Coach en développement personnel paris - coach de vie

5 clés pour passer la meilleure des années

Je vous souhaite une merveilleuse année pleine de bonheur, de bonnes surprises et remplie d’amour ! Une page se tourne et laisse place à une nouvelle avec des nouveaux projets, envies, rencontres… Vous avez certainement plein de bonnes résolutions. Lesquelles sont essentielles pour augmenter votre bonheur et celui des autres ? Gardez juste celles-ci et allez jusqu’au bout, seul ou avec l’aide d’amis ou de professionnels si nécessaire.


Voici quelques clés pour passer une année apaisée :
1.    Décider dès aujourd’hui de devenir votre meilleur(e) ami(e).
2.    Avoir toujours des objectifs qui vous stimulent.
3.    Privilégier vos proches en leur apportant plus d’attention, et rester ouvert(e) aux nouvelles rencontres.
4.    Mettre plus de clarté dans vos propos, et moins de non-dits !
5.    Décider d’être heureux, c’est vous qui décidez de votre état d’esprit et non les évènements extérieurs.

A vous de jouer et surtout accrochez-vous ! Les nouvelles habitudes se prennent en un mois donc si vous franchissez le cap, vous avez toutes les chances de réaliser vos résolutions pour la meilleure des années !

#bonheurchallenge du 14 mars au 20 mars 2017

On parle de plus en plus de bonheur, de bienveillance, d’altruisme mais concrètement ça se passe comment ? Parce qu’on veut tous un monde meilleur, commençons par agir.
La meilleure façon d’être heureux, c’est de donner avec le cœur…
Si on offre du positif aux autres, on crée une relation gagnant-gagnant…
En quoi pouvez-vous contribuer au bien-être des autres ?
Expérimentez le #bonheurchallenge
Bonheur challenge vous propose d’envoyer un maximum de sourires et de bonne humeur sur vos réseaux sociaux !
Du mardi 14 Mars au 20 Mars 2017, nous avons tous RDV avec le bonheur ! (Même Christophe Maé est convié…???
Pourquoi sur 7 jours ? Tout simplement, pour permettre au bonheur de se répandre, de s’installer… .
Comment ça marche ? C’est simple !
? Envoyez sur les réseaux sociaux votre plus beau sourire (récente ou d’un bon souvenir) et contribuez ainsi à la diffusion du bonheur dans ce monde !
? Mettez #bonheurchallenge et @coachdubonheur pour que je puisse vous lire et pouvoir participer au tirage au sort (3 coachings de 5 séances à gagner).
? Défiez vos amis en les taggant (au moins trois) pour diffuser encore plus de bonheur !

Souris à la vie et elle te sourira aussi :)

2016, sur le chemin du Bonheur


L’année 2015 aura été particulièrement triste et traumatisante: attentats terroristes à Paris, progression du chômage, réchauffement climatique, et j’en passe… On se sent particulièrement vulnérable, de telles situations font ressortir nos propres fragilités, jusqu’à en oublier tous les bons moments vécus l’an dernier.


"L’arbre qui tombe fait plus de bruit que la forêt qui pousse" (proverbe africain)


Pour bien commencer l’année, je vous propose un remède antimorosité : le Bonheur !
La calligraphie de 2016 ressemble étrangement aux mots « joie » et « love », deux ingrédients essentiels pour cultiver le bonheur tout au long de l’année. Quelle belle coïncidence !
        
Le bonheur permet l’épanouissement professionnel et la satisfaction personnelle.

Pour favoriser le changement, parez-vous de votre plus beau sourire et recréez du lien social.Sachez dire « je t’aime » à votre entourage et prouvez-lui de mille façons à quel point il compte pour vous. La véritable source de votre bonheur se trouve dans la relation humaine. Plantez une petite graine dans un terreau d’amitié et de bienveillance, elle deviendra une jeune pousse à entretenir chaque jour. La récolte vous satisfera, quoiqu’il arrive. Et si vous n’y arrivez pas seul(e), faites appel à un coach du bonheur pour vous aider à cultiver le petit coin de paradis dont vous rêvez…

3 clés pour s'épanouir dans ses relations.

Le bonheur passe par la relation aux autres et commence par l'amour de soi.

« Nul ne peut avoir de lien avec son prochain s'il n'en a avec lui-même »
Carl Gustav Jung

S’aimer, se respecter, prendre soin de ses besoins vous permettent d’entretenir des relations saines et enrichissantes avec votre entourage. Aimer l’autre, oui, mais sans jamais s’oublier. Devenez votre meilleur(e) ami(e) et vous verrez, vous attirerez les autres comme un aimant !

Voici 3 clés pour vous épanouir (encore plus) dans vos relations.

1.    Soyez ouvert(e) à l’amitié. Choisissez vos relations avec votre intuition et votre cœur ! Quand vous étiez enfant, vous choisissiez votre meilleur(e) ami(e) en quelques minutes. C’était votre intuition, votre spontanéité qui parlait et non votre raison !
Prenez soin de vos amis, votre famille, votre amoureux (se) ! Privilégiez ceux qui vous stimulent, ceux avec qui vous avez une vraie relation d’amour, des affinités, ceux avec qui vous pouvez rire dans le bonheur comme dans l’adversité. La tolérance, la générosité, les attentions et, surtout, être à l’écoute de l’autre sont les meilleurs alliés de l’amitié. La psychologie positive  démontre. qu’être heureux passe par la relation aux autres. Chaque geste altruiste  diminue les hormones de stress et fait sécréter des hormones du bonheur.

2.    Trouvez la force de prendre de la distance, voire même de vous séparer de certaines relations négatives ou toxiques. Les relations négatives sont celles qui voient tout en noir continuellement et déversent tous leurs malheurs sur vous. Les relations toxiques sont celles qui souvent par jalousie, se complaisent à vous critiquer et profitent de vous ! Elles sont un frein à votre bonheur ! En effet, comment être heureux si vous subissez les paroles et les actes de vos proches ? Nous désirons bien des ailes plus larges pour les planeurs, un carburant plus adapté pour la voiture, une nourriture plus équilibrée pour le corps. De même,  recherchons des relations plus saines afin d'acquérir un meilleur équilibre dans sa vie ! Cela vous permettra d’avancer sereinement et donner plus aux autres.

