Coach en développement personnel paris - développer la confiance en soi

Comment gagner en énergie pour être heureux ?

 

Vous prenez soin des autres toute la journée : dans la vie pro, perso, amoureuse , mais qui prend soin de vous ?

Comment gérer votre capital énergie  pour être efficace et heureux chaque jour ?
Votre meilleur atout : les hormones secrétées par notre cerveau ;-)

La sérotonine est l’hormone de la bonne humeur. Elle est stimulée  par une bonne hygiène de vie, une alimentation plaisir, l’art, l’amitié et la lumière du jour. Prenez donc l’air dès le matin, pendant vos pauses, même si la météo n’est pas clémente.

L’endorphine a des effets proches de la morphine. La marche rapide, le rire, la méditation, la danse, l’amour, le sport (30 minutes) réduisent les émotions négatives, notamment le cortisol, l’hormone du stress. 

L’ocytocine est l’hormone de la tendresse et de la sociabilité : un « hug » (câlin à l’américaine), un massage, du yoga, une musique douce ou même un bon bain chaud libèreront une bonne dose de cette hormone.

La dopamine est l’hormone de la motivation, du plaisir, de l’excitation :
Elle vous fera l’effet d’une goutte de parfum qui enchante l’atmosphère.
C’était quand la dernière fois que vous avez fait quelque chose qui vous a fait vibrer ?

Cassez la routine, expérimentez des loisirs, découvrez le monde …

Mais attention de ne pas tomber dans le piège de la dépendance !

Parce que, selon l'endocrinologue pédiatrique américain Robert Lustig, vous confondez deux choses complétement différentes  : le  plaisir et le bonheur, vous pouvez tomber dans un piège !

En effet, les plaisirs sont de courtes durées contrairement au bonheur, les plaisirs sont matériels, les plaisirs sont solitaires. Les plaisirs poussés à l’extrême mènent tout droit à l’addiction. Sucres, réseaux sociaux achats compulsifs, jeux vidéo, pornographie, drogue : ces plaisirs simples inhibent notre quête du bonheur !

Pour Robert Lustig les quêtes des plaisirs entravent le bonheur.

Et la raison est scientifique :

les plaisirs déclenchent la dopamine. Le bonheur dépend de la sérotonine. La dopamine excite les neurones et quand les neurones sont trop excitées, elles ont tendance à mourir. La dopamine stimule « le circuit de la récompense » mais peut développer des addictions. La prochaine fois vous avez besoin d’une plus grosse dose pour avoir le même effet parce qu’il y a moins de récepteurs à occuper. Et vous avez besoin de plus, toujours plus, pour finalement prendre une énorme dose avec aucun effet.  Ça s’appelle la tolérance. Et quand les neurones commencent à mourir, ça s’appelle l'addiction.

La sérotonine un inhibiteur. La sérotonine ralentit ces neurones au lieu de les stimuler. Vous ne pouvez pas surdoser vos hormones en sérotonine.

Plus vous créer de la dopamine, plus votre taux de sérotonine risque de baisser. Robert Lustig affirme que plus vous cherchez du plaisir, moins vous serez heureux…A méditer...

Partagez avec nous vos expériences qui ont le parfum du bonheur et libèrent ces hormones…

France Bleu Paris

L’image contient peut-être : Alexandra Noyé de Roulhac, souritPour la journée internationale du bonheur, j'ai été invitée à France Bleu Paris.au

Pour écouter mon replay, c'est par ici

Le pouvoir des huiles essentielles sur notre bien être

Lecteur, as-tu quelquefois respiré
Avec ivresse et lente gourmandise
Ce grain d’encens qui remplit une église,
Ou d’un sachet le musc invétéré ?
Charme profond, magique, dont nous grise
Dans le présent le passé restauré ! »

Charles Baudelaire (1857), Le parfum, Les fleurs du mal.

 Divine, exquise, enivrante, une simple odeur peut réveiller en nous des souvenirs d’enfance car elle vous amène à ressentir une émotion enfouie. L’odorat est le seul de nos 5 sens qui fait passer la mémoire avant l’analyse. Avez-vous déjà été transporté au temps de votre enfance après avoir senti une odeur familière ? Le parfum gourmand de la fleur d’oranger des crêpes de votre maman ? L’odeur d’une pelouse de jardin fraîchement tondue ?  

