Coach en développement personnel paris - célibataire

Vivre en accord avec ses valeurs pour retrouver une bonne estime de soi

En psychologie, l’estime de soi désigne l'auto-évaluation faite par une personne au regard de ses propres valeurs, alors que la confiance en soi renvoie à ses capacités.


Avoir une bonne estime de soi, c’est possible !

Quand vous avez eu des parents aimants, valorisants et rassurants, c’est même facile ! Dans le cas contraire, leur attitude à votre égard a pu être nocive et casser votre estime de vous. Vous avez pu ensuite rencontrer cette même attitude à des degrés divers, chez vos professeurs ou vos camarades. Se pourrait-il que l'expression « l'enfer est pavé de bonnes intentions » ait été créée spécialement pour tous ceux qui ne cessent de nous vouloir du bien, et qui pourtant construisent autour de vous les barreaux d’une prison psychologique ?
Il est toutefois possible de développer une bonne estime de soi quand vous vivez en accord avec vos valeurs. L'estime de soi que vous construisez et faites grandir vous permettra d’être libre ! Cela signifie pouvoir se regarder dans la glace et se dire : « je suis quelqu’un de bien, je suis fier(e) de moi ».


La première étape consiste à arrêter de vous positionner en victime.  L'important, à l’âge adulte, n'est plus ce qui vous est arrivé étant jeune.


La deuxième étape est de de concilier vos valeurs en accord avec l’existence que vous menez. Une valeur est une conviction qui vous est propre. Une voiture va bien rouler si vous utilisez l’essence qui lui convient. Elle tombera en panne si vous vous trompez de carburant. Vos valeurs se sont construites sur les expériences de votre enfance. Ce sont vos émotions (positives ou négatives) qui ont défini vos valeurs et vous permettent :


• de vivre en harmonie avec vous-mêmes,
• de vous regarder dans la glace avec le sourire,
• de garder une bonne estime de soi,
• de trouver votre place dans la société,
• de vous lever le matin d’un bon pied,
• de vous stimuler quand vous êtes dans l’action,
• d’atteindre vos objectifs plus rapidement,
• de regarder vos proches avec bienveillance,
• de mieux construire votre identité,
• de garder le cap dans les moments difficiles.

Voici quelques-unes de mes valeurs : l’Amour, l’amitié, la liberté, le bonheur, l’humour, la simplicité, la tolérance…
Et vous, quelles vos valeurs principales ? Vous sentez-vous en harmonie avec elles ?

Paru sur Zentonik.

Dépasser vos peurs en 5 étapes

La peur est une émotion de base comme la joie, la tristesse et la colère. A la naissance, nous avons seulement deux peurs primaires : le bruit nous effraie et nous avons peur de tomber.
En ce sens, la peur est un mécanisme naturel de défense qui provoque une réaction physiologique : le cœur s'accélère, le rythme de la respiration augmente, on commence à transpirer… L'émotion de la peur est une réponse physique à une situation perçue comme dangereuse. Au cours de notre vie, à chaque expérience douloureuse, une nouvelle peur apparait car notre cerveau fait l’association entre le danger et la conséquence.


Il y a deux sortes de peurs :
1.    La peur saine : le feu, le vide, l’eau etc. C’est une réaction salutaire face à des éléments bien réels, elle nous protège de l’accident et peut nous sauver la vie !
2.    La peur psychologique : l’échec, l’abandon, le noir etc. Cette peur est le fruit de notre imagination. Elle repose sur des appréciations immatérielles, nous limite, et peut nous gâcher la vie ! La peur psychologique loin de nous protéger, attire le danger !

Les peurs psychologiques sont un frein au bonheur ! Elles vous amènent à procrastiner, chercher des excuses, ne pas s’autoriser à agir et, finalement, critiquer ceux qui réussissent.
Et vous, connaissez-vous les peurs qui vous freinent ? Quelles actions pouvez-vous mettre en place pour les surmonter, l’une après l’autre ?

Je vous propose 5 étapes pour y parvenir :

1.    Identifiez vos peurs et leurs symptômes : tout problème a une solution, et donc la première étape est de connaitre votre blocage pour rechercher à y répondre.
2.    Posez-vous deux questions-clés :
•    Quels sont les inconvénients à rester pétrifié par cette peur ?
•    Quels sont les avantages si je passe à l’action ?
3.    Focalisez-vous à un moment de votre vie où vous vous êtes senti(e) invincible. Prenez-vous comme modèle, et imprégnez-vous d’une expérience forte que vous avez vécue.
4.    Rassurez-vous avec des mots bienveillants : « ça va aller, je vais assurer ». Cela vous mettra en confiance et évacuera les pensées limitantes et négatives.
5.    Et enfin, GO, passez à l’action !

