2 astuces pour booster l'amour de soi


Spontanément, dites-moi qui sont les 3 personnes que vous aimez le plus au monde ?

Jouez le jeu.

On y reviendra un peu plus tard .


La vie est comme une danse.

Il y aura des moments où vous  danserez avec vitalité avec le plus beau des cavaliers …

… Et il y aura cet autre moment ou vous ferez tapisserie.


Quand vous réussissez, vous vous sentez très fort. Et vous aimez ça.

Mais quand vous échouez, vous avez l’impression que vous ne valez plus rien.


Alors qu’en réalité, votre valeur n’aura pas changé d’un iota.

Vous n’êtes ni votre réussite, ni votre échec.

Vous êtes VOUS et c’est ça qui compte vraiment.

Et c’est même votre SUPER POUVOIR.

Un conseil pour ne plus vous laisser déstabiliser par les hauts et les bas :

Etre la personne la plus importante de votre vie !


Alors reprenez la question du début.
Etiez-vous dans la liste ?

NON ?

All you need is LOVING yourself !


Oui, vous avez juste besoin de vous aimer davantage pour être heureux.

Seulement,  il est parfois plus facile d’aimer son entourage que soi-même …

... surtout si vous n’avez pas reçu un amour inconditionnel durant votre enfance.


Peu importe ce que vous avez vécu.

Dites-vous à présent que vous êtes le seul à pouvoir vous offrir cet amour …

… donc inutile d’aller le chercher chez les autres.


Lorsque vous ne vous aimez pas assez, vous attendez que l’autre le fasse à votre place.

Et c’est dangereux.

Vous donnez à l’autre votre super pouvoir. Et ça, nous refusons.


Comment s’aimer davantage ?


💖1 Tout d’abord, optez pour le mantra : « Moi d’abord ».


Pensez à vous avant de penser aux autres.

Respectez-vous et chouchoutez-vous.

Prenez du temps pour vous pour faire les activités qui vous font du bien.
Cela ne veut pas dire être égoïste, bien au contraire !

Il suffit parfois de presque rien pour décaler son regard sur soi d'une façon agréable : aller chez le coiffeur, faire du sport, choisir ses vêtements avec soin !

Contrairement au dicton, et si l’habit faisait le moine ?

Votre tenue reflète votre pensée et votre humeur du jour, soyez à votre écoute le matin lorsque nous vous retrouvez au dressing …

posez-vous cette petite question : Sincèrement, de quoi j’ai envie ce matin ?

On sait depuis longtemps que les vêtements influencent la manière dont vous êtes perçus par autrui. Il est donc important de se sentir aligné : votre allure reflète votre personnalité.

Mais il y a autre chose : ce que vous portez vous influence personnellement.

Des chercheurs de Chicago ont fait un test à des volontaires : en leur faisant porter une blouse de médecin, ils deviennent plus attentifs.
Par contre, en civil ou en disant aux sujets qu’ils portent une blouse de peintre, cet effet sur l’attention disparaît totalement ! Etonnant, non ?

Votre apparence physique en dit long sur vous, elle affirme votre personnalité en envoyant des messages subliminaux à votre entourage.

L’image que vous renvoyez traduit votre culture, certaines de vos valeurs !

Se sentir séduisant inspire confiance et donne de l’assurance. Alors, amusez vous et ne vous enfermez pas dans un style ! Adaptez vous à chaque situation.


💖 2 : Vérifiez si votre environnement est compatible à votre épanouissement


 Etes-vous entouré de personnes aimantes qui vous valorisent ?

⚠ Attention à vos fréquentations !

 Certaines personnes  vous influencent positivement.. C’est en partie grâce à elles que vous avez pu magnifier vos qualités, vos talents, vos forces… 

👉 selon Jim Rohn écrivain et coach, vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus souvent.

Comment booster votre amour de soi si vous subissez les paroles blessantes  de votre entourage ?

C'est un peu comme si vous vouliez prendre soin de votre corps et que vous mangiez des aliments sains toute la journée pour vous enfiler, ni vu ni connu, un pot de nutella dans la soirée ! C'est peine perdue pour garder la ligne fine ! Et en +, ce n'est pas bon pour la planète ;).

Si vous mettez un mauvais carburant dans une voiture, même si vous la choyez, elle ne démarrera pas. 

Booster votre amour de soi va vous permettre d'être plus + heureux,  rayonner d'amour et  attirer + de personnes vers vous ! #amouruniversel



Coach de vie spécialisée dans le bonheur

Coach du bonheur  depuis 10 ans, mon meilleur ami s’appelle Baloo.

Enfance paisible et adolescence mouvementée

Après une jeunesse paisible dans une famille aimante, je vis ma première rupture familiale et géographique à 14 ans. Le cocon familial éclate (parents séparés, déménagement) et à partir de ce moment les problèmes s’enchainent à la pelle. J’en subis les conséquences mais ma mère s’efforce, avec humour, de toujours me faire voir la vie du bon côté. Malgré l’absence du père et la perte de mes repères, je m’adapte et m’efforce de positiver… A 21 ans, je cherchais un sens à ma vie. Je ne me projetais ni dans la vie professionnelle, ni dans le domaine perso. L’Inde m’attirait depuis l’adolescence. Je sentais que j’y trouverais des réponses.

Quête de sens

Emportée par cette quête de sens, j'ai voyagé plusieurs années à la découverte du monde, et je me suis imprégnée de cultures diverses. En Inde, j'ai été particulièrement marquée par la joie de vivre et la spiritualité ambiante, qui contrastent avec l’abondance de biens que connaissent les occidentaux. J’ai compris que le bonheur est, avant toute chose, un état intérieur. J'ai vécu dans l'Himalaya chez une famille qui vivait simplement et m'avait installée dans une bâtisse sommaire près de leur maison, sans eau ni électricité. Avec eux, en toute simplicité, j’apprenais, je cultivais le bonheur. Je vivais le moment présent d’une façon de plus en plus connectée à la nature, à moi-même, aux autres. En m'intégrant à leur mode de vie, j'ai ressenti un bien-être dénué de toute matérialité, loin des contingences modernes. Cette famille est toujours dans mon cœur et, à ma grande joie, j’ai pu récemment avoir de leurs nouvelles et leur transmettre des cadeaux par une amie qui voyageait en Inde. Le temps n’avait laissé aucune marque chez eux…


Tout au long de mes voyages, et même au cœur de Tokyo, une ville en pleine effervescence, ce contraste m’a enrichi. J'ai pu mettre en pratique, au sein d'un peuple stressé et éloigné de ses repères culturels ancestraux, un art du bonheur très personnel inspiré de mon histoire, imprégné de spiritualité.


J’ai, depuis, toujours cultivé le bonheur pour affronter les obstacles que la vie mettait sur mon chemin. J’ai aussi acquis une ouverture d’esprit qui me permet de comprendre et d’aider l’autre très naturellement et sans aucun jugement.

