4 astuces pour se détacher du regard des autres

Le bonheur passe par la relation humaine et pourtant le regard de l’autre vous pose, parfois, bien des tracas. La recherche excessive de la reconnaissance est un frein au bonheur. Elle peut influencer votre comportement jusqu’à vivre une vie en fonction de vos proches, de la société ou des modèles suggérés dans les magazines féminins. Se mettre la pression pour ressembler aux autres ou travailler dans un secteur qui ne vous convient pas peut avoir des conséquences dévastatrices ! Bien se connaître, s’accepter et s’aimer vous aide à percevoir le regard des autres plus sereinement.
Pour surmonter cette peur émotionnelle, pensez à identifier les différents comportements :

1. Souvent, on vous regarde sans a priori ni jugement, voire même avec bienveillance. Vous imaginez dans le regard de l’autre celui que vous portez sur vous-même. C’est la projection de vos propres émotions.
2. Parfois, certaines personnes vous voient à travers leurs prismes. Elles ne supportent pas de voir en vous leurs propres travers, ils sont comme un miroir grossissant reflétant leurs imperfections. Je me souviens que ma grand-mère avait relevé que ses amies qui avaient eu les vies les moins rangées étaient celles qui critiquaient le plus la jeunesse actuelle. Voici une petite métaphore très parlante : quand vous pointez l’index sur une personne, rappelez-vous que trois autres doigts sont dirigés vers vous !
3. D’autres encore se comparent à vous et se sentent inférieur. Vous critiquer leur permet alors de se rassurer, de se sentir plus fort. Quand ils vous jugent, ce n’est que l’expression de leur émotion et de leur souffrance. Je vous conseille, dans ces cas-là, de toujours répondre à la critique, avec fermeté, humour, et bienveillance !
4. Enfin, il arrive que vous soyez visé(e) personnellement. Et oui, vous déplaisez à certain(e)s ! Cela signifie aussi qu’on vous voit, qu’on vous remarque. Vous n’inspirez pas de l’indifférence ! Votre personnalité plait ou dérange, et c’est très bien comme ça ! Vous êtes unique !

Comme le dit si bien Sacha Guitry : « plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui ».

Le regard de l’autre lui appartient et reflète plus souvent son histoire que la vôtre. Il a juste l’importance que vous lui accordez… S’en détacher vous permet d’être authentique et libre de vos choix ! Quel bonheur…

Paru sur Zentonik.

 

 



Comment revenir de la tristesse à la joie ?

A quel moment vous sentez vous le plus heureux ?

En fait, d’une façon générale, on se sent heureux quand nous sommes dans une énergie positive comme l’amour, la joie, le désir. 

Mais pour exister, pour vibrer, pour exprimer nos sensations, nous avons autant besoin du positif que du négatif : de l’amour, de la joie, du désir mais aussi de la tristesse, de la peur, de la colère…

Moi je pense que nous sommes comme une pile humaine. Imaginez : mon corps, ma vie, c’est une batterie, et cette batterie est rechargeable.
D’un côté il y a le « moins », de l’autre le « plus »… l’énergie circule du négatif au positif, et ça fonctionne très bien. Si la pile se décharge, même si elle se vide complètement, on la recharge avec une bonne énergie et elle est prête à faire repartir la machine.
Etymologiquement dans le mot bon-heur, il y a « bon », on l’oublie trop souvent ! cela nous renvoie au bien ! Ça nous rappelle qu’on oppose le bon au mauvais, le positif au négatif ! Si on reste bloqué dans des émotions négatives, on risque de finir en « burn-out », qui signifie littéralement « se consumer jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien à brûler »
Le bonheur est une source d’énergie inépuisable !
Vous devez canaliser cette énergie pour revenir au positif. Connectez vous à vos envies, vos compétences, vos forces, vos talents...Prenez un moment pour les noter et demander à trois personnes de cercles différents quels sont vos talents... Vous serez sans aucun doute agréablement surpris.
Et vous, quelle est votre astuce pour vous recharger les batteries ?



Tendance Bridget Jones, comment être heureuse et célibataire ?

On a toutes quelque chose en nous de Bridget Jones !

A la fois passionnée et pétillante, avec un mélange de force et de fragilité.

