3 concepts de Tony Robbins UPW London

 

 

 

En avril 2019, j’ai assisté à 4 jours de séminaire à Londres « Unleash the power within »  (libérer le pouvoir qui est en vous) de Tony Robbins, coach américain qui a coaché  des personnalités  tels que Bill Clinton, Leonardo di Caprio, mère Theresa, Paméla Anderson, Nelson Mandela….


C’était un cadeau d’anniversaire que je me suis offert. C'est toujours bon de se gâter... J’y suis allée seule avec l’envie d’expérimenter à fond ! J’allais enfin aux sources. Beaucoup de coachs l’imitent sans jamais l’égaler car son charisme est juste incroyable. Avec son torse bombé et son énergie débordante, on se dit qu’il est guidé par l'univers !


Quelle expérience entre des jolies rencontres humaines, marche sur les braises et des moments de transes, ce fut un voyage riche en émotion et en apprentissage !

Quand il est  arrivé dans la salle  de 12 O00 personnes est devenu euphorique. Michaël Jackson aurait ressuscité, ses fans auraient été dans le même état. Je me suis surprise à être aussi déchainée que ses fans, et j'ai crié, crié..."Tony"  à en perdre ma voix encouragée par l'écran géant où c'était écrit : "Tony can hear you". Cette euphorie collective était totalement communicative !

Pendant 4 jours, j’ai revêtu une cape invisible pour devenir le héros de ma propre histoire et j’ai  emmagasiné une énergie folle car nous avons beaucoup sauté, crié, dansé et j’ai cru maintes et maintes fois, tel un super héros,  que j’allais m’envoler…

Tony nous a fait expérimenter le « peak state » no stop. Comment traduire le « peak state » : Un état d’ecstasy, d’enthousiasme, de puissance. Imaginez 1 200 personnes de toutes nationalités confondues en peak state...A expérimenter au moins une fois dans sa vie...

A la fin de la première journée, un long moment d’hypnose avec Tony, nous sommes rentrés en transe et j’ai couru avec mes nouvelles amies pour être dans les premières à marcher sur les braises. Le 2eme soir, Tony nous a offert une belle surprise : une party avec DJ William. Nous n’étions qu’Energie !

J’ai vécu un moment très fort sur une méditation sur le pardon le dernier jour et je me suis enivrée du dernier morceau : "life will be never the same" et ancrée le message avant de quitter la salle...


Je partage avec vous 3 concepts  de son séminaire

 

Concept 1


👉Comment arriver à vous mettre dans un état positif qu’importe ce qui se passe ?

Say Yes ;)

Pic crédit : CamillaTuominen (Insta : camillatuominenofficial)
 

 
Tout d’abord, cela part d’une décision, celui de garder une belle énergie, malgré les petits tracas quotidiens.

 

Même si nous ne pouvons contrôler que 10% de ce qui se passe autour de nous, nous sommes responsables à 100% de la façon dont nous réagissons.

Se dire que personne n'est responsable de nos émotions à part nous même que ous sommes responsables de notre façon de réagir est une grande force.


Se sentir triste ou en colère  parce que quelque chose nous a touché s’est est normal mais ne justifie pas tout. 

A un moment, c’est VOUS qui choisissez de rester dans vos émotions négatives  (ou pas). C’est vous qui vous infligez cette souffrance parce que vous avez choisi (inconsciemment)  d’être une victime. En gros, vous n’êtes pas obligé de rester dans un mauvais état d’esprit.


La bonne nouvelle est que vous pouvez même changer d’’état d’esprit en un clin d’œil.
 

La prochaine fois que vous sentez le stress monter, Pour ceci,  expérimentez la fameuse triade de Tony Robbins  avant qu’il vous contrôle :


Elle se déroule en 3 étapes.

 
💫 Etape 1 : Change ta #Physiologie autrement dit la manière d’utiliser ton corps, ta respiration, ta posture, tes mouvements…

💜Redresse toi, souris : Sourire active la production d’antidépresseurs naturels (endorphines), fait retomber la pression et recharge en émotions positives. Il n’existe pas de meilleur moment pour sourire, il faut créer des moments de bonheur dans ton quotidien : Souris à la vie ;).


💜Respire par le ventre. Apprendre à respirer naturellement par le ventre aide à la relaxation, et a pour effet de réduire l'intensité des effets du stress.


💜Choisis ta pose de super héros :  Se conditionner et te mettre dans la peau de ton héros préféré va te donner un super pouvoir !



💫Etape 2 : change ton #Focus because « where focus goes energy flows » !

 

💜Concentre toi sur le positif. Tu ressens ce sur quoi tu te focalises !