 Une vocation

Force de ses richesses émotionnelles et culturelles, j'ai profondément changé ma vision du monde et j'ai eu envie de transmettre cette philosophie de vie à l’aide d’une méthode universelle, pragmatique et efficace que j'ai créée : BONHEURS. Je me suis  inspirée de la communication non violente et de la psychologie positive pour vous accompagner vers un bien être intérieur car le bonheur est avant tout un état intérieur.

Le coaching s’est imposé naturellement dans ma vie, d’abord en accompagnant celles et ceux qui me sollicitaient dans mon entourage. Puis j'ai développé cette activité à plein temps pour pouvoir apporter à ces personnes une aide plus en profondeur.


La philosophie, le développement personnel, la spiritualité, etc. tout renvoie au bien être ! Je me suis donc spécialisée dans le bonheur et je suis devenue la première coach du bonheur en France en 2009.

 

Le coaching

 

Le coaching de vie est une approche douce, personnalisée et pragmatique visant à résoudre une situation problématique rencontrée par une personne, pour l'accompagner et lui permettre d'atteindre ses objectifs plus sereinement et rapidement. Le coaching se distingue d’autres méthodes et thérapies, et peut leur être complémentaire.


Le choix de la personne à consulter dépend du niveau de stress ressenti : psychiatre, acupuncteur, naturopathe, et, bien entendu, un coach de vie …


A la différence d’une thérapie, le coaching du bonheur se focalise sur le « COMMENT » et non sur le « POURQUOI » dans le but de se réconcilier avec son passé, d’accepter ses faiblesses et de se concentrer sur ses atouts pour devenir la meilleure version de soi-même.


Le Dalaï Lama résume très bien la démarche du coaching : « si l’on est blessé par une flèche empoisonnée, l’important est d’abord de la retirer, ce n’est pas de s’interroger d’où elle vient, qui l’a tirée, de quel poison il s’agit ? ».

Le coaching du bonheur consiste à accompagner sur des objectifs clairement identifiés. Une dizaine de séances suffisent en général, pour :

•    Développer une autonomie affective pour être heureux avec soi-même et donc avec autrui.
•    Prendre conscience de ses forces et de ses talents pour optimiser vos compétences.
•    Avoir une meilleure confiance et estime de soi pour avoir un regard bienveillant vis-à-vis de soi même et interagir positivement avec son environnement.
•    Apprécier le moment présent.
•   S’engager sur son chemin et se réaliser pour saisir les opportunités au vol et les transformer en challenges.
•    Ne plus avoir de regrets (faire la paix avec son passé).
•    Vivre à fond (s’épanouir, s’accomplir dans ce que vous aimez).
•    Faire les bons choix (apprendre à décider)
•   Acquérir l’équilibre intérieur, savoir composer avec son histoire personnelle pour gérer ses émotions dans les situations les plus complexes.

•    Se rapprocher de votre véritable identité.

“Qu’est-ce que le bonheur sinon l’accord vrai entre un homme et l’existence qu’il mène ?” Albert Camus


Certaines personnes sont prédisposées au bonheur plus que d’autres ! Des scientifiques (S. Lyubomirsky, K. Jacobs, K. Sheldon et D. Schkade) proposent une théorie qui décrit les principaux déterminants du bonheur : 50% représentant les prédispositions génétiques et 10% les conditions de vie, il reste donc 40% de marge de manœuvre pour agir sur votre niveau de bonheur !

Qu’avez-vous envie d’en faire ?

Le Bonheur ça s’apprend, ça se travaille, ça se cultive !


Cliquez pour une présentation détaillée de l’approche B.O.N.H.E.U.R.S.

 

Ma démarche

 

Mon objectif : accompagner chaque personne à la recherche du bonheur (que cela soit au niveau professionnel, personnel, sentimental, familial) et qui souhaite cultiver ce bonheur au quotidien !


Ma méthode : des outils de coaching orientés solution, psychologie positive, et une philosophie de vie qui vous permettra de voir la vie sous un autre angle et de percevoir enfin tous les champs du possible.


Ma mission : Vous accompagner pour que vous vous rapprochiez de qui vous êtes, et que vous trouviez le sens que vous voulez donner à votre vie

 

 

 

 
 

 

 


                             

comment mettre plus d'éclat dans votre vie ?

Je vous propose de visualiser la vidéo en partenariat avec le journal du parfum et de la beauté : https://www.youtube.com/watch?v=ToUaskht9Nc

 

 1.    Métier coach du bonheur
Le coaching du bonheur renvoie aux « life-coach », ces « coaching de vie » qui existent depuis les années 60 aux Etats-Unis. C’est mon parcours personnel qui m’a amenée à me spécialiser dans le bonheur : j’ai voyagé plusieurs années à la découverte du monde, et je me suis imprégnée de cultures diverses. De ces contrées hors du temps où l'exotisme offre des merveilles, j’ai découvert mille parfums naturels qui mettent en joie les sens. J’ai vécu un an en Inde dans l’Himalaya, au même rythme que les locaux. J’ai été particulièrement marquée par leur joie de vivre et la spiritualité ambiante. Et j’ai compris là-bas que le bonheur est, avant toute chose, un état intérieur. Cette expérience a profondément changé ma façon de voir le monde, m’a inspirée et m’a donné envie de la partager

C’est comme ça que je suis devenue la première « coach du bonheur » en France en 2008. En coaching, je vous entraine à développer votre confiance en soi, votre estime de soi. Je vous aide à avoir un regard positif sur le monde et sur vous-même. Le coaching est un accompagnement de seulement quelques heures et il se focalise sur le présent et l’avenir proche. Le coaching du bonheur, c’est un peu comme une boussole qui vous réoriente vers le bonheur.

2.    Qu’est-ce que le bonheur en 2017 ?
La définition du bonheur, c’est « un état de satisfaction ». Le terreau pour cultiver le bonheur, c’est d’abord une bonne relation à soi-même. C’est aussi s’organiser une vie en accord avec ses valeurs. Trouver un bon équilibre entre la vie pro et la vie perso, Ce besoin d'équilibre est comme un « eldorado », une destination rêvée. En 2017, chacun recherche le bonheur au travail, mais aussi d’avoir du temps pour soi, pour ses activités, son couple etc. Ce n’est pas par hasard que les parfums ont de plus en plus des noms qui évoquent le bonheur, des odeurs gourmandes, rassurantes, sécurisantes… c’est pour répondre à cette quête de bien-être.

3.    Quel est le lien entre parfum et bonheur ?
On ne s’en rend pas forcément compte, mais il y a beaucoup de relations entre parfum et bonheur.
Ne dit-on pas qu’on « respire le bonheur » ? Que « le bonheur se diffuse » ? Qu’il « en faut peu pour être heureux »… Exactement comme le parfum, n’est-ce pas ?
Si le bonheur exprime nos émotions, alors le parfum les révèle.
Le parfum que nous portons influence notre sentiment de bien-être, on peut même dire que le parfum est une sorte de « carte de visite sensorielle ». Un parfum nous stimule, nous rend heureux, nous enveloppe, nous donne de l’énergie.

