Coach en développement personnel paris - depression

7 clés pour accéder au bonheur.

L’ONU a décrété à l'unanimité des pays membres que le 20 mars serait la journée mondiale du bonheur  Selon M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU.  « Chacun peut avoir sa conception du bonheur, mais personne ne saurait contester qu’il signifie faire cesser les conflits et mettre fin à la pauvreté et aux autres conditions déplorables dans lesquelles vivent  tant de nos semblables »

Qu’importe votre humeur, c’est l’heure de votre bonheur !

Chacun d’entre nous a naturellement un niveau d'aptitude au bonheur qui lui est propre. Serait-ce une affaire de génétique ? Des travaux de recherche montrent que le « niveau de base du bonheur » est en effet comparable au « niveau de base du poids corporel ». Les déterminants génétiques seraient responsables de 50% du niveau de bonheur individuel, 10% tiendraient aux conditions de vie et il resterait donc 40% de marge de manœuvre pour agir sur notre niveau de bonheur. Je vous invite à me suivre sur le chemin  du bonheur. Je vous propose sept clés pour y accéder.

  1. Cultivez vos amitiés et renouvelez votre réseau.Ayez une vie sociale épanouissante, sortez, voyez vos amis, votre famille, votre amoureux (se) C’est la base du bonheur. Privilégiez les relations qui vous tirent vers le haut, les amis qui ont de l’humour, ceux avec qui vous avez un lien véritable et sincère. Laissez-vous porter par l’amour de votre entourage.
  2. Privilégiez  « l’être » sur  « le paraître »  C’est un premier pas vers une vie plus sereine. Faites selon vos envies, vos fantaisies et non pour vous forger un personnage qui vous valorise.
  3.  Communiquez d’une façon claire et aimable avec vous-même et avec les autres. Dites les choses au moment opportun, toujours d’une voix calme pour que cela ait plus de poids sans jugement ni reproche. Exprimer ce que vous avez sur le cœur soulage et permet de remettre les pendules à la bonne heure (bonheur)  pour des relations plus harmonieuses.
  4. Apprenez à dire nonpour que votre oui soit un oui du cœur. Vous vous sentirez plus respecté (e) et vous gagnerez du temps et de la sérénité.
  5. Prenez un rendez-vous avec vous-même quelques minutes chaque jour, pour prendre conscience des bons moments que vous avez passé (e)dans la journée, notez les sur un carnet ou partagez les avec vos proches.
  6. Valorisez-vous. Célébrez chaque réussite, développez vos talents et vos capacités, surtout ceux qui vous aident à être plus heureux (se). Et gardez en tête que votre valeur ne dépend pas de vos réussites.
  7. Agissez. Fixez-vous des objectifs, et surtout allez jusqu’au bout. Levez-vous le matin avec des envies, dépassez-vous un peu chaque jour en restant indulgent avec vous-même.

 Le bonheur vous regarde, souriez-lui. Célébrez-le aujourd’hui et chaque minute de votre vie ! Cultivez-le et offrez-en à votre entourage sans modération !

 

Comment avoir une saine estime de soi ?

« C’est l’image que nous avons de nous-même qui fait notre destin » Nathaniel Branden, psychothérapeute américain.

L'estime de soi désigne une appréciation portée sur soi. Ce jugement de valeur est déterminé en grande partie par l'écart qui existe entre « la personne que je suis et celle que je souhaite être ».
Avoir une bonne estime de soi passe par le fait de prendre conscience de sa valeur. Si vous êtes quelqu’un de bien, avec vos qualités et vos défauts, vous pouvez avoir une belle estime de vous !
Cultiver son estime de soi est un passage obligé sur le chemin du bonheur, alors cultivons ensemble votre propre bonheur à travers une métaphore de jardinage :
? L’estime de soi est une fleur à arroser quotidiennement, à cultiver toujours avec amour et indulgence ; rien n’est jamais acquis, on peut être fier de soi un jour et se détester le lendemain, pensez-y.
? Faites confiance à Dame Nature, grâce à vos bons soins, votre fleur du bonheur va pousser et s'embellir un peu plus chaque jour, et qu’importent les tempêtes...