💜Ignore tes erreurs du passé. Elles ne te définissent pas.


💜 Concentre toi sur tes qualités. Qu'est ce qui fait que tu es extraordinaire ?



💫Etape 3: change ton #Langage (dès qu’on met des mots sur ce qu’on a vécu, l’évènement prend un autre sens).



💜 Parle toi avec des mots encourageants et positifs car tes paroles vont déterminer ta vision du monde.


💜 Converse avec toi-même : au lieu de te dire "pourquoi cela m’arrive encore", demande toi : "Que vais-je pouvoir en faire de positif ?".


💜Converse avec quelqu’un: plutôt que de dire :" je ne sais pas comment faire donc je préfère ne pas essayer".
Dis : "je ne sais pas encore comment mais je vais trouver les moyens."

Et fais confiance en la vie, elle te veut du bien💜💜💜

Concept 2


👉Comment arriver à des résultats extraordinaires ?


La seule chose qui t'empêche de faire ce que tu veux, c'est l'histoire que tu te racontes.


Pic crédit : CamillaTuominen
 
Avec un bon état d’esprit, tu peux briser tes croyances limitantes !


Le cycle de réussite de Tony commence d’ailleurs par tes croyances. Nous avons tous des croyances « salutaires », qui nous stimulent, et des croyances « limitantes », qui nous inhibent. Malheureusement, les effets de ces dernières sont bien réels, néfastes et empêchent de développer ton potentiel, passer à l’action et atteindre des résultats extraordinaires.


💫Le cycle de réussite est un cycle de 4 étapes : Croyance, Potentiel, Action, Résultats  qui se nourrissent les unes des autres.


En parallèle, si l’une des étapes  s’affaiblit, le reste s’affaiblit…


Attention : Désirer des résultats extraordinaires, être ambitieux ne veut pas dire se mettre en compétition avec les autres…
Notre culture occidentale nous nous met très vite en compétition les uns contre les autres et cela apporte souvent beaucoup de jalousie et enlève l’entraide

Connaissez-vous la réelle signification  de rivaliser : « compète » en anglais :
    
Compete (in latin) signifie: œuvrer  en commun, œuvrer ensemble !  Cela ne signifie pas être en rivalité mais au contraire s’aider les uns les autres à devenir meilleurs! –vous trouverez toujours meilleur que vous! Et c’est OK, personne n’est ton rival ! Inspire-toi de leurs réussites, emprunte leurs habitudes, leurs savoirs faire….
Tu vas gagner un temps fou pour acquérir des connaissances !

Concept 3 :

👉Comment vivre ta vie comme tu le souhaites  !

La réussite sans accomplissement est un échec

 

Crédit pic : CamillaTuominen



 
Je t’invite à t’inspirer de ces  2 compétences  clefs


 💫Compétence 1 : la science de la réalisation : la capacité de faire de tes rêves une réalité.


Active 3 forces de création pour réussir 💙 💙 💙

Pic crédit : CamillaTuominen (Insta : camillatuominenofficial)


💙 Focus.

Le pouvoir de la clarté absolue et de l'engagement absolu.
Ton focus te donne de l’énergie pour passer à l’action.


💙Action massive :


 Prends des mesures nécessaires pour créer la situation qui te permettra d’atteindre tes objectifs.
Puis observe attentivement si ces changements et actions fonctionnent ou pas, sinon essaye autre chose.


💙Grace.


Certaines personnes l'appellent Dieu, d'autres la chance....
Plus tu l'acceptes, plus tu en tires profit.


La « Grace »ne peux pas être contrôlée mais elle nous aide tout au long de notre chemin.


💫 Compétence 2 : l'art de l’accomplissement. : La capacité de profiter pleinement de chaque instant.


⚠ succès sans accomplissement est le plus grand échec.


Notre cerveau a une propension à capter le négatif. Il est programmé pour rechercher toujours les imperfections, c'est ainsi que nous vivons depuis des millions d'années.


Peu importe la qualité de notre vie, nous avons toujours des bonnes raisons d’être en colère ou bien de ressentir de la gratitude. .Mais vous ne pouvez pas ressentir les 2 en même temps.

Quand vous ressentez une émotion négative, Tony chou propose la règle des 90 secondes pour revenir au positif : 

💙Connecte toi, la main sur le cœur,  avec un moment de gratitude en pensant à quelqu’un que tu aimes ou à un moment délicieux de ta vie.


Si tu as envie d’être + heureux, c’est un training quotidien. Entraine-toi  à apprécier  tous les minis plaisirs de la vie comme la caresse du soleil sur ton visage et à te focaliser sur le positif...