3.    Attention à ne pas se laisser prendre au piège des réseaux sociaux. Les nouvelles technologies sont révolutionnaires et ont changé notre façon de communiquer. Grâce à elles, vous pouvez renouveler et entretenir vos relations depuis chez vous. Même si les réseaux donnent  l’impression d’être toujours reliés au monde, vous êtes seul(e) derrière votre écran. Ils sont donc à double tranchant et si vous n’y prenez pas garde, ils peuvent vous isoler au lieu d’élargir vos relations humaines.

Si ces trois clés vous parlent, pensez à les mettre en pratique !
Et vous, quelles sont vos astuces, pour vous épanouir dans vos relations ?

4 astuces pour se détacher du regard des autres

Le bonheur passe par la relation humaine et pourtant le regard de l’autre vous pose, parfois, bien des tracas. La recherche excessive de la reconnaissance est un frein au bonheur. Elle peut influencer votre comportement jusqu’à vivre une vie en fonction de vos proches, de la société ou des modèles suggérés dans les magazines féminins. Se mettre la pression pour ressembler aux autres ou travailler dans un secteur qui ne vous convient pas peut avoir des conséquences dévastatrices ! Bien se connaître, s’accepter et s’aimer vous aide à percevoir le regard des autres plus sereinement.
Pour surmonter cette peur émotionnelle, pensez à identifier les différents comportements :

1. Souvent, on vous regarde sans a priori ni jugement, voire même avec bienveillance. Vous imaginez dans le regard de l’autre celui que vous portez sur vous-même. C’est la projection de vos propres émotions.
2. Parfois, certaines personnes vous voient à travers leurs prismes. Elles ne supportent pas de voir en vous leurs propres travers, ils sont comme un miroir grossissant reflétant leurs imperfections. Je me souviens que ma grand-mère avait relevé que ses amies qui avaient eu les vies les moins rangées étaient celles qui critiquaient le plus la jeunesse actuelle. Voici une petite métaphore très parlante : quand vous pointez l’index sur une personne, rappelez-vous que trois autres doigts sont dirigés vers vous !
3. D’autres encore se comparent à vous et se sentent inférieur. Vous critiquer leur permet alors de se rassurer, de se sentir plus fort. Quand ils vous jugent, ce n’est que l’expression de leur émotion et de leur souffrance. Je vous conseille, dans ces cas-là, de toujours répondre à la critique, avec fermeté, humour, et bienveillance !
4. Enfin, il arrive que vous soyez visé(e) personnellement. Et oui, vous déplaisez à certain(e)s ! Cela signifie aussi qu’on vous voit, qu’on vous remarque. Vous n’inspirez pas de l’indifférence ! Votre personnalité plait ou dérange, et c’est très bien comme ça ! Vous êtes unique !

Comme le dit si bien Sacha Guitry : « plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui ».

Le regard de l’autre lui appartient et reflète plus souvent son histoire que la vôtre. Il a juste l’importance que vous lui accordez… S’en détacher vous permet d’être authentique et libre de vos choix ! Quel bonheur…

Paru sur Zentonik.

 

 



4 étapes pour redevenir acteur de vote vie

 

Choisir de prendre sa vie en main, plutôt que se positionner en victime, implique une démarche positive. Qui n'a jamais mis un échec personnel sur le dos des autres, sur le destin, la crise ou la malchance... ? Cette réaction peut donner l'impression d’alléger la douleur. C'est humain, et cela permet de se protéger.

Le coaching du bonheur vous permet de prendre votre vie en main en 4 étapes.

Enfant, vous êtes souvent victime des paroles d'autrui. Combien de petites phrases, enregistrées dans votre subconscient, résonnent encore dans votre tête ? « Tu n'iras jamais bien loin », « que va-t-on faire de toi ? », « tu ne comprends rien », etc.
Ces allégations finissent par devenir des croyances « limitantes » et vous ralentissent dans vos études, dans votre vie sociale, amoureuse, et professionnelle.
Si des adultes ont besoin de rabaisser un enfant avec des propos toxiques, cela n'engage qu'eux. Soyez-en bien conscient(e), c’est leur propre problème qu’ils n’ont pas réglé.

La première étape consiste donc à remplacer ces croyances limitantes par des croyances salutaires, qui vous stimuleront : « la vie me veut du bien », « je suis débrouillard(e) », « j’ai en moi toutes les ressources pour réussir ». Pour y parvenir, il ne suffit pas seulement de se le dire, mais aussi de joindre l’acte à la parole.

La deuxième étape vous conduira à vous accepter tel(le) que vous êtes ! Vos failles et vos faiblesses font, d’ailleurs, certainement partie de votre charme !
A ce propos, laissez-moi vous raconter l’histoire de la jarre fendue [1] . Un homme transportait sur son dos deux jarres, dont l’une était fendue. Celle-ci avait tellement honte de perdre l’eau que le paysan transportait qu’elle s’en plaignit auprès de lui. Face à elle, l’autre jarre lui semblait tellement belle et efficace ! La réponse du paysan la réconforta : grâce à l’eau qui s’écoulait de la jarre fendue, de magnifiques fleurs embellissaient tout un côté du chemin ! En effet, ce que vous percevez comme une faille peut en réalité être une véritable ressource !

La troisième étape vous amènera à prendre du recul par rapport au regard des autres, et à avoir des relations saines avec votre entourage. Vous n’êtes ni la projection protectrice ou étouffante de vos parents, ni la vision idyllique de l'être aimé, ni le citron pressé de votre supérieur hiérarchique. Pensez-vous avoir une relation saine avec votre entourage ? La tendance générale fait que nous sommes, la plupart du temps, soit dominateur, soit dominé. Et cela peut changer selon les situations professionnelles, amoureuses, ou familiales. L'idéal est de renforcer sa confiance en soi pour vivre des relations saines.

La quatrième étape vous amènera naturellement à décider d’assumer vos actes, sans culpabiliser. Osez affronter la réalité, dépassez vos limites et évaluez très exactement vos atouts, vos compétences et vos talents, cela vous procurera un grand bonheur, renforcera votre confiance et vous fera avancer.

Etes-vous prêt(e) à vous jeter à l'action ?