Comme un trèfle à 4 feuilles, cette fleur du bonheur a 4 pétales :

? L’amour de soi : c’est s’aimer avec ses forces, ses fragilités, se regarder avec bienveillance et indulgence... L’égo nous empêche parfois de nous remettre en question, et peut bloquer le processus d’un travail en profondeur. Il ne faut pas mélanger égo et amour de soi. Selon moi, la première pierre de toute fondation est l’amour de soi, tout autant que d’être joyeux, naturel et sincère.
? L’acceptation de soi : c’est s’accepter comme nous sommes. Rien n’est jamais figé, nous sommes en perpétuel apprentissage. Poser un regard sur soi avec la même indulgence que celle que nous aurions avec notre meilleur ami nous permet d’avancer sans masque.
? La confiance en soi : c’est pouvoir compter sur soi-même pour faire face à la plupart des situations que l’on rencontre dans sa vie (cf. ma dernière chronique)
? La vision de soi : c’est le regard que l’on porte sur soi. Chacun évalue ses propres qualités et ses défauts, avec plus ou moins de lucidité. Or, nous avons souvent une mauvaise tendance à nous appesantir sur nos défauts. Pour retrouver une bonne estime de soi, il est important de s’appliquer à valoriser le positif.

Prenez soin de cette « fleur du bonheur » quotidiennement surtout si, au premier abord, le terreau ne vous semble pas très fertile. On récolte toujours ce que l’on s’aime … ;-)

Notre estime de soi est transmise par l’amour reçu durant notre enfance. Dès notre plus jeune âge, on doit pouvoir se sentir aimé et valorisé inconditionnellement (quelles que soit nos performances). Un enfant est comme une éponge, il absorbe tout et pense que ses parents, ou ses professeurs, ont un jugement juste. Il est capable de faire ce qu’on attend de lui pour obtenir de la reconnaissance. A l’âge adulte, s’il n’y a pas de remise en question, on continue de se comporter de telle façon à répondre aux attentes (réelles ou imaginaires) de l’autre. Vous êtes souvent traité tel que vous vous voyez, alors n’hésitez pas à magnifier le regard que vous portez sur vous-même.

Votre estime de soi se construit en fonction de vos croyances et de vos actions.

Je vous propose quelques clefs pour la cultiver :

1.    Changez vos croyances limitantes en croyances boostantes : Une croyance limitante est le fait de tenir pour vraie une image de soi, une vision de la vie ou une idée reçue qui parfois n’ont aucun rapport avec la réalité. Elles conditionnent vos comportements. Nous avons tous des croyances « limitantes », qui nous inhibent, et des croyances « salutaires » qui nous stimulent. Il en va de notre responsabilité de déclarer : « j’ai un mental fort », « je prends soin de moi » ou « je contrôle ma vie ».
2.    Ayez un regard sur vous positif, respectueux et indulgent : Plutôt que d’être dans le jugement permanent, soyez plutôt votre meilleur avocat ! Sachez appréhender la vie comme une possibilité de grandir et de vous améliorer. Dites stop au dénigrement !
3.    Affirmez-vous : exprimez-vous, communiquez votre point de vue sans empiéter sur celui des autres.  Dites OUI avec le cœur. Dites NON pour respecter vos besoins, et renforcer vos limites.
4.    Réalisez que vous avez le choix : vous êtes responsable et acteur de votre vie. Vous ne pouvez pas toujours vous positionner en victime. Bien sûr, vous n’êtes pas toujours responsable de tout ce qui vous arrive, mais par contre il vous appartient de choisir la façon d’y réagir. Prenez des risques, et n’hésitez pas à sortir des sentiers battus.
5.    Valorisez votre entourage : être positif avec les autres vous aide à l’être avec vous-même. Alors qu’au contraire, rabaisser quelqu’un ne vous élèvera jamais.
6.    Cultivez l’optimisme : ne vous focalisez pas sur le négatif, et cherchez à voir le positif dans toute situation. Un verre à moitié vide n’est qu’une illusion, si vous le décidez, vous comprendrez qu’il est toujours rempli, à moitié d’eau et à moitié d’air.
7.    Elevez votre quête de sens : restez focalisé sur vos objectifs, définissez un chemin qui vous guide et oriente vos actions. Faites en sorte de vivre vos rêves plutôt que de rêver votre vie !
8.    Recherchez un épanouissement sentimental : L’estime de soi influence la relation amoureuse. Il est plus facile de croire en l’amour et de cultiver une relation saine quand on a une bonne opinion de soi.

« Il ne faut pas attendre d’être parfait pour commencer quelque chose de bien » – Abbé Pierre
Pour aller plus loin, cultivez votre bonheur avec la méthode bonheurs

Dans la quotidienne avec Charlie sur radio Marseillette

La journaliste Charlie m'a reçue à Radio Marseillette (11) dans la quotidienne pour un échange sur le bonheur et la confiance en soi le 24/05/2016.