La gratitude est un sentiment de reconnaissance pour les joies simples et profondes.


Ressentir de la gratitude apprend à te réorienter sur les choses positives de ta vie.


C’est un véritable moteur de bien-être.


Je suis ressortie de ce séminaire avec l’envie de croquer la vie à pleine dents encore + que d’habitude…

Je commence chaque matinée avec un citron pressé et quelques minutes de trampoline en musique (UPW play list ou DJ WILLiAM  parce que la bonne énergie vient avec le mouvement…

Mon cœur était léger et toutes les petites rancunes que j’avais pu  accumuler dans ma vie ont disparues… #JeSuisAmour.

 

 

5 attitudes pour développer un leadership positif

« C’est votre attitude et non votre aptitude qui déterminera votre altitude. » Zig Ziglar, life coach américain.

Le leadership bienveillant est avant tout une question de posture, d’attitude et de confiance. Un bon leader écoute, respecte et responsabilise son équipe, et offre à chacun les moyens d’être au sommet de ses compétences.

Pour certains, le leadership ne serait que l’apanage des hommes et femmes d’exception (leader spirituel, chef d’état, top manager etc.)

Pour d’autres, et j’en fais partie, le leadership est nécessaire à tous les niveaux de l’organisation. Le leadership n’est pas toujours en relation avec la hiérarchie puisque c’est le groupe qui décide intuitivement de suivre un leader. En entreprise, le leader n’est donc pas forcément manager, tout comme le manager n’est pas toujours reconnu comme leader.

C’est en suscitant la participation volontaire, au regard d’objectifs définis que le leader parvient à ses fins. La conception moderne du leadership est forcément associée à un exercice démocratique du pouvoir sur des individus libres ayant des droits humains et sociaux !

Dans la vie professionnelle, il est souvent primordial de combiner créativité, implication et exigence de résultats. Je vous propose donc 5 attitudes pour cultiver votre leadership !

 
1. Être positif

« Connais-toi toi-même ». Socrate

Le leader est clair avec lui-même. Il a confiance en lui et sait rester serein et positif, ce qui dynamise le groupe. Sur le plan professionnel, on peut de moins en moins motiver les salariés uniquement par l’argent ou par des perspectives de carrière. Ce que tout le monde veut aujourd’hui, c’est être heureux !

C’est souvent le leadership qui permet de concilier le travail et le bonheur. Lors d’un récent atelier sur le bonheur au travail, j’ai évoqué des études très sérieuses qui démontrent que le bonheur favorise la santé des individus et améliore la performance des entreprises.

Le bonheur se décide, s’apprend et se transmet. On affronte mieux une situation quand on est heureux que lorsqu’on est stressé, tant sur le plan individuel que collectif. Le bien-être repose aussi sur le sentiment d’être « sur le même bateau », de partager une expérience humaine. Le monde du travail apporte souvent son lot de tempêtes ; avec un capitaine optimiste, on se sent en sécurité, même pendant les bourrasques. Un leader rassure, veille aux intérêts des membres de son groupe, renouvelle les méthodes de travail, pose les bonnes questions et prend des initiatives constructives pour garder le cap.

 
 2. Être digne de confiance

Un leader a une relation de confiance réciproque avec le groupe. Il partage les mérites sans s’approprier les idées et développe la culture du débat… Il sait déléguer les décisions et les responsabilités. Il est sincère dans la relation.

 
3. Mobiliser les compétences

Un leader positif sait guider son équipe. Il mobilise les bonnes compétences auprès des bonnes personnes et au bon moment. Il développe le talent collectif pour l’accomplissement de la mission.

C’est ainsi que, dans le sport, l’entraineur forme une équipe gagnante ! Par exemple, certains rugbymen sont forts pour conquérir le ballon, d’autres pour courir et marquer les essais, et c’est grâce au talent collectif orchestré par l’entraineur que l’équipe gagne !

C’est pareil en entreprise, les différences font la force ! Cerise sur le gâteau, la satisfaction ressentie après une victoire est démultipliée quand elle est collective.

 
4. Avoir une vision inspirante

Une vision inspirante commence souvent par un rêve. Le leader est aligné avec ses valeurs, qui apportent un véritable sens à ses accomplissements. Selon Gandhi, « le sens du bonheur se développe lorsque ce que nous pensons, ce que nous disons et ce que nous faisons est en harmonie ». Le leader a les yeux sur le futur, ose la curiosité, l’innovation. Il entraîne le groupe vers sa vision et lui transmet sa passion pour agir. Il n’a pas besoin d’ordonner, il inspire ! Il n’est pas toujours dans le contrôle, il sait déléguer et aussi féliciter.