Le pont entre vos rêves et la réalité s’appelle l’action ! Or la peur inhibe l’action. Privilégier la sécurité vous empêche de vous sentir totalement épanoui(e) et heureux (se) ! Le bonheur se trouve parfois à l’extérieur de votre zone de confort ! Allez le chercher !
Vous n’utilisez que 10% de votre potentiel. Imaginez votre vie si vous arriviez à en utiliser ne serait-ce que le double ou le triple. Dompter vos peurs vous permettra de libérer votre potentiel pour ressentir bonheur et fierté !
Félicitez-vous à chaque fois que vous dépassez une de vos limites, et restez bienveillant(e) et indulgent(e) avec vous-même si le résultat n’est pas à la hauteur de celui que vous espériez. Chaque pas accompli est un progrès qui vous mènera vers une vie meilleure !

J'en profite pour partager avec vous  ce superbe texte :

« Notre peur la plus profonde n'est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,

Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.

C'est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous posons la question... Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ?

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l'être ? Vous êtes un enfant de Dieu.

Vous restreindre, vivre petit, ne rend pas service au monde.

L'illumination n'est pas de vous rétrécir pour éviter d insécuriser les autres.

Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous.

Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus, elle est en chacun de nous,

Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même.

En nous libérant de notre propre peur, notre puissance libère automatiquement les autres."

Marianne Williamson, un retour à l'amour

2 astuces pour booster l'amour de soi


Spontanément, dites-moi qui sont les 3 personnes que vous aimez le plus au monde ?

Jouez le jeu.

On y reviendra un peu plus tard .


La vie est comme une danse.

Il y aura des moments où vous  danserez avec vitalité avec le plus beau des cavaliers …

… Et il y aura cet autre moment ou vous ferez tapisserie.


Quand vous réussissez, vous vous sentez très fort. Et vous aimez ça.

Mais quand vous échouez, vous avez l’impression que vous ne valez plus rien.


Alors qu’en réalité, votre valeur n’aura pas changé d’un iota.

Vous n’êtes ni votre réussite, ni votre échec.

Vous êtes VOUS et c’est ça qui compte vraiment.

Et c’est même votre SUPER POUVOIR.

Un conseil pour ne plus vous laisser déstabiliser par les hauts et les bas :

Etre la personne la plus importante de votre vie !


Alors reprenez la question du début.
Etiez-vous dans la liste ?

NON ?

All you need is LOVING yourself !


Oui, vous avez juste besoin de vous aimer davantage pour être heureux.

Seulement,  il est parfois plus facile d’aimer son entourage que soi-même …

... surtout si vous n’avez pas reçu un amour inconditionnel durant votre enfance.


Peu importe ce que vous avez vécu.

Dites-vous à présent que vous êtes le seul à pouvoir vous offrir cet amour …

… donc inutile d’aller le chercher chez les autres.


Lorsque vous ne vous aimez pas assez, vous attendez que l’autre le fasse à votre place.

Et c’est dangereux.

Vous donnez à l’autre votre super pouvoir. Et ça, nous refusons.


Comment s’aimer davantage ?


💖1 Tout d’abord, optez pour le mantra : « Moi d’abord ».


Pensez à vous avant de penser aux autres.

Respectez-vous et chouchoutez-vous.

Prenez du temps pour vous pour faire les activités qui vous font du bien.
Cela ne veut pas dire être égoïste, bien au contraire !

Il suffit parfois de presque rien pour décaler son regard sur soi d'une façon agréable : aller chez le coiffeur, faire du sport, choisir ses vêtements avec soin !

Contrairement au dicton, et si l’habit faisait le moine ?

Votre tenue reflète votre pensée et votre humeur du jour, soyez à votre écoute le matin lorsque nous vous retrouvez au dressing …

posez-vous cette petite question : Sincèrement, de quoi j’ai envie ce matin ?

On sait depuis longtemps que les vêtements influencent la manière dont vous êtes perçus par autrui. Il est donc important de se sentir aligné : votre allure reflète votre personnalité.

Mais il y a autre chose : ce que vous portez vous influence personnellement.

Des chercheurs de Chicago ont fait un test à des volontaires : en leur faisant porter une blouse de médecin, ils deviennent plus attentifs.
Par contre, en civil ou en disant aux sujets qu’ils portent une blouse de peintre, cet effet sur l’attention disparaît totalement ! Etonnant, non ?

Votre apparence physique en dit long sur vous, elle affirme votre personnalité en envoyant des messages subliminaux à votre entourage.