[1] Henri GOUGAUD : Le livre des chemins, contes de bon conseil pour questions secrètes, Albin Michel, 2009

 

 

5 pistes pour se reconnecter avec soi-même


Chacun connait le masque et le costume, l’emblème et le paraître de la Comedia dell’Arte, mais qui se cache vraiment derrière votre personnage? Le mot vient du latin « persona » (du verbe « personare », qui signifie parler à travers). Il désignait le masque que portaient les acteurs du théâtre.

« La vanité consiste à vouloir paraître ; l’ambition, à vouloir être ; l’amour-propre, à croire que l’on est ; la fierté, à savoir ce que l’on vaut ». Comte Edward Bernard Rackzinski, diplomate polonais.

Il n’est pas nécessaire de faire une introspection pour se rendre compte qu’à plus ou moins grande échelle, vous jouez un rôle dans votre vie. Cela peut paraitre confortable au quotidien, pour plaire, pour être aimé et valorisé. Que cherchez-vous, si ce n’est de l’amour et de la reconnaissance ? Se fondre dans le moule ou se construire un personnage qui ne vous ressemble guère ne vous apportera pas le bonheur à long terme. Plus votre niveau d’étude est élevé, plus vos revenus sont importants et plus vous accordez de l’importance à ce que votre entourage ou la société attendent de vous. Il est tellement facile de dissimuler ce que vous êtes réellement. Le risque est de s’égarer. Quand vous vous perdez dans la rue, vous vous retrouvez toujours grâce à un plan, un bon sens de l’orientation ou un passant. Si vous vous égarez dans la vie, c’est pareil ! Plusieurs solutions s’offrent à vous comme un livre de développement personnel, votre intuition ou un coach.

Pour vous reconnecter avec vous-même, je vous offre 5 pistes à explorer :

1. Retrouvez vos rêves d’enfant
Cela peut vous aider à connaitre vos désirs les plus profonds. Ecrivez une liste de vos rêves, sans vous limiter. Puis voyez comment vous pouvez vous en rapprocher… Selon l’infirmière australienne Bronnie Ware, le plus grand regret d’une personne en fin de vie est de ne pas avoir eu le courage de vivre sa vie comme elle le voulait, et pas celle que les autres voulaient pour soi ». Vaincre la peur du regard des autres vous permet d’être libre de vos choix !

2. Détachez-vous de l’égo qui vous encombre et vous pollue
L’égo est tenace, et cela peut prendre un certain temps pour le mettre à bonne distance. Vous vous sentirez allégé(e) (corps et âme), vous retrouverez votre équilibre et votre joie de vivre !

3. Soyez à l’écoute de vos besoins
Respectez-les, voire comblez-les aussi souvent que vous le pouvez ! Prenez soin de vous ! Prenez plaisir à vous embellir, faites un sport que vous aimez, tout cela aura un impact positif sur votre moral.

4. Vivez en harmonie avec vos valeurs
Bien sûr, votre apparence a de d’importance mais il ne faudrait pas qu’en creusant juste un peu, on trouve une coquille vide ! Une belle voiture, même lavée et bichonnée, tombera en panne si vous mettez la mauvaise essence.

5. Soyez authentique
Apprenez à dire non. Cela vous permettra de ne dire oui qu’avec le cœur ! Soyez sûr(e) de votre valeur, et vous ne ferez plus jamais les choses pour paraître ou éviter les conflits !

Bas les masques ! Ne passez pas pour ce que vous n’êtes pas. Vous êtes bien mieux que n’importe quel personnage créé de toutes pièces ! Pour établir des relations saines et vraies, il est primordial d’être en accord avec soi-même, d’être bienveillant et de se valoriser !

Paru sur Zentonik.

7 clés pour accéder au bonheur.

L’ONU a décrété à l'unanimité des pays membres que le 20 mars serait la journée mondiale du bonheur  Selon M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU.  « Chacun peut avoir sa conception du bonheur, mais personne ne saurait contester qu’il signifie faire cesser les conflits et mettre fin à la pauvreté et aux autres conditions déplorables dans lesquelles vivent  tant de nos semblables »

Qu’importe votre humeur, c’est l’heure de votre bonheur !

Chacun d’entre nous a naturellement un niveau d'aptitude au bonheur qui lui est propre. Serait-ce une affaire de génétique ? Des travaux de recherche montrent que le « niveau de base du bonheur » est en effet comparable au « niveau de base du poids corporel ». Les déterminants génétiques seraient responsables de 50% du niveau de bonheur individuel, 10% tiendraient aux conditions de vie et il resterait donc 40% de marge de manœuvre pour agir sur notre niveau de bonheur. Je vous invite à me suivre sur le chemin  du bonheur. Je vous propose sept clés pour y accéder.

  1. Cultivez vos amitiés et renouvelez votre réseau.Ayez une vie sociale épanouissante, sortez, voyez vos amis, votre famille, votre amoureux (se) C’est la base du bonheur. Privilégiez les relations qui vous tirent vers le haut, les amis qui ont de l’humour, ceux avec qui vous avez un lien véritable et sincère. Laissez-vous porter par l’amour de votre entourage.
  2. Privilégiez  « l’être » sur  « le paraître »  C’est un premier pas vers une vie plus sereine. Faites selon vos envies, vos fantaisies et non pour vous forger un personnage qui vous valorise.
  3.  Communiquez d’une façon claire et aimable avec vous-même et avec les autres. Dites les choses au moment opportun, toujours d’une voix calme pour que cela ait plus de poids sans jugement ni reproche. Exprimer ce que vous avez sur le cœur soulage et permet de remettre les pendules à la bonne heure (bonheur)  pour des relations plus harmonieuses.
  4. Apprenez à dire nonpour que votre oui soit un oui du cœur. Vous vous sentirez plus respecté (e) et vous gagnerez du temps et de la sérénité.
  5. Prenez un rendez-vous avec vous-même quelques minutes chaque jour, pour prendre conscience des bons moments que vous avez passé (e)dans la journée, notez les sur un carnet ou partagez les avec vos proches.
  6. Valorisez-vous. Célébrez chaque réussite, développez vos talents et vos capacités, surtout ceux qui vous aident à être plus heureux (se). Et gardez en tête que votre valeur ne dépend pas de vos réussites.
  7. Agissez. Fixez-vous des objectifs, et surtout allez jusqu’au bout. Levez-vous le matin avec des envies, dépassez-vous un peu chaque jour en restant indulgent avec vous-même.