4.    Comment mettre plus d’éclat dans votre vie ?
Je vous proposerai régulièrement quelques astuces faciles pour vous accorder du temps chaque jour pour être bien dans sa peau !
Pour commencer, Sortez toujours habillée d’un sourire et d’un zeste de parfum. Sourire libère vos tensions, vous donne de l’énergie, vous rend plus heureuse et en plus vous rend belle ! Même un sourire forcé envoie un signal positif au cerveau et va vous rendre de meilleure humeur. C’est un peu comme manger du chocolat, les calories en moins. Alors pourquoi s’en priver ?

5.    comment propager le bonheur ?
Le bonheur, ça s’apprend, ça se diffuse, ça se partage.
Le bonheur est communicatif et se transmet par de la bonne humeur, des sourires et un regard positif sur le quotidien. Le bonheur -comme le parfum- est un élément de séduction, d’intégration sociale : on est plus facilement attiré par une personne qui rayonne que par quelqu’un qui est inodore, incolore et sans saveur. Nous découvrons, grâce aux différents arômes, de nouvelles sensations qui nous donnent l'impression de voyager…

Vous pouvez retrouver la vidéo comment mettre plus d'éclat dans sa vie en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=ToUaskht9Nc

 

Comment reconnaître une amitié toxique?

La psychologie positive démontre qu’être heureux passe par la relation aux autres. Chaque geste altruiste diminue les hormones de stress et fait sécréter des hormones du bonheur. Agir pour faire plaisir, ressentir l'impact de cet altruisme sur les autres, c’est l’un des secrets du bonheur !


Prenez donc soin de cultiver vos amitiés, de continuer à ouvrir votre cœur à de nouvelles personnes de différents horizons pour avoir un réseau amical riche et varié ! Les amis vous permettent de partager et de multiplier vos moments de bien-être et vous aident à faire face dans les moments difficiles.


Votre entourage détermine votre qualité de vie. Contrairement à la famille ou aux collègues, vous avez le pouvoir de choisir vos ami(e)s ! Les cinq personnes que vous fréquentez le plus influencent énormément votre qualité de vie. Pour vous élever, ne fréquentez donc que les meilleurs ! Ils sont un moteur puissant à votre bonheur !


L'amitié serait en fait synonyme de l'inclination au vivre-ensemble. La philanthropie (du grec ancien φίλος / phílos « amoureux » et ἄνθρωπος / ánthrôpos « homme », « genre humain ») est la philosophie ou doctrine de vie qui met l'humanité au premier plan de ses priorités. Un philanthrope cherche à améliorer le sort de ses semblables par de multiples moyens.
Une amitié altruiste sera toujours une amitié saine si elle est motivée par l’éthique de réciprocité : « traite les autres comme tu voudrais être traité ».


L’amitié est d'abord une forme d'amour sans désir, une fusion dans la confiance, l'estime, le respect, la complicité, les affinités…
Mais attention, chaque amitié n’est pas toujours bonne à vivre.
Il est ainsi primordial de reconnaitre les amis toxiques et leurs effets néfastes
L'amitié toxique se repère et se définit souvent comme une relation à sens unique, elle n'est ni sincère, ni partagée et comprend la plupart du temps une dose de manipulation.

 

Mais alors comment reconnaitre Les relations négatives et toxiques ?

 

« Si quelqu’un cherche un endroit pour jeter sa poubelle, mieux vaut que ce ne soit pas votre esprit » - Dalaï Lama

Parmi votre entourage, les personnes toxiques sont un frein puissant à votre bonheur.

 

Je vous propose quelques profils pour mieux les reconnaitre :

 

1.    L’ami négatif, pessimiste: Il vous décourage dans vos ambitions, vos envies. Il voit continuellement tout en noir et déverse tous ses malheurs sur vous, ses problèmes ou ses peurs, sans se soucier une seconde des vôtres. Il se trouve dans un schéma de victimisation. Il n’attend pas de vous un soutien, un réconfort, une écoute ponctuelle, non, votre rôle sera d’être son sauveur ! Cet ami peut vite vous culpabiliser si vous ne répondez pas à son appel, et il vous donnera l’impression d’être la seule personne sur qui il peut compter. Cette amitié va vous ronger en votre for intérieur, vous rendre anxieux, indécis, mal à l'aise.

 

2.    L’ami avec un gros complexe d’infériorité: Pour se sentir supérieur, il cherche vos failles, vos points faibles, vos fragilités. Il vous diminue pour se sentir supérieur. Il casse petit à petit votre confiance en soi.

 

3.    L’ami intéressé : Il vous flatte, vous exploite, vous demande toujours plus. Il grignote votre temps, votre énergie, ce que vous lui apportez est devenu un dû pour lui. Il vous épuise, mentalement et physiquement.

 

4.    L’ami fusionnel: Il y a souvent trop d’attente dans ce type de relation, d’idéalisation, et cela engendre la déception. Bien souvent, enfant ou à l’adolescence, ce profil d’amitié peut aider à se construire. Il peut faire du bien en tant qu’adulte à un moment où deux personnes se sentent seules et ont l’impression de trouver leur âme-sœur. Mais si la fusion devient pathologique, l’une des deux se sentira étouffée et voudra fuir. L’ami fusionnel peut être trop directif, et vouloir une amitié de plus en plus exclusive. C’est une relation très forte qui ressemble à celle d’un couple. La rupture peut avoir les mêmes conséquences qu’un divorce. L’entourage en commun est appelé à prendre parti, à choisir entre les deux. Il y a un deuil à faire après une telle rupture.

 

5.    L’ami envieux/jaloux : On dit souvent qu’on reconnait nos vrais amis dans l’adversité, mais on les repère aussi quand nous sommes au top. Il y a ceux/celles qui se réjouissent pour nous, qui nous encouragent, qui nous accompagnent vers le chemin du bonheur ; et il y a ceux/celles qui éprouvent de la jalousie à nous voir évoluer, grandir ! Une amitié saine peut être parasitée par ce sentiment de jalousie. Par exemple, deux ami(e)s sont à peu près au même niveau, et l’une va décoller professionnellement ou faire une rencontre amoureuse. L’autre ami(e) commence à se comparer négativement, il/elle se complait à vous critiquer. Vous n’osez plus dire que tout va bien par crainte de le/la blesser. Le pire est qu’il faut du temps pour remarquer le changement, et jusque-là on lui trouve des excuses, car on a toujours en tête l’ami(e) d’avant.