L’image que vous renvoyez traduit votre culture, certaines de vos valeurs !

Se sentir séduisant inspire confiance et donne de l’assurance. Alors, amusez vous et ne vous enfermez pas dans un style ! Adaptez vous à chaque situation.


💖 2 : Vérifiez si votre environnement est compatible à votre épanouissement


 Etes-vous entouré de personnes aimantes qui vous valorisent ?

⚠ Attention à vos fréquentations !

 Certaines personnes  vous influencent positivement.. C’est en partie grâce à elles que vous avez pu magnifier vos qualités, vos talents, vos forces… 

👉 selon Jim Rohn écrivain et coach, vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus souvent.

Comment booster votre amour de soi si vous subissez les paroles blessantes  de votre entourage ?

C'est un peu comme si vous vouliez prendre soin de votre corps et que vous mangiez des aliments sains toute la journée pour vous enfiler, ni vu ni connu, un pot de nutella dans la soirée ! C'est peine perdue pour garder la ligne fine ! Et en +, ce n'est pas bon pour la planète ;).

Si vous mettez un mauvais carburant dans une voiture, même si vous la choyez, elle ne démarrera pas. 

Booster votre amour de soi va vous permettre d'être plus + heureux,  rayonner d'amour et  attirer + de personnes vers vous ! #amouruniversel



3 clés pour s'épanouir dans ses relations.

Le bonheur passe par la relation aux autres et commence par l'amour de soi.

« Nul ne peut avoir de lien avec son prochain s'il n'en a avec lui-même »
Carl Gustav Jung

S’aimer, se respecter, prendre soin de ses besoins vous permettent d’entretenir des relations saines et enrichissantes avec votre entourage. Aimer l’autre, oui, mais sans jamais s’oublier. Devenez votre meilleur(e) ami(e) et vous verrez, vous attirerez les autres comme un aimant !

Voici 3 clés pour vous épanouir (encore plus) dans vos relations.

1.    Soyez ouvert(e) à l’amitié. Choisissez vos relations avec votre intuition et votre cœur ! Quand vous étiez enfant, vous choisissiez votre meilleur(e) ami(e) en quelques minutes. C’était votre intuition, votre spontanéité qui parlait et non votre raison !
Prenez soin de vos amis, votre famille, votre amoureux (se) ! Privilégiez ceux qui vous stimulent, ceux avec qui vous avez une vraie relation d’amour, des affinités, ceux avec qui vous pouvez rire dans le bonheur comme dans l’adversité. La tolérance, la générosité, les attentions et, surtout, être à l’écoute de l’autre sont les meilleurs alliés de l’amitié. La psychologie positive  démontre. qu’être heureux passe par la relation aux autres. Chaque geste altruiste  diminue les hormones de stress et fait sécréter des hormones du bonheur.

2.    Trouvez la force de prendre de la distance, voire même de vous séparer de certaines relations négatives ou toxiques. Les relations négatives sont celles qui voient tout en noir continuellement et déversent tous leurs malheurs sur vous. Les relations toxiques sont celles qui souvent par jalousie, se complaisent à vous critiquer et profitent de vous ! Elles sont un frein à votre bonheur ! En effet, comment être heureux si vous subissez les paroles et les actes de vos proches ? Nous désirons bien des ailes plus larges pour les planeurs, un carburant plus adapté pour la voiture, une nourriture plus équilibrée pour le corps. De même,  recherchons des relations plus saines afin d'acquérir un meilleur équilibre dans sa vie ! Cela vous permettra d’avancer sereinement et donner plus aux autres.

3.    Attention à ne pas se laisser prendre au piège des réseaux sociaux. Les nouvelles technologies sont révolutionnaires et ont changé notre façon de communiquer. Grâce à elles, vous pouvez renouveler et entretenir vos relations depuis chez vous. Même si les réseaux donnent  l’impression d’être toujours reliés au monde, vous êtes seul(e) derrière votre écran. Ils sont donc à double tranchant et si vous n’y prenez pas garde, ils peuvent vous isoler au lieu d’élargir vos relations humaines.

Si ces trois clés vous parlent, pensez à les mettre en pratique !
Et vous, quelles sont vos astuces, pour vous épanouir dans vos relations ?

3 secrets pour sourire à l’été (même en restant à Paris)

L’été est propice à l’amour ! Vous avez plus de temps, vous êtes plus détendus, vous souriez à la vie et la vie vous sourit ! L’amour stimule non seulement  le cerveau (comme le sudoku, le sport, les mots croisés…) mais est aussi un message de paix : Faire l’amour pas la guerre, un message envoyé par les internautes juifs et Arabes refusant d’être ennemis.
Profitez de la chaleur de l’été pour pimenter votre vie sexuelle et alimenter vos fantasmes ! Il ne s’agit aucunement de performance mais de lâcher-prise, confiance, complicité, amour ! On sourit, on reprend confiance en soi, on s’amuse.