 
5. Avoir un comportement assertif

Que désigne ce terme étrange ? L’assertivité (to assert oneself : s’affirmer), c’est tout simplement s’exprimer clairement en respectant l’autre sans rapport de force. C’est une attitude gagnante/gagnante ! Vous vous respectez et vous respectez l’autre.

Un vrai leader positif saura faire passer un message difficile sans passivité, sans manipulation et sans agressivité, agissant avec une main de fer dans un gant de velours. Ses relations avec le groupe seront saines et constructives.

Une de mes coachées me racontait, lors de notre dernier échange, qu’elle sentait sa confiance en soi professionnelle en berne Depuis quelques mois, dans son nouveau job, elle n’a pas la possibilité de prendre des initiatives, tout ce qu’elle fait est revérifié et elle se sent souvent rabaissée. En conséquence, alors qu’elle est compétitive et ambitieuse, elle va au bureau à reculons, se remet en question, ne s’implique plus dans son travail et n’a qu’une hâte, monter sa propre entreprise et assumer ses choix !

Si vous sentez que vous avez en vous une graine de leadership, que vous soyez manager ou non, cultivez-la soigneusement pour créer autour de vous un monde meilleur ?

Paru sur Zentonik.

Bien Démarrer la journée, BNP Paribas

Une des clés pour bien démarrer la journée, c'est arriver avec un sourire et échanger quelques mots bienveillants  avec son équipe ! Chaque collaborateur, qu'importe la hiérarchie, peut agir positivement sur le climat de travail. Si celui-ci est agréable, alors les salariés seront capables d'affronter des périodes de surcroît de travail ou de difficultés, et d'y donner le meilleur. Surtout si ce qu'ils font a du sens... 

Pour visualiser la vidéo, cliquez ICI.

Merci !

Coaching personnel

Certaines personnes sont prédisposées au bonheur plus que d’autres !

 Saviez-vous que l’aptitude au bonheur est influencée à 50 % par les chromosomes et à 10 % par les conditions de vie extérieures ?
 
Les études scientifiques de Sonja Lyubomirsky, Ken Shel don et David Schkade nous disent qu’il vous reste donc 40 % de marge de manœuvre pour cultiver votre bonheur!
 
Qu’avez-vous envie d’en faire ? Le bonheur ça s’apprend, ça se travaille, ça se cultive !
 
Pour cultiver son bonheur, il faut commencer par avoir une bonne relation à soi-même.
 
Comme l’a dit Oscar Wilde, c’est une histoire d’amour qui durera toute une vie.
 
Ma méthode : des outils de coaching orientés solution, psychologie positive, et une philosophie de vie qui vous permettra de voir la vie sous un autre angle et de percevoir enfin tous les champs du possible.

Ma mission : Vous accompagner pour que vous deveniez enfin votre meilleur(e) ami (e) !

le coaching du bonheur se focalise sur le « COMMENT » et non sur le « POURQUOI » dans le but de vous réconcilier avec votre passé, d’accepter vos failles et de vous concentrer sur vos atouts.
 
Pour (re)trouver un sentiment de sérénité, je vous offre des outils simples et efficaces et propose 2 programmes personnalisés de 10 séances pour :
 
-    Connaître vos forces et vos talents et optimiser vos compétences.
 
-    Renforcer la confiance et l’estime de soi  pour avoir un regard bienveillant vis-à-vis de vous-même et interagir positivement avec votre environnement.

-    Développer l’autonomie affective pour être heureux avec vous-même  et donc avec autrui.

-    Acquérir l’équilibre intérieur, savoir composer avec votre histoire personnelle pour gérer vos émotions dans les situations les plus complexes.

-    Saisir les opportunités au vol et les transformer en challenges.
 
 Et, enfin, activer le pouvoir de s’en foutre pour devenir votre meilleur(e) ami(e) !

Je vous invite à répondre à 17 questions que nous pourrions aborder ensemble.
 
1 – Vous sentez vous heureux(se) ?
 
2 – Êtes-vous ouvert(e) au changement ?

3 – Pensez-vous que le bonheur dépend des autres ?

4 –  Avez-vous confiance en vous ?

5 – Êtes-vous indulgent(e) avec vous-même ?
 
6 –  Culpabilisez-vous facilement ?
 
7 – Dormez-vous bien ?

8 –  Avez-vous le sourire facile ?

9 –  A quand remonte votre dernier fou rire ?
 
10 – Vous sentez-vous bien dans votre vie affective ? (que vous soyez en couple ou célibataire)

11 – Êtes-vous épanoui(e) professionnellement ?
 
12 –  L’argent tient-il une place importante dans votre quotidien ?

