10 raisons pour renforcer ses limites pour être plus heureux(s)e au travail.

 

 

Il y a deux sortes de limite, celles que vous vous mettez (par rapport à vos valeurs, vos règles de conduite, etc...) et celles que vous posez aux autres (par rapport à leur comportement).

Une pression positive pour des résultats performants

Pour être heureux au travail, il est important de se sentir utile à l’entreprise, trouver sa place, se sentir respecté. Avoir des objectifs ambitieux va stimuler si la personne qui les donne est elle-même dans la construction. La pression négative peut vous amener à vous faire sentir extrêmement fatigué, déprimé ou en colère pour des situations faciles à gérer si vous n’étiez pas dans le stress. Cet événement devient la goutte d’eau qui fait déborder le vase, l’incident en trop !

Ce vase est souvent rempli de vos frustrations accumulées.

Renforcer vos limites vous permet de vider ce vase et de ne plus jamais le laisser déborder.

Demandez-vous après quoi vous courez pour en faire toujours plus ? La reconnaissance ? Une promotion ? La sérénité ? L’avez vous obtenu ? Comme le disais Socrate, « Connais-toi toi-même »

Clarifier vos limites

Soyez clair avec vous même et avec vos collaborateurs :

  • Posez des règles dans une dynamique positive à l’égard de l’autre. 
  • Exprimez fermement ce que vous voulez et ce que vous ne voulez plus. 
  • Envoyer un message précis : « je te demande de »
  • Formulez la demande toujours d’une façon positive, jamais dans l’attaque. 
  • Restez tolérant vis à vis des autres.

Les avantages

Pourquoi renforcer vos limites vous rendra plus performant, plus créatif, en meilleur santé :

  • Vous ne laisserez rentrer dans votre espace seulement que le positif et les situations supportables. 
  • Vous ne laisserez plus jamais personne abuser de votre disponibilité ou gentillesse, (on vous donne toujours des dossiers à la dernière minute, les journées de congés ne sont pas toujours synonyme de liberté car il vous reste toujours un travail à faire...). 
  • Vous attirerez des nouvelles personnes et de nouveaux comportements positifs. 
  • Vous vous sentirez respecté. 
  • Vous vous sentirez allégé d’une façon surprenante.
  • Les situations stressantes vous paraîtront gérables.
  • Vous vous sentirez en harmonie avec votre environnement.
  • Vous serez vous-même.
  • Un nouvel optimisme va se dégager de votre personnalité. 
  • Une nouvelle force va se réveiller en vous.

Alors dès aujourd’hui, pour être plus performant et travailler dans le respect et la bonne humeur, soyez clair envers vous même et vos collaborateurs par rapport à vos limites tout en restant souple !

Prendre son envol vers le bonheur

La métamorphose de la chenille en papillon est un symbole interprété de différentes façons. Il a été repris dans toutes les traditions spirituelles de l'humanité et représente dans de nombreuses cultures le changement et la transformation.
En psychanalyse, le papillon symbolise la renaissance.

Dans le coaching du bonheur, cette métamorphose illustre le cas des personnes qui sortent de leur cocon pour enfin prendre leur envol. Sortir de son confort routinier, se diriger vers des horizons nouveaux vous permet de vivre pleinement, et non juste survivre ! Votre subconscient fera de la résistance si vous prenez une décision qui vous fait sortir de votre zone de confort. C’est normal, votre subconscient n'aime guère le changement. Vous allez vous trouver des excuses, vous raconter une histoire pour rester dans votre cocon. La routine, les habitudes sont confortables mais attention au revers de la médaille, elles peuvent aussi devenir un piège ! Si vous restez trop longtemps dans votre cocon, vous allez finir par créer un monde aliénant ! L’action est le moteur du changement. L’action vous permet de prendre votre envol. Peser longtemps le pour et le contre, s’inquiéter outre-mesure, peut freiner voire stopper net toute velléité de passage à l'acte. Le principe de précaution finira par inhiber toute forme d’action. Je compare l’inquiétude à un parasite du bonheur car elle grignote toute votre énergie et peut même, pendant une période de vie difficile, faire disparaitre votre force de caractère. Demander à une personne en dépression d'avoir de la volonté, c'est comme demander à un aveugle de voir !

Pourtant, se préoccuper du lendemain est nécessaire pour anticiper les difficultés. Pour cela, je vous donne une clé pour rester dans l’action : remplacez l’inquiétude par une bonne dose d’optimisme ! Cultivez votre optimisme comme le jardinier cultive son potager ! Faites-vous confiance et suivez votre instinct plutôt que d'élaborer des analyses minutieuses et logiques pour prendre vos décisions. 100 grammes d’action valent parfois plus qu’un kilo de réflexion ! Les animaux possèdent naturellement un instinct très développé qui guide leurs choix. L’être humain est d’abord guidé par ses raisonnements, et il a tendance à ne plus écouter son instinct.

Ecoutez plus souvent votre cœur, votre instinct, pour prendre votre envol vers le bonheur !

Abonnez-vous à notre Newsletter !