 

6.    L’ami traitre : Vous faites souvent confiance à vos ami(e)s, et c’est normal, c’est la base de l’amitié. Et puis un jour, vous apprenez que votre ami(e) vous a trahi(e). Ce coup de couteau en plein cœur ne vous a pas tué(e), mais vous laisse dans un état de sidération complet. Il y a parfois une double trahison quand l’ami(e) vous trahit en entretenant une liaison avec votre conjoint(e) ! Les dégâts peuvent être dévastateurs.


Sachez différencier une relation négative temporaire et une amitié toxique. Les relations se font à deux. Une personne peut être négative pour quelqu’un et positive pour quelqu’un d’autre. Il n’est pas toujours nécessaire de rompre s’il y a une vraie amitié mais que vous sentez un malaise.

Si la relation est négative mais pas toxique, il peut être salutaire de communiquer, poser ses limites, savoir dire non ! Si on vous fait une réflexion désagréable, ne laissez rien passer, ne vous justifiez pas. Si vous sentez que c’est nécessaire, prenez du recul pendant un certain temps, cela peut permettre parfois de repartir sur des bases saines.


Si la relation est toxique, fuyez à tout jamais ! Idéalement, cassez les liens à tous les niveaux et évitez de garder trop de rancune car il subsistera encore un lien invisible mais très fort entre lui/elle et vous ! Tant que la rancœur persiste, votre ancien(ne) ami(e) n’est plus présent(e) physiquement, mais le restera dans votre esprit et vos émotions ! Ne culpabilisez pas de prendre la liberté de partir. Vous n’êtes responsable de personne (sauf de vos enfants mineurs) et vous n’appartenez à personne.

Je vous propose un antidote au poison des relations toxiques : concentrez-vous sur les personnes que vous aimez, celles avec qui vous avez des affinités pour partager des moments d’intimité et de complicité, ou simplement des moments magiques et légers.
S’aimer, se respecter, prendre soin de ses propres besoins vous permettra d’entretenir des relations saines et enrichissantes avec votre entourage. Aimer l’autre, oui, mais sans jamais s’oublier.

 

Comment sortir de l'EGO système sain et sauf ?


Bien souvent le problème,

c'est l'histoire que vous vous racontez…
...sans cesse et en boucle.

Je le sais, vous le savez.

 Je vous l’accorde, dans ce monde, il est plus facile de s’inventer des excuses, et des prétextes plutôt que de trouver des moyens pour arriver à nos fins.
 
Enfin, ça, c’est ce que nous croyons.
 
Savez-vous ce qu’on dit ?
Que si nous n’agissons pas, c’est que (finalement) notre objectif n’était pas assez fort. Que nous ne voulons pas vraiment ce que nous désirons. Et c’est OK.
 
Pourquoi la vie nous aiderait ?
C’est vrai, nous sommes les seuls à pouvoir changer les choses

et pourtant, nous ne bougeons pas.
 
Peut-être même que vous dites :

Ce n’est pas pour moi, j’ai peur, je n’ose pas, plus tard, …
Et vous ne faites rien. C’est plus facile.
 
Et le jour d’après vous dites :

je n’ai pas de chance, cela n’arrive qu’aux autres, et autres blablabla.
 
Pourquoi la vie devrait comploter

pour vous apporter ce que vous souhaitez sur un plateau ?
 
Pourquoi elle devrait croire en vous

alors que vous ne croyez pas en elle ?
 
Pourquoi elle devrait croire en vous

alors que vous ne croyez pas en vous même ?
 
Et pourquoi ce message ?
 Parce que je veux que vous vous racontiez la bonne histoire,

pour vivre la bonne vie : la votre !
Cette vie où vous êtes "vous", où vous êtes bien,
Où vous n’avez pas de regrets.
 

Anthony Hopkins a confié sa philosophie :
 
« Ce que les gens disent de moi et pensent de moi, ce n’est pas mon affaire. Je suis ce que je suis et je fais ce que je fais. Je n’attends rien et j’accepte tout. Et cela rend la vie tellement plus facile ».
 
 Voici le replay (valable jusqu'à mardi 23 janvier) du wébinaire sur l'EGO avec Lucie Michaut, experte en communication de www.mindset et match

ICI : Sortir de l'égo system sain et sauf

Vous voulez avoir des astuces régulièrement pour cultiver votre bonheur  ?

Alors rendez-vous avec le bonheur ci-dessous :

Rejoignez mon groupe FB Ensemble, cultivons votre bonheur !

Et sentez vous y comme chez vous ;)

 Votre ego (et la relation que vous avez avec) vous mènera très loin ou nulle part, 

ça, c'est vous qui décidez ! 

 

 

Dis-moi ce que tu portes, je te dirai qui tu es !



Le parfum n’est pas seulement un accessoire de féminité, il met en valeur notre personnalité car il reflète nos émotions, nos états d’âmes, notre humeur à un moment donné. Il nous offre la possibilité de se choisir une seconde peau. En un clin d’œil, d’un seul coup de pschitt magique, le parfum nous habille et nous dynamise, nous rassure, nous fait sentir femme tout simplement !

Ce n’est pas uniquement pour le packaging, le marketing ou l’attrait d’une odeur que nous choisissons un parfum. C’est surtout parce que cette senteur nous correspond, qu’on se reconnait en elle. Plus qu’un effluve, notre parfum est notre signature olfactive, un sillon que nous laissons derrière nous. Généralement nous nous faisons une première idée de quelqu’un par ce que nous voyons, par ce que nous sentons…

Vous pouvez  identifier vos  attentes en vous posant des questions comme  : "quelle émotion ai-je envie de susciter", "qui suis-je", "quelle impression je veux laisser" etc et vous saurez quel parfum porter . Vous avez le pouvoir de sublimer votre personnalité grâce au choix de votre parfum.


C’est un véritable challenge car, comme les parfums d’ailleurs, nous les femmes avons de multiples facettes. Nous changeons souvent de parfum selon nos humeurs ou dans nos différentes étapes de vie : pré ado, jeune fille ou femme accomplie, mutine, sportive.... De même, on peut se reconnaitre dans un parfum puis un jour ne plus s’y retrouver, et plus tard y revenir…


Celles qui choisissent de porter un parfum différent selon les saisons, le choisiront plutôt léger et floral pour les beaux jours, pour se rafraîchir. Pour les saisons fraîches, ce sont plutôt les parfums gourmands et chaleureux, qui apportent du réconfort, qui seront privilégiés. C’est tellement agréable de pouvoir se blottir dans un voile de parfum comme dans un cocon qui nous protège….


Tout au long de notre vie, les parfums que l’on porte entrent en résonance avec une facette de notre personnalité qui s’exprime à un moment donné. Bien sûr, cela change constamment, car on n’est pas la même à 20 ans ou à 50 ans.