Tout le monde connait Bridget Jones, la célibataire qui nous fait sourire, nous attendrit au fil de ses aventures, et nous rappelle nos propres épisodes de vie. En effet, qui n’a jamais entendu ce genre de remarques» : « comment se fait-il, jolie comme tu es, que tu sois encore célibataire ? » ou encore « l’horloge biologique commence à tourner, il ne faudrait pas trop tarder pour faire un bébé ».
« Pourquoi tous les gens en couple nous demandent : comment vont les amours ? Est-ce que nous, on leur saute dessus pour savoir si ils baisent encore …» Bridget Jones.
Une étude réalisée en France par la société de sondages Acxiom définit comme un phénomène de société le profil-type du célibataire français : 40,6% des foyers français sont célibataires, et parmi eux, 2 célibataires sur 3 sont des femmes. Donc, pas de complexe les filles !
OK vous êtes célibataire, et surtout vous êtes belle, drôle, working girl, tout est normal parce qu’être célibataire, c’est tendance !
Et pourtant dans la société, pour être dans la norme, il vaut mieux être en couple ! Il est temps de sortir de ce paradoxe, qui amène certains de vos proches –se croyant bien intentionnés- à essayer de comprendre ce qui cloche chez vous : vous êtes trop difficile ? Trop indépendante ? Ou alors vous faites peur aux hommes ?
Et si on s’amusait à inverser les rôles, l’espace d’un instant ? Si à leur tour les célibataires demandaient aux couples pourquoi ils sont ensemble ?
Par dépendance ? Par peur de la solitude ? Par habitude ? Pour la sécurité financière ? Peut-être pour préserver la vie familiale ? Ah oui, aussi, par amour ? D’ailleurs, combien de couples restent ensemble parce qu’ils aiment rire, parler, se tenir la main, faire l’amour, s’endormir l’un contre l’autre ?
Certaines vivent avec quiétude leur période de célibat, et d’autres stressent… Pas d’inquiétude à avoir pour celles qui, parfois, se sentent au bout de leur vie. S’imaginer finir seule et mal aimée avec des chats comme seul compagnie relève du fantasme absolu.
Etre célibataire, ce n’est pas quelque chose de figé, cela peut changer en l’espace d’une rencontre. Et pour que cette rencontre soit une vraie rencontre de cœur, le secret est de savoir vivre heureuse seule. Ainsi la présence de l’autre est un choix de cœur et non une dépendance à combler.
Certaines célibataires attendent de rencontrer enfin l’Homme qui l’aimera inconditionnellement, qui prendra soin d’elle, alors qu’elles seules sont aptes à remplir ce vide affectif. Il est primordial de vous aimer et de vous accepter avant de rechercher l’Amour. Et c’est à ce moment-là qu’il viendra à vous, au moment où vous serez prête.
Profitez de cette période (de célibat) pour organiser votre vie comme vous le voulez, d’apprécier cette phase de transition. Vous n’êtes pas dans une salle d’attente ! Profitez des avantages à être seule, sans vous mettre la pression, ni avoir de compte à rendre à qui que ce soit ! Vous pouvez refaire la déco de votre appartement uniquement à votre goût, et puis vous vous sentirez mieux dans votre tête et dans votre petit nid douillet.
Il est temps de dépasser cette peur de rencontrer des couples qui vous empêche de sortir. Au contraire, remplissez votre vie de loisirs, de rencontres. Vous pouvez sortir jusqu’à point d’heure, aller voir une expo, prendre soin de vous. Et aussi, trouvez d’autres domaines de réalisation de soi que le couple : professionnel, artistique, associatif, sportif… Profitez au maximum de votre temps libre pour voir vos ami(e)s et élargir votre réseau, ou alors trainez dans votre appartement comme bon vous semble ! Vous méritez bien de vous faire plaisir !
Etre solo, c’est le moment opportun de changer de job ou de créer votre propre entreprise, si une idée vous tient à cœur. Amusez-vous à séduire, c’est bon pour votre moral et votre confiance en vous sera renforcée ! Inscrivez-vous sur un site en –tic, en –der ou en -ppen si vous voulez multiplier les chances. Mais ne vous focalisez pas sur la rencontre amoureuse, et concentrez-vous sur l’humain :
Chaque rencontre que vous ferez dans votre vie est une aventure ; certaines vous apporteront une nouvelle amitié, d’autres des opportunités professionnelles, parfois des amours et puis un jour l’Amour.

Si vous avez des doutes, des questions sur la vie de couple, le célibat...appelez moi : 06 35 17 04 96 pour trouver des réponses ensemble.

Une vocation

Forte de ces richesses émotionnelles et culturelles, j'ai profondément changé ma vision du monde et j'ai eu envie de transmettre cette philosophie de vie à l’aide d’une méthode universelle, pragmatique et efficace que j'ai créée : BONHEURS. Je me suis  inspirée de la communication non violente et de la psychologie positive pour vous accompagner vers un bien être intérieur car le bonheur est avant tout un état intérieur.

Le coaching s’est imposé naturellement dans ma vie, d’abord en accompagnant celles et ceux qui me sollicitaient dans mon entourage. Puis j'ai développé cette activité à plein temps pour pouvoir apporter à ces personnes une aide plus en profondeur.

La philosophie, le développement personnel, la spiritualité, etc. tout renvoie au bien être ! Je me suis donc spécialisée dans le bonheur et je suis devenue la première coach du bonheur en France en 2009.

 

Abonnez-vous à notre Newsletter !