13 – Est-ce facile pour vous de vivre seul(e) ? De vivre à deux ?

14 – Agissez-vous en fonction de vos valeurs ?

15 – Agissez-vous en fonction de vos besoins ?
 
16 – Vous sentez vous à la hauteur ?
 
17- Etes-vous perfectionniste ?

Vous avez envie de travailler certaines thématiques pour être plus libre ?
 
C’est parti !

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Comment améliorer sa communication avec la boussole du langage.

La boussole du langage créée par Alain Cayrol est un outil qui permet de bien communiquer. Elle est utilisée par les coachs et les managers au sein de l’entreprise. Bien communiquer permet d’être juste, éviter les malentendus. L’équipe se sent entendue, reconnue et sécurisée.

Pourquoi le bien-être de chaque collaborateur devrait être primordial dans l’entreprise ?

Tout simplement car un collaborateur heureux est plus efficace. Il est motivé et trouve un sens à son travail. Il a un meilleur esprit d’équipe, plus de créativité, de curiosité, d’intégrité. Il y a donc moins d’absentéisme et de turn-over. Je vous renvoie à ce sujet aux travaux de la psychologie positive.

Eviter des problèmes de communication grâce à la boussole du langage

  • Un exemple

Myriam travaille dans une crèche depuis 5 ans. Elle va voir son responsable après une naissance pour demander de remplacer son plein-temps par un mi-temps. Son employeur lui répond l’air embêté que cela ne l’arrange pas mais qu’il va y réfléchir. Sceptique, elle demandera l’opinion à deux amis. Un pensera que son employeur lui a laissé une ouverture donc à elle d’insister, l’autre, qu’une réponse positive allait suivre. Myriam pense que son employeur n’a juste pas pris le temps de répondre négativement par facilité et manque d’intérêt.
Nous avons donc trois interprétations très différentes du fait d’une réponse peu précise. Elle ne s’appesantit pas sur la question et prend deux semaines plus tard la décision de démissionner pour travailler en free-lance.

L’important n’est pas ce que nous disons mais ce que l’autre comprends !
Quand A émets un message à B, B comprendra selon plusieurs facteurs : il est très important de connaitre les facteurs pour les maîtriser. En l’occurrence, Myriam interpréta ce message selon :

  • Ses généralisations

Des idées déjà préconçues.
Pour Myriam : Chaque employé n’est qu’un pion, je suis juste un pion dans cette crèche.

  • Les règles

Des règlements imaginaires.
Pour Myriam : cela ne se fait pas d’être insistant avec son employeur donc je reste à ma place.

  • Les jugements

Ce que nous imaginons correct ou incorrect.
Pour Myriam : ce n’est pas correct de ne pas m’avoir donné de réponse, je ne suis pas respectée.

  • L’interprétation

Ce que nous supposons, nous déduisons.
Pour Myriam : Il n’accepte pas ma proposition et ne prend pas le temps de me le dire.

  • Faits imprécis

Un manque de précisons dans un message envoyé.
Pour son N+2 : « je vais y réfléchir ».

Il est donc primordial de bien analyser ces 5 directions pour s’assurer que votre interlocuteur a une bonne compréhension. Je vous invite, si vous êtes l’interlocuteur, à reformuler et à poser des questions pour plus de précision.

Ces 5 directions peuvent être utilisées dans la reformulation pour clarifier le message.

La bonne attitude : le secret de la reussite

 

« L’attitude détermine les actions, les actions déterminent les résultats, les résultats déterminent les modes de vie ».

Jim Rhon, philosophe américain, a parfaitement résumé le lien entre l’image que nous renvoyons et le succès dans le processus de vente.

Tous les experts en vente nous diront que « … les gens adorent acheter, mais ils n’aiment pas qu’on leur force la main ! ».


 En tant que entrepreneur, commercial, vendeur, comment créer l’atmosphère adéquate qui incitera les prospects à passer à l’achat sans donner l’impression de vouloir conclure la vente ?

Parce que l’acte de vente n’est pas qu’une simple transaction, pour inspirer confiance à nos clients, soyez empathique et sincèrement tournée vers eux. Cela crée une relation particulière, qui motive ensuite l’attachement à votre marque.

Et si vous mettiez de l’altruisme au cœur de nos ventes, que se passerait-il ?

Inspirez vous  de cet adage : « Ne fais pas autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse » qui signifie, si on le formule positivement «traite les autres comme tu aimerais être traité».

Les entrepreneurs et les commerciaux ont beaucoup à apprendre en s’inspirant de l’éthique de réciprocité, une règle morale dont le principe fondamental est énoncé dans pratiquement toutes les grandes civilisations.