1.    Trouver un lieu insolite: L’été est  chaud à Paris cette année, profitez des longues journées ensoleillées ! Faites l’amour dans des endroits différents : plage, crique, parc peut vous faire ressortir en vous  votre côté sauvage et monter d’un cran l’adrénaline. Vous aimez être confortable ? Ouvrez votre fenêtre pour sentir la caresse du soleil et donnez-vous-en à cœur joie !

2.     Donnez-vous des challenges érotiques puisés de votre tête ou d’un jeu : utilisez des accessoires, mettez-vous un très mini bikini sur la plage, filmez-vous… Déconnectez-vous ! Oubliez votre portable, les réseaux sociaux toute une journée, juste vous et lui (elle).

3.    Pour les célibataires, sortez, amusez-vous ! L’été vous permet de nouvelles rencontres. A Paris, selon une étude INSEE, 51 pour 100 de parisiens sont célibataires. Il est primordial de respecter vos valeurs et votre intuition avant de vous envoyer au 7ème ciel pour éviter les regrets. Dansez, voyez vos amis, restez ouverts aux amourettes en sachant que les amourettes d’été peuvent parfois se transformer en Amour pour toujours… 

Un été avec une sexualité épanouievous apporte plus de joie, de vitalité, d’énergie, de fantaisie. Il vous stimule à innover, à mieux vous connaitre, à découvrir l’autre. Il vous permettra une rentrée en beauté !

A suivre : 4 et 5eme secrets pour sourire à l’été.

 

 

 

 

4 étapes pour redevenir acteur de vote vie

 

Choisir de prendre sa vie en main, plutôt que se positionner en victime, implique une démarche positive. Qui n'a jamais mis un échec personnel sur le dos des autres, sur le destin, la crise ou la malchance... ? Cette réaction peut donner l'impression d’alléger la douleur. C'est humain, et cela permet de se protéger.

Le coaching du bonheur vous permet de prendre votre vie en main en 4 étapes.

Enfant, vous êtes souvent victime des paroles d'autrui. Combien de petites phrases, enregistrées dans votre subconscient, résonnent encore dans votre tête ? « Tu n'iras jamais bien loin », « que va-t-on faire de toi ? », « tu ne comprends rien », etc.
Ces allégations finissent par devenir des croyances « limitantes » et vous ralentissent dans vos études, dans votre vie sociale, amoureuse, et professionnelle.
Si des adultes ont besoin de rabaisser un enfant avec des propos toxiques, cela n'engage qu'eux. Soyez-en bien conscient(e), c’est leur propre problème qu’ils n’ont pas réglé.

La première étape consiste donc à remplacer ces croyances limitantes par des croyances salutaires, qui vous stimuleront : « la vie me veut du bien », « je suis débrouillard(e) », « j’ai en moi toutes les ressources pour réussir ». Pour y parvenir, il ne suffit pas seulement de se le dire, mais aussi de joindre l’acte à la parole.

La deuxième étape vous conduira à vous accepter tel(le) que vous êtes ! Vos failles et vos faiblesses font, d’ailleurs, certainement partie de votre charme !
A ce propos, laissez-moi vous raconter l’histoire de la jarre fendue [1] . Un homme transportait sur son dos deux jarres, dont l’une était fendue. Celle-ci avait tellement honte de perdre l’eau que le paysan transportait qu’elle s’en plaignit auprès de lui. Face à elle, l’autre jarre lui semblait tellement belle et efficace ! La réponse du paysan la réconforta : grâce à l’eau qui s’écoulait de la jarre fendue, de magnifiques fleurs embellissaient tout un côté du chemin ! En effet, ce que vous percevez comme une faille peut en réalité être une véritable ressource !

La troisième étape vous amènera à prendre du recul par rapport au regard des autres, et à avoir des relations saines avec votre entourage. Vous n’êtes ni la projection protectrice ou étouffante de vos parents, ni la vision idyllique de l'être aimé, ni le citron pressé de votre supérieur hiérarchique. Pensez-vous avoir une relation saine avec votre entourage ? La tendance générale fait que nous sommes, la plupart du temps, soit dominateur, soit dominé. Et cela peut changer selon les situations professionnelles, amoureuses, ou familiales. L'idéal est de renforcer sa confiance en soi pour vivre des relations saines.