Pour avoir des astuces pour gagner en confiance en soi,

Ecoutez le podcast, cliquez ICI

Regardez des extraits vidéos

Cliquez ci dessous :

Comment être heureux et le rester ?

Comment vous débarrasser de vos croyances limitantes ?

Le bonheur, ça s'apprend !

Comment développer sa confiance en soi ?

Comment savoir dire non ?

Cultivez votre bonheur !

 

 

 

la verticale du bonheur

Vous qui n'avez  fait que grimper socialement, avez vous trouvé le réel bonheur ? 
N'avez vous pas envie de descendre en vous afin d'y rechercher les vrais raisons de le nourrir ?

Plus de confiance en soi pour plus de bonheur

Et si vous nourrissiez votre confiance en vous :
Choisissez des croyances sur la vie et sur vous-même qui vont vous booster. Écrivez-les, imprégnez-vous et répétez- les plusieurs fois dans la journée.
Par exemple : Je fais chaque jour de ma vie un cadeau. Je réussis ce que j’entreprends. Je suis sûr(e) de moi.
Agissez, réagissez. Si la tendance paresse commence à vous vous envahir, éloignez-vous d’elle !
Passez à l’action sans trop hésiter. Vous serez surpris(e) par les résultats obtenus. Vous pouvez faire beaucoup plus que ce que vous croyez. Soyez fier(e) de vous en dépassant vos limites.

Mixez indulgence et exigence pour plus de bonheur !
Souriez, respirez et profitez de l’instant présent !

Vote bonne humeur rejaillira sur votre entourage et vous en serez d’autant plus heureux et confiant.

Prendre son envol vers le bonheur

La métamorphose de la chenille en papillon est un symbole interprété de différentes façons. Il a été repris dans toutes les traditions spirituelles de l'humanité et représente dans de nombreuses cultures le changement et la transformation.
En psychanalyse, le papillon symbolise la renaissance.

Dans le coaching du bonheur, cette métamorphose illustre le cas des personnes qui sortent de leur cocon pour enfin prendre leur envol. Sortir de son confort routinier, se diriger vers des horizons nouveaux vous permet de vivre pleinement, et non juste survivre ! Votre subconscient fera de la résistance si vous prenez une décision qui vous fait sortir de votre zone de confort. C’est normal, votre subconscient n'aime guère le changement. Vous allez vous trouver des excuses, vous raconter une histoire pour rester dans votre cocon. La routine, les habitudes sont confortables mais attention au revers de la médaille, elles peuvent aussi devenir un piège ! Si vous restez trop longtemps dans votre cocon, vous allez finir par créer un monde aliénant ! L’action est le moteur du changement. L’action vous permet de prendre votre envol. Peser longtemps le pour et le contre, s’inquiéter outre-mesure, peut freiner voire stopper net toute velléité de passage à l'acte. Le principe de précaution finira par inhiber toute forme d’action. Je compare l’inquiétude à un parasite du bonheur car elle grignote toute votre énergie et peut même, pendant une période de vie difficile, faire disparaitre votre force de caractère. Demander à une personne en dépression d'avoir de la volonté, c'est comme demander à un aveugle de voir !

Pourtant, se préoccuper du lendemain est nécessaire pour anticiper les difficultés. Pour cela, je vous donne une clé pour rester dans l’action : remplacez l’inquiétude par une bonne dose d’optimisme ! Cultivez votre optimisme comme le jardinier cultive son potager ! Faites-vous confiance et suivez votre instinct plutôt que d'élaborer des analyses minutieuses et logiques pour prendre vos décisions. 100 grammes d’action valent parfois plus qu’un kilo de réflexion ! Les animaux possèdent naturellement un instinct très développé qui guide leurs choix. L’être humain est d’abord guidé par ses raisonnements, et il a tendance à ne plus écouter son instinct.

Ecoutez plus souvent votre cœur, votre instinct, pour prendre votre envol vers le bonheur !

Tendance Bridget Jones, comment être heureuse et célibataire ?

On a toutes quelque chose en nous de Bridget Jones !

A la fois passionnée et pétillante, avec un mélange de force et de fragilité.