Et puis la fidélité n’est pas vraiment au goût du jour : quelque chose nous plaît, un clic et c’est acheté ! Les comportements sont très différents de ceux d’autrefois, où chaque femme avait son parfum qui la caractérisait et lui permettait d’exprimer sa signature olfactive personnelle.
Un parfum s’apprivoise. Il va fusionner avec notre odeur naturelle. Si l’on aime ce que l’on sent, cela donne confiance en soi. On se sentira bien et en harmonie avec l’image qu’on renvoie.
Rien de tel pour être en harmonie avec cette période de renouveau qui est le printemps , que de se choisir un parfum léger et fuité, qui sublime notre personnalité et révèle la femme qui est en nous;


Et vous, avez-vous trouvé le parfum qui corresponde à votre personnalité du moment ou êtes-vous fidèle à votre parfum ?

Et si le bonheur était déjà en nous ? paru sur Biocontact mars 2019

Mensuel gratuit en magasin bio
Biocontact
Mars 2019
Page 18




Il est où le bonheur, il est où ? Il est là, dans le moment présent, ici et maintenant, en nous. En effet, on attend souvent beaucoup des événements extérieurs pour booster notre bonheur, alors que tout est une question de perception…

Saviez-vous que l’aptitude au bonheur est influencée à 50 % par les chromosomes et à 10 % par les conditions de vie extérieures ? Des études scientifiques de Sonja Lyubomirsky, Ken Shel don et David Schkade nous disent qu’il vous reste donc 40 % de marge de manœuvre pour cultiver votre bonheur.
En 2019, nous sommes tous à la recherche du bonheur à travers nos expériences, des émotions et le pouvoir de s’accomplir.


Le bonheur, c’est quoi ?

Selon la définition de Dicophilo, dictionnaire de philosophie en ligne, c’est « un état de satisfaction stable et durable ».


Pour cultiver son bonheur, il faut commencer par avoir une bonne relation à soi-même. Comme l’a dit Oscar Wilde, c’est une histoire d’amour qui durera toute une vie.
Au quotidien, être heureux, c’est aussi s’organiser une vie en accord avec ses valeurs et trouver un bon équilibre entre la vie pro et la vie perso ! Comment y parvenir ?


Misez sur le Feng Shui !

Parce que votre lieu de vie reflète une partie de votre personnalité, celui-ci est primordial pour votre bien-être, il est donc essentiel d’être en harmonie avec lui.


Comment ? Commencez par vous inspirer d’un art chinois millénaire, le Feng Shui – en chinois, Feng Shui signifie « vent » (Feng) et « eau » (Shui). Il vous permettra d’harmoniser vos propres énergies avec celles de votre environnement. Par exemple, il est conseillé de placer une plante verte entre la cuisinière, qui représente le Feu, et l’évier, qui représente l’Eau afin d’harmoniser leurs énergies.

Au quotidien, si vous ne pouvez pas puiser votre dose d’énergie dans la nature, c’est la nature qui viendra à vous ! Comme le rappelle avec humour l’écologiste Pierre Rabhi, « dans nos zones urbanisées, à force de vivre hors-sol, nous finissons effectivement par nous vider de notre énergie ». Misez donc sur les plantes qui vous font du bien ! Par exemple :

- L’Aloe vera qui soigne les brûlures et les coupures et attire la chance ;
- le romarin, qui améliore l’humeur ;
- le jasmin, avec son odeur subtile, qui va créer une atmosphère romantique;
- Le bambou, qui influence l’énergie vitale et l’activité physique ;

Choisissez des éclairages lumineux et faites circuler la lumière naturelle autant que possible.

Profitez-en aussi pour faire un grand ménage de printemps ! Faites un tri dans vos vêtements et allégez la déco selon vos goûts, vos envies et vos aspirations pour vous sentir plus légers.

Créez-vous un univers que vous aimez, qui vous ressemble et qui vous fait du bien, parce que vous le méritez ! Quand vous vous sentez en harmonie avec votre lieu de vie, vous avez une bonne base pour développer vos talents et stopper la petite voix négative qui est en vous et fait écho à ce que vous avez entendu enfant : elle se focalise sur vos failles et en oublie vos talents !


Stop aux croyances limitantes !

Eh oui, nous avons tous des talents cachés mais gâchés par des « croyances limitantes », qui nous empêchent d’être heureux. En développement personnel, une croyance est le fait de tenir pour vrai une image de soi, une vision de la vie, une idée reçue qui parfois n’ont aucun rapport avec la réalité.

Enfant, tant que vous croyez au père Noël, ce dernier existe, quand vous n’y croyez plus, il disparaît de votre vie. Vous faites exister ce que vous croyez. En conséquence, un mensonge imposé acquiert à la longue des allures de vérité…

Malheureusement, les effets des croyances limitantes sont bien réels, néfastes et même parfois dévastateurs. A force d’entendre « Tu n’es pas capable de… », « Que va-t-on faire de toi ? », « Tu as encore grossi » ou des généralités telles que « Dans la vie, on ne peut pas tout avoir »…, votre subconscient les enregistre et vous conditionne.

Vous devez donc remplacer les croyances « limitantes » par de belles croyances « salutaires ». Vote cerveau ne fait pas la différence entre la réalité et l’illusion. Si vous créez un mauvais scénario, il vous croit ! Si vous en créez un bon, il vous croit aussi. Vous avez juste besoin d’entraînement pour que cela devienne un jour naturel !

Pour être heureux, s’il est donc important de se créer de nouvelles croyances, il l’est tout autant d’apprendre à se connaître et s’accepter.


Se connaître

Se connaître, c’est avoir une juste appréciation de soi-même. Se connaître vous aide à vous détacher du regard des autres puisque vous prenez conscience de votre valeur.

Il arrive souvent d’ailleurs que l’autre vous regarde sans a priori ni jugement. Si vous vous sentez mal à l’aise, c’est parfois lié aux projections de vos propres émotions. Vous vous sentez jugé. Vous imaginez souvent dans le regard de l’autre celui que vous portez sur vous-même.

Si vous améliorez votre estime de soi, vous posséderez une force intérieure suffisante et vous percevrez ce regard sans aucune projection négative.

Il ne faut jamais oublier que le regard de l’autre lui appartient et reflète plus souvent son histoire que la vôtre.

Quand un comportement vous agace, posez-vous cette question : qu’est-ce qui me gêne chez l’autre ? Cela peut vous aider à découvrir des blocages et des peurs… « Tout ce qui nous irrite à propos des autres nous aide à mieux se comprendre nous-même », disait Gustav Jung.


Gagner en confiance et en estime de soi

Mieux se connaître va vous permettre d’être davantage dans l’action. La confiance en soi, c’est prendre conscience que vous pouvez compter sur vous-même face à toutes les situations, même les plus difficiles à affronter.

Notre culture nous apprend à nous identifier à nos échecs et à nos réussites dès le début de notre scolarité. Grave erreur ! Conséquence : vous êtes souvent votre pire juge !

Vous avez la même valeur que vous vous plantiez ou que vous réussissiez, avec 5 kg en plus ou 5 kg en moins, directeur général ou chômeur. Soyez indulgent avec vous-même. Quand vous avez l’impression d’avoir échoué, demandez-vous ce que vous diriez à votre meilleur ami s’il était dans la même situation. Généralement, vous allez être beaucoup plus positif à ce moment-là !