Est-ce que vos clients se sentiraient valorisés ? Vous connaissez déjà la réponse, bien sûr !

Par exemple, avec vos clients,faites leur sentir des émotions positives en personnalisant et en apportant toujours + de valeur.

Et comme les achats se font d’abord avec l’émotion, beaucoup plus qu’avec la raison, une attitude empathique et bienveillante aboutira souvent à un résultat positif. C’est le petit + ce qui fera toute la différence, permettra d’enrichir la relation client, et influera sur vos résultats.

Votre corps s’exprime de façon inconsciente, et comme le corps ne ment pas, vous devez incarner votre message pour inspirer confiance à vos clients.

Il est donc essentiel de maîtriser votre communication non verbale pour faire passer le bon message.
En effet, comme le soulignent les travaux du psychanalyste Jacques Lacan, nous parlons avec notre corps sans le savoir. Notre communication non verbale en dit souvent bien plus que les mots que nous exprimons…Vos clients perçoivent intuitivement s’ils peuvent vous faire confiance…

Dans un processus de vente, on a trop souvent tendance à tout miser sur les mots, en négligeant les gestes, l’intonation, les mimiques, le contact visuel, le toucher, etc… Pourtant, cette communication non verbale est comme la partie invisible d’un iceberg, la plus importante dans un échange.


Le Professeur Albert Mehrabian, spécialiste en psychologie, estime que seulement 7% de la communication est verbale (s’exprime par la signification des mots), alors qu’elle est vocale pour 38% (intonation et son de la voix) et visuelle pour 55% (expressions du visage et du langage corporel)

Je vous propose quelques pistes pour créer une relation de confiance :

•   Vous tenir bien droit élance votre silhouette, et conforte votre posture d’expert.
•   Prendre conscience de votre façon de bouger pour avoir une position ouvert et détendu.
•   Savoir gérer vos propres émotions, comme la fatigue ou l’agacement, vous permet de garder un visage souriant en toute circonstance.
•   Capter à un moment le regard du client, et même avoir un contact tactile (un frôlement d’épaule, un serrement de main, etc.) installera une complicité dans l’acte de vente.

•  Poser des questions ouvertes, cela vous permettra d’éviter le risque d’une réponse négative, souvent ferme et définitive.
•  Adopter une posture d’observation, d’attention, de maîtrise des silences, cela laissera au client le temps de s’exprimer librement et vous pourrez ainsi mieux comprendre ses attentes.
•  Par des acquiescements, montrez à votre interlocuteur que vous l’écoutez, l’écoute active consiste à s’assurer qu’on a bien compris le message, en écoutant sans interrompre et en reformulant.

Certains traits de caractère, que vous avez hérité de vos parents pendant votre enfance, ou que vous avez développés en tant qu’adulte, seront des forces à mettre en avant pour des ventes fructueuses. Sachez explorer votre potentiel pour trouver en vous les qualités qui vous permettront de faire la différence : la détermination, la confiance en soi, le sens du contact, l’éloquence, l’empathie, le sens de l’humour, la sincérité, etc.


Bien sûr, il peut nous arriver de nous lever d’un mauvais pied, et c’est OK ;-) ! L’essentiel est de trouver la bonne méthode pour se remettre dans un état d’esprit positif, par exemple en écoutant la musique qui vous plait,  cela stimulera la production de l’hormone de la motivation, du plaisir, de l’excitation : la dopamine. Vous pouvez aussi  surfer sur vos humoristes préférés devant un bon petit déjeuner, ou vous laisser réconforter par la divine senteur de votre bougie préférée…

 

 



Les femmes sont-elles plus aptes au bonheur ?

La Journée internationale des droits des femmes est célébrée le 8 mars.

Bonne fête oui mais tous les jours,  pas juste le 8 mars !


Tant qu’il y a la journée de la femme, c’est que les inégalités sont toujours d’actualité !
Combien de temps encore pour une parité saine et sans hypocrisie ?

Que fêtons-nous déjà ?

Evitons les sujets qui fâchent, comme par exemple les inégalités qui existent encore entre les hommes et les femmes : vouloir les mêmes droits ne signifie pas vouloir être égale à l’homme !

Nos différences devraient être une force plutôt qu’une faiblesse !


Nous sommes tous inégaux en matière de bonheur. Saviez-vous que le gène Monoamine Oxydase A procure du bien-être chez la femme, alors qu'il favorise l'agressivité chez l'homme ? Voilà une différence physiologique méconnue, mais qui a toute son importance !