 Le bonheur vous regarde, souriez-lui. Célébrez-le aujourd’hui et chaque minute de votre vie ! Cultivez-le et offrez-en à votre entourage sans modération !

 

7 Astuces pour profiter du Printemps

 

 Le printemps est enfin là, propice à l’amour et à la sérénité. Une saison douce, idéale pour se ressourcer de ces longs mois d’hiver, faire peau neuve et avoir le cœur léger.

Je vous propose 7 astuces pour profiter du printemps :


1.    Sortez vos lunettes de soleil, les colorées, celles qui vous feront voir la vie en rose. Souriez, ouvrez votre cœur, vous recevrez plein d’amour en retour.
2.    Faites un grand ménage de printemps, triez vos vêtements, changez un peu la déco. Cela vous permettra de vous sentir plus léger(e), de gagner quelques euros ou de faire des heureux dans votre entourage.
3.    Profitez du retour du soleil pour marcher plus souvent, dans la nature de préférence, mangez sainement, et si vous avez envie d’un bon gâteau au chocolat, faites-vous plaisir sans culpabiliser.
4.    Chassez vos idées noires et enfermez-les à double tour dans un tiroir ! Remplacez-les par des pensées positives. C’est votre façon de voir la vie qui la rend belle, bien plus que vos conditions de vie. Vous ne pouvez pas changer le monde, mais vous pouvez changer le regard que vous portez sur le monde !
5.    Couchez-vous à la « bonne heure », celle qui vous convient et vous procure du bonheur. Trainez au lit quand vous en avez l’occasion, c’est si bon !
6.    Concentrez-vous sur vos collègues bienveillants, et amusez-vous aussi à repérer des qualités chez ceux qui, en temps normal, ne trouvent pas grâce à vos yeux. Comportez-vous différemment avec eux, vous serez certainement surpris(e) du résultat. Et si vous observez que l’un d’entre eux a besoin de soutien, soyez à l’écoute !
7.    Evitez le matin de souhaiter « bon courage » à vos collègues comme si chacun allait travailler à la mine, ou encore, quand on vous demande comment vous allez, de répondre « comme un lundi, il faut bien, on n’a pas le choix etc. ». Votre subconscient enregistre le message négatif, le valide, et vous conditionne pour le reste de la journée. Remettez tout au positif « je vais bien » voire même « très bien » ! Trouvez une anecdote amusante ou un mot gentil à dire. Votre subconscient va s’imprégner de ces messages et cela aura un impact positif sur votre humeur et sur celle des autres.


Alors ? Par quoi avez-vous envie de commencer dès aujourd’hui ?
Et vous, souhaitez-vous ajouter quelques conseils à cette liste pour apprécier encore plus, ensemble, un printemps lumineux et joyeux ?

7 clés pour vivre ses rêves

 
Chacun d’entre nous a des rêves. Pendant l’enfance, les projections que l’on fait de notre vie sont simples : on est persuadé que nos rêves se réaliseront simplement parce que nous le souhaitons. Et patatras, un jour, un adulte « bienveillant » nous confronte à sa propre réalité, oubliant au passage que notre regard d’enfant est empreint de magie. C’est, en général, à ce moment-là qu’on commence à se poser des limites. Et à mettre ses rêves de côté.

Peut-on avoir des rêves quand on est adulte ? Est-il permis de viser l’impossible, le magique, l’inatteignable ? Le fait de rêver d’une autre vie nous ramène-t-il à la candeur de notre enfance, ou bien cela traduit-il, au contraire, une certaine maturité ?

Nelson Mandela, dans sa cellule, lisait et relisait ces quelques vers prophétiques de William Ernest Henley : « Je suis le maître de mon destin, le capitaine de mon âme ». Devenu Président de l’Afrique du Sud et Prix Nobel de la Paix, son exemple démontre que les rêves, même les plus fous, peuvent devenir réalité.

Je vous propose quelques clés pour vivre vos rêves :


1 Faites un point sur vos envies, vos ambitions, vos priorités. Plus elles seront claires, plus elles se réaliseront facilement !
2. Focalisez-vous sur ce qui va bien, et entraînez-vous à voir dans chaque situation ce qu’il y a de positif. Cela vous aidera à entrer dans une spirale vertueuse.
3. Faites-vous confiance ! Souvenez-vous de vos réussites ! Vous avez plus de potentiel que vous ne l’imaginez ! Croyez en votre projet. Montrez à vos doutes, vos peurs, vos croyances limitantes la porte de la sortie, et verrouillez-là à double tour.
4. Faites confiance à la vie ! Elle vous veut du bien ! Elle sera complice avec vous si vous êtes sur la bonne voie.
5. Déclenchez les opportunités, attrapez-les au vol et ne vous cherchez surtout pas d’excuses !
6. Entourez-vous de personnes positives qui croient en vous, qui vous stimulent ! Quand vous avez un projet concret, tenez simplement compte des avis constructifs, et inspirez-vous de ceux qui sont dans un processus de réussite.
7. Vos rêves se trouvent souvent en dehors de votre zone de confort. N’attendez pas d’être complètement prêt(e) pour sauter du plongeoir. Mettez juste un filet de sécurité si cela vous aide à le faire plus sereinement.

Je repense à l’une de mes coachées, qui rêvait depuis l’enfance d’être coiffeuse et qui, sous la pression de son entourage familial, était devenue expert-comptable. Après quelques années, elle ne supportait plus les chiffres… Chaque fois qu’elle évoquait son désir de changer d’orientation, son propre conjoint opposait des résistances à son épanouissement et invoquait toutes sortes d’arguments pour la freiner. Mais, cette fois-ci, elle ne se laissa pas influencer et, à quarante ans, elle est aujourd’hui coiffeuse à domicile. Sa vie est devenue un enchantement, elle pratique sa nouvelle activité avec cœur en embellissant chaque personne qui passe entre ses doigts de fée ! Par ailleurs, le fait de vivre sa passion professionnelle a fait boule de neige, sa vie familiale et sociale s’est considérablement améliorée.

