propose un antidote au poison des relations toxiques : concentrez-vous sur les personnes que vous aimez, celles avec qui vous avez des affinités pour partager des moments d’intimité et de complicité, ou simplement des moments magiques et légers.?
S’aimer, se respecter, prendre soin de ses propres besoins vous permettra d’entretenir des relations saines et enrichissantes avec votre entourage. Aimer l’autre, oui, mais sans jamais s’oublier.

La Saint-Valentin, même sans Valentine



Très attendue chaque année par les fleuristes et les chocolatiers, la Saint-Valentin annonce un moment particulier -mais programmé- de tendresse entre ceux qui s’aiment. Pour celles et ceux qui ne sont pas « en couple », cela peut aussi être un moment de solitude.

Et pourtant, saviez-vous que dans l’antiquité, cette célébration a longtemps désigné la fête des célibataires, et non celle des couples ? Jeunes filles et garçons se cherchaient dans un gigantesque jeu de cache-cache, des couples se formaient et, par ces unions, la vitalité du village était renforcée. Il paraît même que certains hommes mariés profitaient de cette belle opportunité pour aller conter fleurette aux jeunes beautés pour les courtiser…

Étrange résonance avec notre époque ultra-connectée, non ? La Saint-Valentin serait-elle l’antique précurseur des réseaux sociaux et des sites de rencontres ? En tous cas, cette journée favorise encore aujourd’hui la découverte, le contact, l’amour et le partage.

Ce qui est encore plus étonnant, c’est qu’on pense souvent -à tort- que la Saint-Valentin est dédiée exclusivement à son amoureux(se). En réalité, cette belle fête offre une occasion de célébrer l’amour avec tous ceux que nous aimons.

Par exemple, les Américains ont choisi d’en faire une fête d’amour et d’amitié, où les témoignages de gratitude et d’affection sont aussi adressés à ses amis, voisins, maîtresse d’école, famille, sans oublier, parfois, ses animaux de compagnie…

Alors, qu’on soit ou non en couple à la date du 14 février, qu’est-ce qui nous empêche nous aussi de profiter de la Saint-Valentin pour mettre en avant l’amour et l’amitié ? Célébrons dignement ce jour comme on le souhaite, avec d’autres célibataires autour d’un dîner « Sans-Valentin », avec une bande d’amis en soirée « anti St-Valentin », ou tout simplement en étant attentionné(e). Car cette fête est l’occasion de tourner votre regard vers l’autre encore plus que d’habitude, et de rappeler à votre entourage à quel point il est important pour vous.

« Tout amour semé, tôt ou tard, fleurira », Raoul Follereau.

Durant toute l’année on oublie souvent de dire « je t’aime » alors, ce jour-là, c’est l’occasion de faire un geste tendre et inhabituel, d’autant plus touchant qu’il sera personnel. Voici quelques idées que vous pouvez compléter :

1. Soyez créatif(ve), fabriquez des petits cadeaux personnalisés.

2. Pour les romantiques et les gourmands, les fleurs et le chocolat sont une valeur sure.

3. Dessinez une carte avec plein de petits cœurs, et diffusez-là sans modération.

4. Envoyez un message à vos amis de cœur avec un « je t’aime » dans une dizaine de langues.

5. Déconnectez votre téléphone pour profiter de votre entourage sans parasitage.

6. Pour les zamoureux, pas besoin d’un grand restaurant pour se prouver qu’on s’aime, un bon plat préparé avec soin sera tout autant apprécié.

7. Et surtout, profitez de la Saint-Valentin pour vous faire des câlins !

Et si cette journée a été magique, touchante et vous a rempli d’amour, alors recommencez dès le lendemain, et faites de chaque jour de l’année une fête de l’amour ! Le lien que vous créez avec ceux que vous aimez est le vrai cadeau qui vous apportera un véritable bonheur, que vous cultiverez tout au long de l’année pour vous-même et vos proches.

Paru sur Zentonik

Noël : moment de stress ou de bonheur

Noël, jour précieux qui vous ramène au temps de votre enfance !