Estime de soi : la métaphore du billet


Vous trouvez un billet de cent euros flambant neuf dans la rue, abandonné, seul au monde. Vous le ramassez ?

Moi aussi !


Vous trouvez un billet de cent euros tout froissé, l’air malheureux, avec de la boue dessus… Vous le ramassez ?

Moi aussi !


Parce que, même si l’aspect a changé, la valeur est exactement la même ! Vous, c’est pareil ! Vous n’avez pas besoin de faire mieux pour commencer à avoir davantage confiance en vous, ni encore moins d’être parfait pour vous aimer !

Et, pour garder un bon état d’esprit, sortez toujours habillé(e) d’un sourire et garder le dos bien droit. Modifier son état physiologique est un levier puissant pour faire des choses dont vous vous pensez incapable ! Même un sourire forcé envoie un signal positif au cerveau et va vous rendre de meilleure humeur. C’est un peu comme manger du chocolat, les calories en moins. Alors pourquoi s’en priver ?

Et puis, prenez du temps pour vous, faites-vous plaisir ! Cela n’a rien d’égoïste, bien au contraire, c’est le secret pour diffuser le bonheur autour de vous.


Devenir autonome affectivement

Jeffrey Gitomer, auteur américain et expert en vente a dit : « Si vous voulez être le meilleur pour les autres, vous devez d’abord être le meilleur. » Pour arriver à être le meilleur pour soi-même, la première pierre à toute fondation est l’amour de soi. Il est transmis par l’amour que nous avons reçu durant notre enfance. Et si vous avez des carences affectives, n’attendez pas des autres un amour inconditionnel ! Vous êtes le seul à pouvoir vous le donner ! C’est seulement ainsi que vous vous attirerez tout naturellement l’amour !

Si vous avez l’impression de faire passer les autres avant vous, optez pour un mantra : « moi d’abord ». Penser à soi avant de penser aux autres, cela veut dire se respecter, s’aimer. L’amour de soi vous permet d’être altruiste, de développer des relations saines avec votre entourage. Il est le ciment de votre vie !

Petite histoire du fermier à méditer


Il était un fermier qui avait les plus beaux champs de maïs de sa région. Chaque année, il participait au concours des plus belles récoltes et remportait les premiers prix.
A la fête, il se rendait chez ses voisins pour leur offrir des semences provenant de ses récoltes. Un jour, un ami lui dit : « Mais si tu offres tes meilleures graines à tes voisins, ils vont gagner les premiers prix à ta place, dommage ! »
Le fermier répondit : « Au contraire ! Tu sais, sur nos collines, il y a beaucoup de vent, alors, à cause du pollen, je risque de détériorer la qualité de mon maïs à cause de celui de mes voisins. Donc, tout ce que je donne aux autres, c’est à moi-même que je le donne ! »


Savoir dire non

Donner avec le cœur est essentiel pour être heureux, et cela fait boule de neige. Savoir dire non est aussi primordial. Dire oui pour être aimé, éviter les conflits a un impact négatif sur l’estime de soi. Dire non à la demande, c’est aussi se dire oui à soi-même ! C’est un regain d’énergie et de temps.
Donner du sens à sa vie

Le temps et l’énergie sont ce que vous avez de plus précieux ! Vous avez reçu un merveilleux cadeau : vie. Qu’avez-vous envie de faire pour l’honorer ?


Comme aime le souligner Lucie Michaut, experte en communication et co-fondatrice des ateliers du pouvoir de s’en foutre, « de toute façon, on ne s’en sortira pas vivant » ! Alors autant profiter de la vie sans (trop) vous préoccuper du regard des autres et des diktats de la société !


Découvrez ce qui vous donne envie de vous lever le matin en utilisant l ikigai, un concept japonais qui signifie  « Ce pour quoi la vie mérite d’être vécue ». Dans le schéma de l’ikigai ci-dessous, remplissez les intersections des cercles jusqu’à ce que vous trouviez votre raison d’être. Le bonheur n’est-ce pas d’avoir une vie en harmonie avec sa raison d’être ?  


L’intérêt de passer par un coach

Le coaching vous aide à retrouver votre confiance en vous et percevoir la vie sous l’angle du bonheur. Un coach, grâce à son regard neutre et professionnel, vous posera les bonnes questions. Le coaching se focalise sur le « comment » et non sur le « pourquoi », dans le but de vous réconcilier avec votre passé, d’accepter vos faiblesses et de vous concentrer sur vos atouts pour devenir la meilleure version de vous-même.
Le bonheur, c’est tous les jours !

L’Organisation des Nations unies a décrété que le 20 mars, c’est la journée internationale du bonheur. Mais pourquoi se limiter à une seule journée dans l’année ?

On attend souvent des autres qu’ils nous rendent heureux. Grosse erreur : la meilleure personne pour augmenter votre taux de bonheur, c’est vous !

Alors, à vous de l’inscrire dans votre vie aussi souvent que vous le souhaitez et faire de chaque jour une célébration.



Alexandra de Roulhac.
Passionnée par l’être humain, Alexandra est coach du bonheur en individuel pour les particuliers depuis 10ans. En parallèle, elle anime en entreprise des ateliers sur le bonheur au travail et est cofondatrice des ateliers « Le pouvoir de s’en foutre ». Elle est l’auteur du livre numérique Accéder au bonheur ici et maintenant (à télécharger gratuitement sur son site).

Contact
Tél. : 06.35.17.04.96
Site : www.coachdubonheur.com

Le Hygge, le bonheur qui vient du Nord

« Winter is coming ! », et pas seulement pour les amateurs de séries télévisées.
 
C’est l’hiver, avec sa magie de Noël, l’odeur de la cannelle, des marrons chauds, du feu de bois et du bon parfum des cadeaux sous le sapin. Mais l’hiver est aussi synonyme de journées plus courtes et plus fraiches, une période pendant laquelle on a tendance à être morose, râleur, et à rêver du retour des beaux jours… A croire que le froid et le manque de luminosité ont un impact sur notre bien-être !
 
Alors comment font nos amis scandinaves, qui vivent des hivers longs et rigoureux, pour monopoliser les 4 premières places du classement mondial  des pays où les gens sont le plus heureux, alors qu’en France nous sommes au 16ème rang ?
 
La recette danoise du bonheur s’appelle le « Hygge » (prononcer « hugueu »), c’est un mode de vie qui privilégie la sensation de bien-être à travers des moments de plaisir simple dans une ambiance cosy. Les scandinaves se sont ainsi construits une philosophie de vie rythmée par des petits rituels réconfortants, des moments « cocooning » entre amis, et une décoration maison pleine de matières et couleurs apaisantes…

L’idée est de sublimer les moments simples, de faire de son « home sweet home » un endroit réconfortant pour compenser la froideur de l’hiver. On prend son temps d’apprécier un feu de cheminée qui sent bon la résine de pin, se réchauffer le cœur avec des bougies et se faire plaisir, sans culpabiliser, avec des gâteaux faits maison et des friandises.