On retrouve d’autres différences au niveau de l’éducation. Durant l’enfance, les parents mettront plus d’émotion quand ils s’adresseront à leur fille. Ils lui permettront aussi de pleurer plus librement, de montrer ses fragilités, alors qu’ils enseigneront aux garçons à être forts car, c’est bien connu, « un homme, ça ne pleure pas ».
L’être humain fonctionne aux émotions. Savoir les exprimer et autoriser son entourage amical, familial et professionnel à en faire autant est une force, rarement utilisée dans notre culture patriarcale.


On nous a longtemps vanté l’importance du quotient intellectuel (QI) pour réussir dans la vie, alors qu’aujourd’hui on sait qu’en réalité, ce qui prime c’est le quotient émotionnel (QE).
Le QI valorise le cérébral, alors que le QE illustre l’intelligence émotionnelle, c’est-à-dire la capacité à « percevoir l’émotion, à l’intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre les émotions et à les maîtriser pour favoriser l’épanouissement professionnel ». Ce concept a été développé dans les années 90 par John Mayer et Peter Salovey, deux psychologues américains.


Développer notre intelligence émotionnelle dans nos vies professionnelles permet de faire preuve d’empathie, maîtriser nos pulsions, se motiver, motiver une équipe en communiquant plus efficacement, développer notre plaisir et même notre bonheur. Ces aptitudes humaines sont essentielles dans le monde du travail, surtout dans les postes de management ou les fonctions commerciales qui impliquent un relationnel client.
Une étude réalisée sur 55 000 professionnels dans 90 pays nous dévoile que les femmes surpassent les hommes dans 11 des 12 compétences associées à l’intelligence émotionnelle : leadership, coaching, mentorat, sensibilité organisationnelle, adaptabilité, etc. La seule catégorie dans laquelle les femmes n’ont pas obtenu de meilleurs résultats était la «maîtrise de soi émotionnelle», où aucune différence de genre n’a été trouvée.

Une autre étude menée auprès de 120 entreprises britanniques révèle que 81% des femmes déclarent que le bonheur au travail est plus important que le salaire, un avis partagé par seulement 45% des hommes.


Finalement, être une femme est un atout dans la quête du bonheur, et notre aptitude à être heureuse repose surtout sur notre quotient émotionnel.


Tout cela m’amène à vous souhaiter une très belle journée mondiale de la femme avec cette citation de la grande Marylin Monroe : « la femme qui cherche à être l’égale de l’homme manque d’ambition » ;)

Ma méthode

Et si le bonheur était à portée de main ?

Oui, il en faut peu pour être heureux !

Pas toujours simple avec les conditions de vie moderne.

Pourquoi un coaching du bonheur ?

Selon une étude réalisé par l’association WIN fin 2017, 50% des Français se considèrent heureux.
Mon défi : faire monter le taux d’optimisme des Français en cultivant leur bonheur !

B.O.N.H.E.U.R.S

A travers les lettres du mot B.O.N.H.E.U.R.S (parce qu’il y a plusieurs formes de bonheur), on retrouve quelques uns des grands sujets que j’aborde en coaching.

BBIEN DANS SA PEAU : trouver un équilibre entre sa façon de penser et ses actes, poser un nouveau regard sur soi, modifier ses croyances limitante.

OOBJECTIFS : atteindre des objectifs clairement définis dans le cadre du coaching pour se sentir rassuré, atteindre une plénitude et se libérer l’esprit.

NSAVOIR DIRE NON : renforcer ses limites, savoir dire NON en toute bienveillance pour se dire OUI à soi-même, entretenir des relations saines avec les autres.

HHAPPINESS : cultiver la bonne humeur, connaitre ses besoins, être responsable de son bonheur.

EEMOTIONS : les accepter et revenir rapidement à des émotions positives, cultiver la gratitude.

UUNIVERSEL : Cultiver l'amour universel.

RREGARD DE L'AUTRE : s’en détacher pour ne pas en dépendre, cultiver la confiance en soi, devenir moins perfectionniste.

SSENS : donner un sens à sa vie, se réaliser !

Une fois les objectifs bien déterminés, je travaille sur des thèmes personnalisés et je vous propose entre chaque séance des thèmes de réflexion et des défis précis, mesurables et atteignables.

Ma devise : « 10 grammes d’action vaut mieux que 1000 grammes de réflexion ! ».

Grâce à un travail en binôme en un temps record, vous modifiez votre regard sur vous-même et percevez la vie sous l’angle du bonheur.

Méthode en quatre étapes

1. TRAVAIL D’INTROSPECTION :

Comment avoir une vision à 360° de votre vie aujourd’hui ? (Questions inspirées du "coaching orienté solution").