 Il existe une connexion intime très forte entre l’odorat et le cerveau. L’olfaction est directement connectée au cerveau des émotions et des souvenirs (cerveau limbique). Ainsi fonctionnent les huiles essentielles sur les émotions.

 Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

 Imaginez que vous êtes devant une magnifique orange, juteuse et sucrée. Puis vous commencez à la peler, à l’ouvrir et vous sentez son parfum sucré, quelques petites gouttes vous sautent au visage. C’est ça une huile essentielle. Les huiles essentielles sont des composés aromatiques naturels. On en trouve dans les graines, les écorces, les tiges, les racines, les fleurs ou les autres parties des plantes. Elles sont extrêmement concentrées. Une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée équivaut par exemple à 28 sachets de thé.

Les huiles essentielles et l’aromathérapie

 Les huiles essentielles peuvent vous accompagner sur votre chemin vers le bonheur, en agissant sur vos émotions, votre énergie ou encore votre humeur. Par exemple, lorsque vous sentez l'huile essentielle de Lavande, ses composants chimiques microscopiques déclenchent immédiatement votre cerveau émotionnel pour calmer votre système nerveux et détendre vos muscles. Ces effets combinés réduisent votre stress et vous aident à dormir. Bien sûr cette odeur de Lavande nous renvoie aussi au linge qui sèche dans les placards à la campagne, pendant l’été, dans le sud de la France…

 J’ai testé pour vous 2 huiles essentielles, associées à des sensations de bonheur, chez une spécialiste, Luciana Calvetti*.

 • L’huile essentielle d’orange douce (Wild Orange) est l’huile essentielle de la joie, elle vous inspire le sentiment d’abondance, facilite votre créativité, active votre belle humeur positive, rétablit votre physique et vous aide dans vos périodes de transition. Elle est parfaite en diffusion aromatique.

 • L’huile essentielle de Pamplemousse (Grapefruit) est une huile parfumée et rafraîchissante qui soutient le système immunitaire, le système lymphatique, et est un puissant antidépresseur. Elle améliore votre humeur et vous aide à retrouver de l’optimisme. Vous pouvez diffuser 1 ou 2 gouttes le matin chez vous ou au bureau, ou encore prendre une goutte dans votre verre d’eau le matin (attention, ne faites cela qu’avec des huiles essentielles de qualité 100% pure et naturelle)

 Les huiles essentielles et la thérapie olfactive

 Pour accompagner des patients victimes d’un AVC ou d’un traumatisme crânien, certains thérapeutes organisent des ateliers olfactifs et leur font identifier des odeurs pour susciter une réaction. L’idée principale étant de stimuler la mémoire, à travers des senteurs, en favorisant la remontée de souvenirs autobiographiques. Cette thérapie olfactive agit sur des troubles de langage et donne des résultats étonnants.

 Les odeurs sont un générateur de plaisir, de bonheur, d’émotions… Plus l’émotion est forte, plus le souvenir est ancré. Le parfum n’est pas juste un accessoire de beauté, on s’en souviendra au fil du temps. Le parfum a des pouvoirs magiques. Tel un enchanteur, il sera toujours dans les esprits prêts à être réveillé à tout instant. S’il y a une chose à retenir, c’est celle-ci : Un parfum n’est pas qu’une fiole enchanteresse à l’ instant T , c’est un évocateur de souvenirs à vie. Ne sous estimez jamais son pouvoir !

 *Pour aller plus loin : le groupe facebook « S’initier aux huiles essentielles dōTERRA », animé par Luciana Calvetti.

Alexandra De Roulhac

Coach du Bonheur

Demo

Alexandra

Votre Coach

Mobile : +33(0)635170496

alexandra@coachdubonheur.fr

92100 BOULOGNE

9, rue Heyrault

Copyright 2018 by CkomParis.com  création site internet Neuilly sur Seine - Paris
Compatible iPad, iPhone et Androïd
Demo