Petite sélection de 5 conseils pour rendre votre intérieur plus « hyggeligt » :
 
1 - Un Hyggekrog (comprenez un petit coin douillet).
C’est un petit endroit, dans un coin d’une pièce, par exemple sur le rebord d’une fenêtre, près du chauffage, dans lequel nous aimerons nous lover avec une couverture (le summum du confort), une tasse de thé (très hygge !) et un bon livre (roman ou livre photos plein de souvenirs).
 
2 - Des bougies
Les bougies sont un élément incontournable du “hygge” car elles apportent une lumière douce et relaxante ; l’idéal pour créer un sentiment de réconfort et de bonheur. Helen Russell souligne : "Au Danemark, il y a des bougies dans tous lieux : dans les banques, dans les magasins, à la crèche… … et même dans les camping-cars !"
Embaumer sa maison de senteurs et de parfums délicieux vous aidera à vous sentir apaisé. L’odeur du pain et des cookies fraîchement sortis du four donneront évidemment le sourire, mais il n’est pas toujours facile de trouver le temps pour tout cela. Les bougies parfumées et les diffuseurs d’odeur auront un effet tout aussi agréable !
 
3 - Des matières naturelles
Les Danois affectionnent les matières naturelles dans leur environnement (meuble, objets de décorations, vaisselle). A vous le bois (jusque dans la table à manger – car les repas en famille sont plus que jamais préconisés), la céramique (fini les objets en plastiques !), les plantes, le cuir et les imitations de peaux d’animaux.
 
4 - Les textures
Le potentiel hygge dépend de l’aspect visuel des choses, mais aussi de la perception du toucher. Il est donc important de varier les textures dans son intérieur (maille épaisse, fausse fourrure, laine, cachemire, etc). Meik Wiking conseille : "Laissez vos doigts effleurer votre table en bois, plongez vos pieds dans la chaleur d’un tapis en poils de renne, réchauffez-vous les mains avec une tasse en céramique chaude." Fermez les yeux, vous y êtes presque…
 
5 - Du vintage
Conservez les objets de votre passé pour injecter du hygge à votre espace en un rien de temps. Cela ne signifie pas se raccrocher à toutes les vieilles choses que vous avez possédées, mais aux meubles, vieux livres et petits objets qui vous sont chers. Idée : choisissez des photos en noir et blanc ou des souvenirs de vos vacances passées, afin d’avoir toujours sous les yeux des moments heureux.
 Alors que choisissez-vous pour cet hiver, le blues hivernal ou le bien-être ?

Je vous invite à vous inspirer de la philosophie lumineuse du « hygge » pour refuser la morosité ambiante, garder une énergie communicative et être plus performant.
 
Sources : Psychologie Magazine.
Pour aller plus loin : « Le livre du « hygge » - mieux vivre une méthode danoise », de Meik Wiking, directeur de l'Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague.





LES CÉLÉBRATIONS DE LA SAINT VALENTIN DANS LE MONDE

       

A la Saint-Valentin, on s’offre des fleurs, des chocolats, des cadeaux romantiques, et bien sûr des parfums. Quoi de mieux pour célébrer cette fête qu’un élixir de séduction qui sonne comme une déclaration par ses senteurs, son nom, ou la forme de son flacon…
 
 Le 14 février annonce un grand moment de bonheur et de tendresse, en apparence destiné aux couples, mais qu’on peut aussi célébrer avec tous ceux que nous aimons. Autrefois, à la Saint-Valentin, on organisait une grande fête pour les jeunes célibataires, qui se courtisaient et formaient des unions entre les villages. On dit même que certains hommes mariés profitaient de ce jeu de séduction pour faire des rencontres un peu coquines. La Saint-Valentin serait-elle donc l’ancêtre des sites de rencontre ?
 
« Qui maîtrise les odeurs, maîtrise le cœur des hommes ». Le héros du roman de Patrick Süskind, Le Parfum, avait bien compris que les parfums étaient intimement liés au désir de séduction et au sentiment amoureux.
 
Allons ensemble faire un petit tour du monde des célébrations de la Saint-Valentin, pour découvrir comment chaque pays l'interprète selon sa culture.
 
En Ecosse, la première personne que l’on croise peut devenir son Valentin pour la journée ; on peut l’inviter à dîner ou lui offrir un petit cadeau, avec l’envie de croire au destin.
 
Aux USA, c’est une fête d’amour et d’amitié, où les témoignages d’affection sont aussi adressés à ses amis, voisins, maîtresse d’école, famille, et même ses animaux de compagnie…
 
Ce n’est pas le romantisme qui fait des Finlandais les plus heureux du monde : à la Saint-Valentin, ils organisent une course d'obstacle où les maris portent leur femme, et où le vainqueur gagnera le poids de sa femme en bière !
 
A Singapour, la fête des amoureux tombe en même temps que la nouvelle année chinoise. Les femmes célibataires écrivent des mots d'amour sur des mandarines, avant de les jeter dans le fleuve en faisant le vœu de trouver le compagnon idéal.
 
Au Japon, les femmes ont coutume d'offrir des chocolats aux hommes. Tandis qu'en Inde, le 14 février est surtout synonyme de fête des belles-mères à qui on offre des fleurs.
 
Alors, avec ou sans Valentin, profitons de cette fête pour célébrer l’amour et l’amitié ! Car la Saint-Valentin est l’occasion de rappeler à notre entourage à quel point il est important pour nous….

Ma méthode

Ma méthode

Et si le bonheur était à portée de main ?

Oui, il en faut peu pour être heureux !

Pas toujours simple avec les conditions de vie moderne.

Pourquoi un coaching du bonheur ?

Pourquoi un coaching du bonheur ?

Selon une étude réalisé par l’association WIN fin 2017, 50% des Français se considèrent heureux. Mon défi : faire monter le taux d’optimisme des Français en cultivant leur bonheur !

B.O.N.H.E.U.R.S

A travers les lettres du mot B.O.N.H.E.U.R.S (parce qu’il y a plusieurs formes de bonheur), on retrouve quelques uns des grands sujets que j’aborde en coaching.

B   BIEN DANS SA PEAU : trouver un équilibre entre sa façon de penser et ses actes, poser un nouveau regard sur soi, modifier ses croyances limitante.

O    OBJECTIFS : atteindre des objectifs clairement définis dans le cadre du coaching pour se sentir rassuré, atteindre une plénitude et se libérer l’esprit.

N    SAVOIR DIRE NON : renforcer ses limites, savoir dire NON en toute bienveillance pour se dire OUI à soi-même,  entretenir des relations saines avec les autres.