2. OBJECTIFS A DEFINIR :

Qu’est-ce que vous ne voulez plus ? Qu’est-ce que vous aimeriez changer ?

3. CHANGEMENT DE PERCEPTION sur vous-même et sur la vie :

Comment se réconcilier avec son passé pour apprécier le moment présent ? (à l’aide de techniques basées sur la psychologie positive).

4. PROJECTION vers le futur : Comment faire pour perdurer le changement dans votre vie (bilan de fin, mise en place de nouvelles habitudes, plan d’action…).

Tournez-vous vers l’avenir avec le sourire !

Une méthode inspirée de la maÏeutique

A la fin du programme, vous avez suffisamment de clés et d’assurance pour voler de vos propres ailes dans votre vie personnelle et professionnelle.

Une méthode inspirée de la maÏeutique

La maieutique ou "accouchement" est la méthode qu’utilisait Socrate pour permettre à ses élèves de découvrir par eux-mêmes les vérités fondamentales de la vie et du rapport à l’autre. Par un jeu de questions/réponses, vous allez percevoir ce que vous désirez vraiment.
Vous vous êtes trop souvent heurté/es à des obstacles hérités de votre environnement ou de votre passé. Vous avez tissé chaque fil d'un bandeau qui obstrue votre vision. Imaginez le jeu de colin-maillard où l'on vous fait tourner les yeux bandés jusqu’à ce que vous soyez complètement désorienté(e). Ensemble, nous pourrons dénouer progressivement ce bandeau et orienter votre vie sous le bonheur.

Etre à la fois solide et flexible, entre le roseau et le chêne

Le coaching du bonheur vous permet de retrouver votre véritable nature et l’essence de vos désirs profonds, ainsi vous vous projetez vers une vie plus en accord avec vos aspirations.

Cette approche s’appuie sur une philosophie de vie acquise lors de mon long séjour en Asie, mais aussi sur des interventions orientées solutions et la psychologie positive.

Mon expertise, mon empathie, mon sens pragmatique, mon écoute active et une bonne dose d'optimisme me permettent d'obtenir des résultats concrets, mesurables et durables.

Je propose une approche simple visant à gommer les croyances limitantes qui empêchent d’avancer sur la voie du bonheur.

ET OUI ! Nous avons tous des talents cachés mais gâchés par des croyances « limitantes » qui nous empêchent d’être heureux.

Qu'est-ce qu'une croyance en coaching ?

C’est le fait de tenir pour vraie une image de soi, une vision de la vie ou une idée reçue qui parfois n’ont aucun rapport avec la réalité.

Enfant, tant que vous croyez au Père Noël, il existe, quand vous n’y croyez plus, il disparaît de votre vie. Vous faites exister ce que vous croyez.

En conséquence, un mensonge imposé acquiert à la longue des allures de vérité.

Nous avons tous des croyances « salutaires », qui nous stimulent, et des croyances « limitantes », qui nous inhibent. Malheureusement, les effets de ces dernières sont bien réels, néfastes et même parfois dévastateurs. Elles deviennent des références inconscientes aux actes et aux pensées quotidiennes. A force d’entendre : « tu n’es pas capable de… », « que va-t-on faire de toi ? », « tu as encore grossi » ou des généralités telles que « dans la vie, on ne peut pas tout avoir » etc, votre subconscient les enregistre et vous conditionne. Les publicitaires le savent bien, et leurs campagnes de pub misent sur la répétition. Innocemment vous achetez les produits car votre subconscient a enregistré le message.

L’un des buts du coaching est bien sûr de remplacer les croyances « limitantes » par de belles croyances « salutaires ».

Au travers d’entretiens, de jeux de rôles, et d’exercices à mettre en œuvre dans votre vie quotidienne, je vous aiderai à prendre conscience de votre véritable identité.

Voici un extrait de mon passage à Radio Marseillette, cliquez ici : comment vous débarrasser de vos croyances limitantes ?

Ensemble, cultivons votre bonheur,

Psychologie Positive, BNP Paribas

La psychologie positive étudie les mécanismes qui contribuent à l'épanouissement des individus, mais aussi des groupes sociaux et des institutions. Entrainez notre cerveau à être positif n'est pas très différent de la manière dont nous entrainons nos muscles en faisant de la gym. De nombreux travaux ont montré que le bien-être et le bonheur subjectif pouvaient être augmentés durablement, et que les personnes optimistes réussissaient davantage ce qu'elles entreprenaient, avaient une meilleure santé physique et étaient plus ouvertes aux autres.

Pour visualiser la vidéo, cliquez ICI.

Merci !

 

Abonnez-vous à notre Newsletter !