Alors à votre tour de prendre votre vie en main, et de provoquer les changements qui vous rendront heureux(se). Vous ne savez pas par où commencer ? Choisissez un objectif qui vous appartient et cultivez-le avec amour. Exactement comme lorsqu’on plante une graine et qu’on vient chaque jour entretenir la jeune pousse ! La récolte vous satisfera, quoi qu’il arrive. Laissez-vous guider par vos intuitions et enivrez-vous du projet d’une vie nouvelle !

Et si vous n’y arrivez pas seul(e), faites appel à un coach pour vous aider à cultiver le petit coin de paradis dont vous rêvez…

Vu sur Zentonik

 

9 clés pour un été rayonnant et ressourçant (même à Paris)

L’été est un moment propice pour se ressourcer, se sentir plus léger. Le rythme ralentit d’un cran, le soleil est au rendez-vous. Vous pouvez vous échapper pour des vacances ou au moins faire une coupure bien méritée. Profitez bien de ces moments pour vous reposer, vous détendre, et vous amuser. C’est le moment idéal pour se recentrer sur vous et faire le vide sur tout ce qui parasite votre esprit durant l’année. Posez un regard bienveillant sur vous-même. Devenez votre meilleur ami, après tout, vous êtes la seule personne avec qui vous êtes sûr(e) de passer le restant de votre vie. Voici quelques idées pour un été rayonnant !

1. Prenez du temps pour vous, et même de ne rien faire sans culpabiliser, cela ressource.

2. Dégustez du chocolat, des glaces, juste pour le plaisir, sans vous préoccuper de votre poids sur la plage ou dans un parc parisien ! Vous verrez, vous n’en prendrez pas car ils seront mangés sans stress et avec bonheur.

3. Quand on prendra de vos nouvelles, Éliminez les phrases types comme « Ca peut aller » ; « il faut bien » ou « mal », votre subconscient enregistre le message. Amusez-vous à les remplacer par « bien ! » voire même « très bien ! »

4. Soyez parfaitement imparfait(e), non mais !

5. Ouvrez votre cœur plus que d’habitude, souriez tout simplement, naturellement à la vie. Cela fera boule de neige même en été…

6. Offrez-vous des cadeaux : Détendez-vous avec un massage par exemple !

7. Permettez-vous de ne pas être le(a) meilleur(e), d’ailleurs vous ne vous comparez même pas, vous êtes unique et fier(e) de l’être.

8. Chassez vos idées négatives et remplacez-les par des pensées positives. Je remplace par exemple la croyance : « la vie est un combat » par « la vie est une aventure ».

9. Couchez-vous à la bonne heure, celle de votre horloge biologique. Traînez plus au lit le weekend si vous en ressentez le besoin sans culpabiliser.

Au moins pendant le mois d’août, juste pour voir… Cela vous permettra d’éclaircir vos idées et de commencer la rentrée en forme pour assumer vos envies et démarrer de nouveaux projets, qu’ils soient professionnels, amoureux, sportifs ou ludiques (ou un mélange de chaque). Le bonheur est accessible à tous, nous pouvons décider d’être heureux le temps d’un été ou le temps d’une vie ! La vie n’est elle-même pas déjà un grand bonheur en elle-même ?

Amour et bonheur

Vous avez peur de l’amour ? Vous avez souffert et vous pensez qu’on ne vous y reprendra plus ?

Selon les lois spirituelles, seul ceux qui ont eu le cœur brisé peuvent libérer le véritable amour. L’amour propre se casse à ce moment-là. Un cœur brisé ne se casse pas mais s’ouvre ! A force d’éviter la souffrance ne risquez-vous pas de passer à côté du bonheur ? Bonheur riment avec cœur ! Cupidon sera complice avec vous quand vous serez prêt(e) à être amoureux (se). Le Bonheur et l’Amour sont étroitement liés ! S’aimer soi-même aide à faire une vraie rencontre  ! Soyez vigilant (e) tout en restant ouvert (e). Donnez-vous la permission d’aimer et d’être aimé. Après un coup de cœur, Pensez à cultiver ces sentiments. 

Appréciez chaque moment sans vous soucier du lendemain durant les premiers mois. Carpe diem « cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ».

 

Avoir confiance en soi en 7 astuces



Qu’est-ce que la confiance en soi ? C’est d’abord croire en ses capacités !
La confiance en soi est une composante du bonheur.
On en a tous, mais chacun à des niveaux différents, et pour des sujets différents.

Cela vous parle, vous désirez avoir confiance en vous ?
La confiance en soi, c’est comme un muscle, ça se travaille ! Alors au boulot !
Découvrez au plus vite cette vidéo avec 7 astuces pour avoir confiance en soi !

Le bonheur ça s’apprend, le bonheur ça se vit.

Ensemble, cultivons votre bonheur !
Cliquez sur ma vidéo pour gagner en confiance. Pour la visualiser, cliquer ICI, merci ! Et si vous aimez, likez sur youtube et abonnez vous à ma chaine, cela m'encouragera à en faire d'autres

Ce que votre bureau révèle de vos comportements



A travers la question « qu'est-ce que votre bureau révèle de vous" pour un article de Marie Claire , je vais tenter d'approfondir et de proposer un décryptage de la personnalité des gens sur leur lieu de travail, notamment en fonction de la façon dont leur bureau est organisé.

On pense immédiatement à plusieurs cas de figure : bureau parfaitement rangé, neutre, sans fioriture ou à l'inverse, fouillis, surchargé ou très décoré (photos de famille, etc.).
On peut se demander s'il est important d'affirmer sa personnalité au travail ou, au contraire, s’il vaut mieux ne rien laisser paraître.
Votre bureau, comment il est disposé, à quoi il ressemble, c’est la première image que les collègues ont de vous. Ça vous catalogue tout autant que votre façon de vous habiller. Certains vont décorer leur espace avec des photos personnelles, un mug à leur effigie, un collier de coquillage réalisé par leur enfant, des posters de chat, chien ou chevaux. D’autres seront de nature plus « bordélique », d’autres passeront pour des maniaques, avec les meubles, les crayons et la règle disposés au millimètre près…
Puisque notre bureau trahit notre personnalité, certains vont s’efforcer de contrôler la façon dont ils le rangent pour faire passer l’image qu’ils ont envie de donner d’eux-mêmes. D’autres ne peuvent rien y faire, et d’autres encore se fichent bien de l’image que leur bureau renvoie.
On a tous déjà entendu ce genre de réflexion : « comment fais-tu pour être aussi désordonné ?
Avoir un bureau désordonné illustre aussi le fait ne pas répondre aux codes sociaux. Et ça c’est inacceptable : on ne va jamais dire dans un entretien que notre défaut est d’être désordonné, c’est mal vu socialement.