H    HAPPINESS : cultiver la bonne humeur, connaitre ses besoins, être responsable de son bonheur.

E     EMOTIONS : les accepter et revenir rapidement à des émotions positives, cultiver la gratitude.

U    UNIVERSEL : Cultiver l'amour universel.

R    REGARD DE L'AUTRE : s’en détacher pour ne pas en dépendre, cultiver la confiance en soi, devenir moins perfectionniste.

S    SENS : donner un sens à sa vie, se réaliser !

Une fois les objectifs bien déterminés, je travaille sur des thèmes personnalisés et je vous propose entre chaque séance  des thèmes de réflexion et des défis précis, mesurables et atteignables.

Ma devise : « 10 grammes d’action vaut mieux que 1000 grammes de réflexion ! ».

Grâce à un travail en binôme en un temps record,  vous modifiez votre regard sur vous-même et percevez la vie sous l’angle du bonheur.

Méthode en quatre étapes

1.    TRAVAIL D’INTROSPECTION :

Comment avoir une vision à 360° de votre vie aujourd’hui ? (Questions inspirées du "coaching orienté solution").


2.    OBJECTIFS A DEFINIR :

Qu’est-ce que vous ne voulez plus ?  Qu’est-ce que vous aimeriez changer ?


3.    CHANGEMENT DE PERCEPTION sur vous-même et sur la vie :

Comment se réconcilier avec son passé pour apprécier le moment présent ? (à l’aide de techniques basées sur la psychologie positive).


4.    PROJECTION vers le futur : Comment faire pour perdurer le changement dans votre vie (bilan de fin, mise en place de nouvelles habitudes, plan d’action…).

Tournez-vous vers l’avenir avec le sourire !

Vehicula hymenaeos tincidunt mattis, volutpat congue sed wisi, nec suspendisse donec risus nullam tellus quis. Commodi ante nec primis ut fusce, et justo, aliquam et felis tempor, arcu magna. Quam tristique iaculis, tellus rhoncus quis nonummy potenti felis, donec suscipit euismod donec mattis enim massa. Magna et odio suspendisse fusce in mauris, vestibulum orci et urna, elit faucibus tellus felis commodo pretium proin. Integer curabitur ac montes lacus.

Une méthode inspirée de la maÏeutique

A la fin du programme, vous avez suffisamment de clés et d’assurance pour voler de vos propres ailes dans votre vie personnelle et professionnelle.

Une méthode inspirée de la maÏeutique

La maieutique ou "accouchement" est la méthode qu’utilisait Socrate pour permettre à ses élèves de découvrir par eux-mêmes les vérités fondamentales de la vie et du rapport à l’autre. Par un jeu de questions/réponses, vous allez percevoir ce que vous désirez vraiment.
Vous vous êtes trop souvent heurté/es à des obstacles hérités de votre environnement ou de votre passé. Vous avez tissé chaque fil d'un bandeau qui obstrue votre vision. Imaginez le jeu de colin-maillard où l'on vous fait tourner les yeux bandés jusqu’à ce que vous soyez complètement désorienté(e). Ensemble, nous pourrons dénouer progressivement ce bandeau et orienter votre vie sous le bonheur.  

Etre à la fois solide et flexible, entre le roseau et le chêne 

Le coaching du bonheur vous permet de retrouver votre véritable nature et l’essence de vos désirs profonds, ainsi vous vous projetez vers une vie plus en accord avec vos aspirations.

Cette approche s’appuie sur une philosophie de vie acquise lors de mon long séjour en Asie, mais aussi sur des interventions orientées solutions et la psychologie positive.

Mon expertise, mon empathie, mon sens pragmatique, mon écoute active et une bonne dose d'optimisme me permettent d'obtenir des résultats concrets, mesurables et durables.


Je propose une approche simple visant à gommer les croyances limitantes qui empêchent d’avancer sur la voie du bonheur.


ET OUI ! Nous avons tous des talents cachés mais gâchés par des croyances « limitantes » qui nous empêchent d’être heureux.

Qu'est-ce qu'une croyance en coaching ?

C’est le fait de tenir pour vraie une image de soi, une vision de la vie ou une idée reçue qui parfois n’ont aucun rapport avec la réalité.

Enfant, tant que vous croyez au Père Noël, il existe, quand vous n’y croyez plus, il disparaît de votre vie. Vous faites exister ce que vous croyez.

En conséquence, un mensonge imposé acquiert à la longue des allures de vérité.

Nous avons tous des croyances « salutaires », qui nous stimulent, et des croyances « limitantes », qui nous inhibent. Malheureusement, les effets de ces dernières sont bien réels, néfastes et même parfois dévastateurs. Elles deviennent des références inconscientes aux actes et aux pensées quotidiennes. A force d’entendre : « tu n’es pas capable de… », « que va-t-on faire de toi ? », « tu as encore grossi » ou des généralités telles que « dans la vie, on ne peut pas tout avoir » etc, votre subconscient les enregistre et vous conditionne. Les publicitaires le savent bien, et leurs campagnes de pub misent sur la répétition. Innocemment vous achetez les produits car votre subconscient a enregistré le message.

L’un des buts du coaching est bien sûr de remplacer les croyances « limitantes » par de belles croyances « salutaires ».


Au travers d’entretiens, de jeux de rôles, et d’exercices à mettre en œuvre dans votre vie quotidienne, je vous aiderai à prendre conscience de votre véritable identité.

Voici un extrait de mon passage à Radio Marseillette, cliquez ici : comment vous débarrasser de vos croyances limitantes ?

Ensemble, cultivons votre bonheur,

Ensemble, cultivons votre bonheur,

Passage en direct sur BFM TV

Voici mon assage en direct sur BFM tv où je propose des astuces pour survivre au dernier WE de froid avant le printemps...

Pour découvrir mes astuce pour survivre à l'hiver et accueillir le printemps, cliquez ici !

Merci

 

 

Séances visio - conférence

En période de déconfinement,  vous pouvez  prendre l'option des séances visio conférence

 

Les Avantages pour vous de la visio conférence :


• Etre confortable dans son environnement.


• Etre plus concentré sur la voix, aussi puissant qu’un face à face.


• Horaire très souple (possibilité même en soirée ou le W.E)

On en parle ?

 

Besoin d' un audit gratuit de 45 minutes ?

 

C'est parti pour un RDV !

 

 

Contactez moi  :

Mob :  06 35 17 04 96

Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

 

 

Témoignage de Stéphanie B, Paris

Alexandra est une femme pétillante, généreuse et humaine qui a su me guider sans jamais rien imposer.

Elle m'a permis de prendre du recul sur de nombreux aspects de ma vie. Grâce à un coaching avec Alexandra, j'ai réussi à me créer une routine en accord avec mon mode de vie, dire non, respecter mes besoins, assurer mes choix en prêtant moins attention aux regards des autres. En bref, un bien être et une confiance qui s'installe un peu plus.

Un grand merci Alexandra pour notre travail !