C’est une période de fête où, bien avant le Jour J, vous pouvez ressentir une ambiance féérique grâce aux décorations, marchés traditionnels, illuminations. Vous prenez le temps de choisir les cadeaux avec soin pour que chacun se sente unique et aimé. Vous le fêtez en famille ou avec des amis de cœur. Quoi que cela représente pour vous, c’est une période propice au pardon, un diner festif, une messe… Symboliquement, cette fête associe le solstice d'hiver, qui marque la renaissance du soleil, à la naissance de Jésus Christ. Gardez en vous cette magie de Noël en oubliant ce jour-là votre quotidien, votre bonheur rejaillira sur vos proches. Il y a aussi ceux que l’approche de Noël angoisse pour diverses raisons : un stress lié à l’organisation du réveillon ou le choix des cadeaux, la mémoire d’un être cher disparu, la solitude qui pèse plus encore à cette période. Prenez soin de vous sans vous sentir envahi(e) par des obligations. Gâtez-vous particulièrement ce jour-là ! Impliquez-vous le temps d’un soir pour aider une association. Vous pourrez ainsi contribuer au bonheur des autres, et il reviendra vers vous comme un boomerang !

Noël, c’est recevoir et c’est aussi donner !

Prendre son envol vers le bonheur

La métamorphose de la chenille en papillon est un symbole interprété de différentes façons. Il a été repris dans toutes les traditions spirituelles de l'humanité et représente dans de nombreuses cultures le changement et la transformation.
En psychanalyse, le papillon symbolise la renaissance.

Dans le coaching du bonheur, cette métamorphose illustre le cas des personnes qui sortent de leur cocon pour enfin prendre leur envol. Sortir de son confort routinier, se diriger vers des horizons nouveaux vous permet de vivre pleinement, et non juste survivre ! Votre subconscient fera de la résistance si vous prenez une décision qui vous fait sortir de votre zone de confort. C’est normal, votre subconscient n'aime guère le changement. Vous allez vous trouver des excuses, vous raconter une histoire pour rester dans votre cocon. La routine, les habitudes sont confortables mais attention au revers de la médaille, elles peuvent aussi devenir un piège ! Si vous restez trop longtemps dans votre cocon, vous allez finir par créer un monde aliénant ! L’action est le moteur du changement. L’action vous permet de prendre votre envol. Peser longtemps le pour et le contre, s’inquiéter outre-mesure, peut freiner voire stopper net toute velléité de passage à l'acte. Le principe de précaution finira par inhiber toute forme d’action. Je compare l’inquiétude à un parasite du bonheur car elle grignote toute votre énergie et peut même, pendant une période de vie difficile, faire disparaitre votre force de caractère. Demander à une personne en dépression d'avoir de la volonté, c'est comme demander à un aveugle de voir !

Pourtant, se préoccuper du lendemain est nécessaire pour anticiper les difficultés. Pour cela, je vous donne une clé pour rester dans l’action : remplacez l’inquiétude par une bonne dose d’optimisme ! Cultivez votre optimisme comme le jardinier cultive son potager ! Faites-vous confiance et suivez votre instinct plutôt que d'élaborer des analyses minutieuses et logiques pour prendre vos décisions. 100 grammes d’action valent parfois plus qu’un kilo de réflexion ! Les animaux possèdent naturellement un instinct très développé qui guide leurs choix. L’être humain est d’abord guidé par ses raisonnements, et il a tendance à ne plus écouter son instinct.

Ecoutez plus souvent votre cœur, votre instinct, pour prendre votre envol vers le bonheur !

Alexandra De Roulhac

Coach du Bonheur

Demo

Alexandra

Votre Coach

Mobile : +33(0)635170496

alexandra@coachdubonheur.fr

92100 BOULOGNE

9, rue Heyrault

Copyright 2018 by CkomParis.com  création site internet Neuilly sur Seine - Paris
Compatible iPad, iPhone et Androïd
Demo