Et pourtant, il se peut que le désordre soit une méthode d'organisation bien à soi : ça permet d’être le seul à savoir où trouver ce qu’on cherche, et ça donne le sentiment de contrôler ce qui se passe dans son espace. Souvent les personnes « bordéliques » savent où elles rangent les choses, et si on les oblige à ranger elles ne vont pas s’y retrouver. Un bureau faussement bordélique mais rangé, c’est un peu comme une barbe de trois jours, bien entretenue… Ça peut paraitre négligé, mais en fait, non.
Et rien n’empêche de bien travailler dans un grand bazar, il paraît même que ça rend plus créatif…
 "Si un bureau encombré est signe d'un esprit encombré, alors que faut-il penser d'un bureau vide ?" disait Albert Einstein
Je pense aussi au personnage de BD Gaston Lagaffe, totalement nul en rangement mais très créatif pour s’y retrouver dans son bazar.
sachez que Steve Jobs était aussi connu pour sa conception "particulière" de l'organisation. C'est peut-être pour ça qu'il a inventé des appareils qui permettent de tout organiser plus facilement.

Pour d’autres, au contraire, garder son bureau en ordre, c’est se préserver du stress, ne pas perdre de temps à chercher. C’est exactement comme un écran d’ordinateur : vous pouvez y mettre 5 dossiers bien identifiés, ou 250 fichiers en vrac, à chacun de s’y retrouver… Le matériel indispensable sera toujours à portée de main.

Saviez-vous qu’il existe depuis 2013 une « journée mondiale du rangement de bureaux », le 24 mai, dont l’objectif est de « faire le vide dans vos têtes, mais surtout dans vos bureaux ». Il faut croire que ça en gène certains, peut-être des collègues, mais plus certainement des employeurs. Selon certains experts, on perdrait une heure par jour et par personne en entreprise à « chercher » (un document, un outil, une info…)

Aménager son bureau traduit aussi un besoin de territoire.
La notion de « territoire » se trouve dans la partie de notre cerveau qu’on appelle le « cerveau reptilien » : C’est le cerveau le plus primitif, celui de la survie, son but étant de sauvegarder la vie et l’espèce. C’est le siège des comportements innés et des instincts de base (manger – boire – se protéger – se reproduire). Il ne s’adapte pas.
C’est le lieu de la routine, des gestes automatiques et du souci de la défense du territoire : par exemple dans un séminaire, nous nous asseyons toujours au même endroit. Quand on a son propre bureau, c’est ce qui nous conduit à marquer notre territoire en accrochant dessins, photos et affiches aux murs. C’est un marquage des frontières et une défense du territoire, une façon de dire aux autres « ici, c’est chez moi », quitte à exposer sa vie privée.
On trouve des bibliothèques entières sur les bienfaits et les méfaits de l’Open Space, je ne développerai pas
Or aujourd’hui, avec les Open Space, on demande de s’adapter et de ne pas s’approprier de territoire : on nous dit exactement l’inverse : « ici ce n’est pas chez vous, rien n’est à vous ici et vous n’avez aucun impact sur cet espace » A vous de transformer votre espace pour vous y sentir bien, serein avec par exemple  des plantes vertes qui augmente le bien être et la créativité, des photos pour marquer votre territoire et le rangement qui vous convient.

L’essentiel n'est t-il pas  d’être en harmonie avec votre bureau tout simplement ?

Votre intérieur reflète une partie de votre personnalité et laisse percevoir vos comportements. Certains bureaux peuvent laisser percevoir la fonction et le dévouement des salariés pour leur entreprise ! (bureau bien rangé avec essentiellement des fournitures dédiés à l'entreprise : mugs, stylos etc). Ces derniers s'identifient souvent à leur fonction et peuvent vivre très mal des périodes stressantes. Il est primordial de distinguer son « moi personnel » et son « moi professionnel ». C’est-à-dire distinguer son moi de sa fonction et de son rôle. Exemple : une personne aux ressources humaines qui doit s’occuper de personnes à licencier ça peut être très mal vécu, alors qu’elle remplit juste une fonction...

J’accompagne mes coachés à créer un univers qu’ils aiment et qui leur ressemble et à prendre du recul par rapport à leur fonction quand elle est trop identitaire... C’est aussi une clef du bonheur !

 

Chroniques et interview publiées par Zentonik

 

Auteur chez Zentonik : le site du bien-être et du développement personnel : découvrez mes chroniques, cliquez ICI.

Interview d'antoine Gerlier, fondateur de Zentonik.

Aujourd’hui j’ai le « bonheur » de vous présenter la coach du bonheur Alexandra de Roulhac, une pionnière du « happy movement » en France. Si vous rencontrez Alexandra pour un coaching, vous comprendrez très vite qu’elle ne vole pas son titre. Vous serez rapidement séduits et enjoués par la joie de vivre contagieuse de cette femme hyper sympa !

1. Quel est ton parcours Alexandra ?
Entre 18 et 25 ans, je suis partie à la découverte du monde : Japon, Inde, Australie, Thaïlande, Indonésie, Amérique latine… Je me suis imprégnée d’autres cultures, d’autres modes de vie, dans une incroyable diversité humaine. J’y ai découvert les vertus de la spiritualité, du lâcher-prise et du bien-être. La sagesse indienne m’a appris que le bonheur est avant tout un état d’esprit, et qu’il n’est pas lié au matériel. Longtemps éloignée de mes propres repères culturels, j’ai cultivé un art du bonheur très personnel. En parallèle, je me suis intéressée au coaching, une technique de développement personnel et professionnel qui se focalise sur le présent et le futur proche. J’ai décidé de devenir Coach du Bonheur, un concept que j’ai créé en France en 2009.