Tout le monde connait Bridget Jones, la célibataire qui nous fait sourire, nous attendrit au fil de ses aventures, et nous rappelle nos propres épisodes de vie. En effet, qui n’a jamais entendu ce genre de remarques» : « comment se fait-il, jolie comme tu es, que tu sois encore célibataire ? » ou encore « l’horloge biologique commence à tourner, il ne faudrait pas trop tarder pour faire un bébé ».
« Pourquoi tous les gens en couple nous demandent : comment vont les amours ? Est-ce que nous, on leur saute dessus pour savoir si ils baisent encore …» Bridget Jones.
Une étude réalisée en France par la société de sondages Acxiom définit comme un phénomène de société le profil-type du célibataire français : 40,6% des foyers français sont célibataires, et parmi eux, 2 célibataires sur 3 sont des femmes. Donc, pas de complexe les filles !
OK vous êtes célibataire, et surtout vous êtes belle, drôle, working girl, tout est normal parce qu’être célibataire, c’est tendance !
Et pourtant dans la société, pour être dans la norme, il vaut mieux être en couple ! Il est temps de sortir de ce paradoxe, qui amène certains de vos proches –se croyant bien intentionnés- à essayer de comprendre ce qui cloche chez vous : vous êtes trop difficile ? Trop indépendante ? Ou alors vous faites peur aux hommes ?
Et si on s’amusait à inverser les rôles, l’espace d’un instant ? Si à leur tour les célibataires demandaient aux couples pourquoi ils sont ensemble ?
Par dépendance ? Par peur de la solitude ? Par habitude ? Pour la sécurité financière ? Peut-être pour préserver la vie familiale ? Ah oui, aussi, par amour ? D’ailleurs, combien de couples restent ensemble parce qu’ils aiment rire, parler, se tenir la main, faire l’amour, s’endormir l’un contre l’autre ?
Certaines vivent avec quiétude leur période de célibat, et d’autres stressent… Pas d’inquiétude à avoir pour celles qui, parfois, se sentent au bout de leur vie. S’imaginer finir seule et mal aimée avec des chats comme seul compagnie relève du fantasme absolu.
Etre célibataire, ce n’est pas quelque chose de figé, cela peut changer en l’espace d’une rencontre. Et pour que cette rencontre soit une vraie rencontre de cœur, le secret est de savoir vivre heureuse seule. Ainsi la présence de l’autre est un choix de cœur et non une dépendance à combler.
Certaines célibataires attendent de rencontrer enfin l’Homme qui l’aimera inconditionnellement, qui prendra soin d’elle, alors qu’elles seules sont aptes à remplir ce vide affectif. Il est primordial de vous aimer et de vous accepter avant de rechercher l’Amour. Et c’est à ce moment-là qu’il viendra à vous, au moment où vous serez prête.
Profitez de cette période (de célibat) pour organiser votre vie comme vous le voulez, d’apprécier cette phase de transition. Vous n’êtes pas dans une salle d’attente ! Profitez des avantages à être seule, sans vous mettre la pression, ni avoir de compte à rendre à qui que ce soit ! Vous pouvez refaire la déco de votre appartement uniquement à votre goût, et puis vous vous sentirez mieux dans votre tête et dans votre petit nid douillet.
Il est temps de dépasser cette peur de rencontrer des couples qui vous empêche de sortir. Au contraire, remplissez votre vie de loisirs, de rencontres. Vous pouvez sortir jusqu’à point d’heure, aller voir une expo, prendre soin de vous. Et aussi, trouvez d’autres domaines de réalisation de soi que le couple : professionnel, artistique, associatif, sportif… Profitez au maximum de votre temps libre pour voir vos ami(e)s et élargir votre réseau, ou alors trainez dans votre appartement comme bon vous semble ! Vous méritez bien de vous faire plaisir !
Etre solo, c’est le moment opportun de changer de job ou de créer votre propre entreprise, si une idée vous tient à cœur. Amusez-vous à séduire, c’est bon pour votre moral et votre confiance en vous sera renforcée ! Inscrivez-vous sur un site en –tic, en –der ou en -ppen si vous voulez multiplier les chances. Mais ne vous focalisez pas sur la rencontre amoureuse, et concentrez-vous sur l’humain :
Chaque rencontre que vous ferez dans votre vie est une aventure ; certaines vous apporteront une nouvelle amitié, d’autres des opportunités professionnelles, parfois des amours et puis un jour l’Amour.

Si vous avez des doutes, des questions sur la vie de couple, le célibat...appelez moi : 06 35 17 04 96 pour trouver des réponses ensemble.

Alexandra De Roulhac

Coach du Bonheur

Demo

Alexandra

Votre Coach

Mobile : +33(0)635170496

alexandra@coachdubonheur.fr

92100 BOULOGNE

9, rue Heyrault

Copyright 2018 by CkomParis.com  création site internet Neuilly sur Seine - Paris
Compatible iPad, iPhone et Androïd
Demo