2. Comment présenterais-tu ta spécialité à quelqu’un qui ne la connait pas ou à un enfant ?
Le bonheur, ça s’apprend ! Il suffit parfois de peu de choses : un regard positif sur soi-même, un brin de confiance, un sentiment de bien-être, de la bienveillance, et on a déjà un bon terreau pour cultiver son bonheur. « Un oiseau assis sur une branche n’est jamais effrayé par le fait que la branche puisse casser. Il n’a pas placé sa confiance dans la branche mais dans ses propres ailes » (Fun Chang)

3. Quelles sont tes valeurs profondes ?
J’ai construit ma vie autour de mes valeurs : je crois aux vertus de la bienveillance, de l’empathie et de la persévérance et je fais confiance à la vie . Et ce qui me nourrit, c’est l’amour, l’humour et une insatiable joie de vivre.

4. Quels sont tes objectifs dans la vie ?
A l’évidence, j’aspire au bonheur comme tout le monde et j’ai la chance d’avoir en moi cette faculté de voir la vie du bon côté. C’est pour cette raison que, professionnellement, j’ai souhaité partager ma philosophie de vie pour accompagner des personnes et les aider à penser positivement et à réaliser leurs propres objectifs sereinement.

5. Comment comptes-tu les atteindre ?
Je m’efforce de développer mon activité de Coach du Bonheur en diversifiant la démarche auprès des publics individuels, et en ouvrant mon travail au monde de l’entreprise où le bien-être est primordial, et encore trop souvent mal considéré. Vaste programme !

6. Ton idée pour améliorer le monde ?
Je pense que le monde serait meilleur si, dès l’enfance, on enseignait aux enfants les vertus du bonheur, du bien-être et du vivre-ensemble. Et bien sûr, ce serait une matière où il n’y aurait pas de mauvaises notes !

7. Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik ?
M’insérer dans un réseau de professionnels du bien-être ; être parmi les premiers à participer à une aventure innovante aux contenus riches et diversifiés, trouver un écho pour exposer ma démarche de coach du bonheur ; enfin et surtout le plaisir de collaborer avec l’équipe mise en place par le fondateur du site, Antoine, dont je salue la démarche sincère et bienveillante.


 

Comment revenir de la tristesse à la joie ?

A quel moment vous sentez vous le plus heureux ?

En fait, d’une façon générale, on se sent heureux quand nous sommes dans une énergie positive comme l’amour, la joie, le désir. 

Mais pour exister, pour vibrer, pour exprimer nos sensations, nous avons autant besoin du positif que du négatif : de l’amour, de la joie, du désir mais aussi de la tristesse, de la peur, de la colère…

Moi je pense que nous sommes comme une pile humaine. Imaginez : mon corps, ma vie, c’est une batterie, et cette batterie est rechargeable.
D’un côté il y a le « moins », de l’autre le « plus »… l’énergie circule du négatif au positif, et ça fonctionne très bien. Si la pile se décharge, même si elle se vide complètement, on la recharge avec une bonne énergie et elle est prête à faire repartir la machine.
Etymologiquement dans le mot bon-heur, il y a « bon », on l’oublie trop souvent ! cela nous renvoie au bien ! Ça nous rappelle qu’on oppose le bon au mauvais, le positif au négatif ! Si on reste bloqué dans des émotions négatives, on risque de finir en « burn-out », qui signifie littéralement « se consumer jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien à brûler »
Le bonheur est une source d’énergie inépuisable !
Vous devez canaliser cette énergie pour revenir au positif. Connectez vous à vos envies, vos compétences, vos forces, vos talents...Prenez un moment pour les noter et demander à trois personnes de cercles différents quels sont vos talents... Vous serez sans aucun doute agréablement surpris.
Et vous, quelle est votre astuce pour vous recharger les batteries ?



Dans la quotidienne avec Charlie sur radio Marseillette

La journaliste Charlie m'a reçue à Radio Marseillette (11) dans la quotidienne pour un échange sur le bonheur et la confiance en soi le 24/05/2016.

Pour avoir des astuces pour gagner en confiance en soi,

Ecoutez le podcast, cliquez ICI

Regardez des extraits vidéos

Cliquez ci dessous :

Comment être heureux et le rester ?

Comment vous débarrasser de vos croyances limitantes ?

Le bonheur, ça s'apprend !

Comment développer sa confiance en soi ?

Comment savoir dire non ?

Cultivez votre bonheur !

 

 

 

Journée du bonheur 2017 #bonheurchallenge

Communiqué de presse

Paris, le 6 Mars 2017

 JOURNÉE DU BONHEUR Mars 2017

 La coach du bonheurAlexandra de Roulhac lance le défi #bonheurchallenge

•    1 semaine avec des sourires chaque jour pour répandre le bonheur autour de soi.
•    A gagner : 3 coachings individuels comprenant 5 sessions d’une heure.


A l’occasion de la Journée du Bonheur qui se dérouleralundi 20 mars 2017, coachdubonheur.com, coach en développement personnel, spécialisée dans la recherche du bonheur et le bonheur au travail, lance le défi #bonheurchallenge. Cette initiative mise en place par la fondatrice Alexandra de Roulhac, vise à encourager les Français à répandre le bonheur autour d’eux pendant une semaine.

#bonheurchallenge : 1 semaine, des sourires partagés chaque jour, du bonheur démultiplié autour de soi.

« Le bonheur est le fruit d’une démarche personnelle d’engagement. Parce qu’un seul geste peut suffire pour changer sa perception de son quotidien et avoir un impact constructif sur son environnement personnel et professionnel, je suis heureuse de lancer le défi #bonheurchallenge » affirme la coach du bonheur, Alexandra de Roulhac. « En partageant son plus beau sourire, chaque participant va ainsi initier, à la manière d’un battement d’aile de papillon, un mouvement positif vis-à-vis de son entourage pour déclencher une vague d’optimisme qui se propagera bien au-delà de sa sphère de proximité. »


Pendant 1 semaine, du 14 au 20 mars 2017, les internautes sont conviés à poster sur leurs réseaux sociaux une photo avec leur plus beau sourire accompagnée du hashtag #bonheurchallenge et du lien de redirection @coachdubonheur.
Plus qu’un simple challenge, c’est une véritable expérience collective : devenez un ambassadeur du bonheur en faisant circuler un sourire !

Chaque post compte : particuliers et professionnels en entreprise sont encouragés dans la démarche pour créer une dynamique de propagation positive du bonheur sur les réseaux sociaux.

Un tirage au sort permettra à 3 ambassadeurs du bonheur de remporter un pack de 5 sessions individuelles d’une heure de coaching par Skype, d’une valeur de 400 euros. Les gagnants seront révélés le 21 mars, au lendemain de la Journée du Bonheur, sur la page Facebook coachdubonheur.

Le coaching du bonheur, des bienfaits multiples pour un bonheur sain, serein et joyeux.

Prodigué individuellement ou en groupe, le coaching du bonheur permet à chacun de :

•    Connaître ses forces et ses talents : optimiser ses compétences et leurs usages
•    Renforcer la confiance et l’estime de soi : avoir un regard bienveillant vis-à-vis de soi et interagir positivement avec l’environnement
•    Développer l’autonomie affective : être heureux avec soi pour être plus heureux avec autrui
•    Apprécier le moment présent : exploiter le potentiel de chaque situation
•    Acquérir l’équilibre intérieur : savoir composer avec son histoire personnelle et gérer ses émotions dans les situations complexes
•    Effectuer les choix qui favorisent l’épanouissement : apprendre à se décider et à se positionner dans ses choix
•    S’engager sur son chemin et se réaliser : accomplir ses aspirations en saisissant les opportunités et en transformant les challenges



A propos de Coachdubonheur.com :

Fondé en 2008, Coachdubonheur.com est le spécialiste du coaching du bonheur dans la vie personnelle et l’activité professionnelle. Sa fondatrice Alexandra de Roulhac propose sa méthode visant à développer le bien-être et la confiance en soi pour exploiter pleinement les potentiels du quotidien. En entretien individuel et en groupe, des objectifs de bonheur sont clairement identifiés avec les participants et des outils sont proposés pour atteindre les résultats souhaités avec sérénité, efficacité et rapidité.

Pour plus d’information :
-    Site Internet : coachdubonheur.com
-    Page Facebook : coachdubonheur

Contact presse :

Alexandra de Roulhac
+33 6 35 17 04 96 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Noël : moment de stress ou de bonheur

Noël, jour précieux qui vous ramène au temps de votre enfance !

C’est une période de fête où, bien avant le Jour J, vous pouvez ressentir une ambiance féérique grâce aux décorations, marchés traditionnels, illuminations. Vous prenez le temps de choisir les cadeaux avec soin pour que chacun se sente unique et aimé. Vous le fêtez en famille ou avec des amis de cœur. Quoi que cela représente pour vous, c’est une période propice au pardon, un diner festif, une messe… Symboliquement, cette fête associe le solstice d'hiver, qui marque la renaissance du soleil, à la naissance de Jésus Christ. Gardez en vous cette magie de Noël en oubliant ce jour-là votre quotidien, votre bonheur rejaillira sur vos proches. Il y a aussi ceux que l’approche de Noël angoisse pour diverses raisons : un stress lié à l’organisation du réveillon ou le choix des cadeaux, la mémoire d’un être cher disparu, la solitude qui pèse plus encore à cette période. Prenez soin de vous sans vous sentir envahi(e) par des obligations. Gâtez-vous particulièrement ce jour-là ! Impliquez-vous le temps d’un soir pour aider une association. Vous pourrez ainsi contribuer au bonheur des autres, et il reviendra vers vous comme un boomerang !

Noël, c’est recevoir et c’est aussi donner !

Nous sommes Charlie, nous sommes le vivre-ensemble.

La journée du 11 janvier 2015 aura été celle de l’unité nationale et mondiale face à la terreur des attentats de Paris. Pourquoi attendre le pire pour prendre conscience du danger et réagir ? Les médias ont rapporté que dans certaines écoles, des adolescents ont refusé la minute de silence. Éduqués dans l’erreur, et formatés par des idées toxiques, certains pensent même que « Charlie » mérite ce qui lui est arrivé. Espérons que les juges et ceux qui nous gouvernent prendront la juste mesure de l’élan de solidarité et d’amourqui s’est exprimé cette semaine. C'est un premier pas vers un long chemin... L’un des terroristes avait été condamné à 5 ans de prison, il est bien regrettable qu’il soit sorti au bout d’un an et demi. Remise de peine automatique ? Bonne conduite ? What a joke ! L’antisémitisme est en train d’exploser, il est plus que temps de réagir. Pour qui est attentif aux signes, en hébreu, Je Suis Charlie s’écrit ainsi: אני שארלי.Avec exactement les mêmes lettres, dans un autre ordre, on obtient Je Suis Israël: אני ישראל
C’est troublant, surtout quand on sait que la numérologie ("Gematria", valeur numérique des lettres) est un véritable sujet de recherche scientifique sur la Bible. Aujourd’hui 17 nouvelles étoiles brillent dans le ciel. Le souvenir des victimes restera dans nos cœurs à jamais.

Continuons à avancer vers le bonheur, ensemble, l’amour doit gagner, pas la haine !

Témoignage de Stéphanie B, Paris

Alexandra est une femme pétillante, généreuse et humaine qui a su me guider sans jamais rien imposer.

Elle m'a permis de prendre du recul sur de nombreux aspects de ma vie. Grâce à un coaching avec Alexandra, j'ai réussi à me créer une routine en accord avec mon mode de vie, dire non, respecter mes besoins, assurer mes choix en prêtant moins attention aux regards des autres. En bref, un bien être et une confiance qui s'installe un peu plus.

Un grand merci Alexandra pour notre travail !

Vivre ici et maintenant

Qui n’a pas rêvé d’arrêter voire même de reculer le temps qui passe ?
Il se retire inexorablement, alors quoi ? Laissons le filer en le savourant jour après jour, heure après heure. Remercions le de nous laisser le temps de réaliser nos rêves, d’aimer, d’aider ceux qui en ont besoin. Pour nos anniversaires, une autre année commence,  elle apporte le bonheur si nous savons apprécier notre entourage, les moments intenses, les surprises de la vie. Profitons de ce temps si précieux. Il est le cadeau que nous fait la vie, aimons le !!!!!

Alexandra De Roulhac

Coach du Bonheur

Demo

Alexandra

Votre Coach

Mobile : +33(0)635170496

alexandra@coachdubonheur.fr

92100 BOULOGNE

9, rue Heyrault

Copyright 2018 by CkomParis.com  création site internet Neuilly sur Seine - Paris
Compatible iPad, iPhone et Androïd
Demo