La quatrième étape vous amènera naturellement à décider d’assumer vos actes, sans culpabiliser. Osez affronter la réalité, dépassez vos limites et évaluez très exactement vos atouts, vos compétences et vos talents, cela vous procurera un grand bonheur, renforcera votre confiance et vous fera avancer.

Etes-vous prêt(e) à vous jeter à l'action ?

[1] Henri GOUGAUD : Le livre des chemins, contes de bon conseil pour questions secrètes, Albin Michel, 2009

 

 

7 Astuces pour profiter du Printemps

 

 Le printemps est enfin là, propice à l’amour et à la sérénité. Une saison douce, idéale pour se ressourcer de ces longs mois d’hiver, faire peau neuve et avoir le cœur léger.

Je vous propose 7 astuces pour profiter du printemps :


1.    Sortez vos lunettes de soleil, les colorées, celles qui vous feront voir la vie en rose. Souriez, ouvrez votre cœur, vous recevrez plein d’amour en retour.
2.    Faites un grand ménage de printemps, triez vos vêtements, changez un peu la déco. Cela vous permettra de vous sentir plus léger(e), de gagner quelques euros ou de faire des heureux dans votre entourage.
3.    Profitez du retour du soleil pour marcher plus souvent, dans la nature de préférence, mangez sainement, et si vous avez envie d’un bon gâteau au chocolat, faites-vous plaisir sans culpabiliser.
4.    Chassez vos idées noires et enfermez-les à double tour dans un tiroir ! Remplacez-les par des pensées positives. C’est votre façon de voir la vie qui la rend belle, bien plus que vos conditions de vie. Vous ne pouvez pas changer le monde, mais vous pouvez changer le regard que vous portez sur le monde !
5.    Couchez-vous à la « bonne heure », celle qui vous convient et vous procure du bonheur. Trainez au lit quand vous en avez l’occasion, c’est si bon !
6.    Concentrez-vous sur vos collègues bienveillants, et amusez-vous aussi à repérer des qualités chez ceux qui, en temps normal, ne trouvent pas grâce à vos yeux. Comportez-vous différemment avec eux, vous serez certainement surpris(e) du résultat. Et si vous observez que l’un d’entre eux a besoin de soutien, soyez à l’écoute !
7.    Evitez le matin de souhaiter « bon courage » à vos collègues comme si chacun allait travailler à la mine, ou encore, quand on vous demande comment vous allez, de répondre « comme un lundi, il faut bien, on n’a pas le choix etc. ». Votre subconscient enregistre le message négatif, le valide, et vous conditionne pour le reste de la journée. Remettez tout au positif « je vais bien » voire même « très bien » ! Trouvez une anecdote amusante ou un mot gentil à dire. Votre subconscient va s’imprégner de ces messages et cela aura un impact positif sur votre humeur et sur celle des autres.


Alors ? Par quoi avez-vous envie de commencer dès aujourd’hui ?
Et vous, souhaitez-vous ajouter quelques conseils à cette liste pour apprécier encore plus, ensemble, un printemps lumineux et joyeux ?

9 clés pour un été rayonnant et ressourçant (même à Paris)

L’été est un moment propice pour se ressourcer, se sentir plus léger. Le rythme ralentit d’un cran, le soleil est au rendez-vous. Vous pouvez vous échapper pour des vacances ou au moins faire une coupure bien méritée. Profitez bien de ces moments pour vous reposer, vous détendre, et vous amuser. C’est le moment idéal pour se recentrer sur vous et faire le vide sur tout ce qui parasite votre esprit durant l’année. Posez un regard bienveillant sur vous-même. Devenez votre meilleur ami, après tout, vous êtes la seule personne avec qui vous êtes sûr(e) de passer le restant de votre vie. Voici quelques idées pour un été rayonnant !

1. Prenez du temps pour vous, et même de ne rien faire sans culpabiliser, cela ressource.

2. Dégustez du chocolat, des glaces, juste pour le plaisir, sans vous préoccuper de votre poids sur la plage ou dans un parc parisien ! Vous verrez, vous n’en prendrez pas car ils seront mangés sans stress et avec bonheur.

3. Quand on prendra de vos nouvelles, Éliminez les phrases types comme « Ca peut aller » ; « il faut bien » ou « mal », votre subconscient enregistre le message. Amusez-vous à les remplacer par « bien ! » voire même « très bien ! »

4. Soyez parfaitement imparfait(e), non mais !

5. Ouvrez votre cœur plus que d’habitude, souriez tout simplement, naturellement à la vie. Cela fera boule de neige même en été…

6. Offrez-vous des cadeaux : Détendez-vous avec un massage par exemple !

7. Permettez-vous de ne pas être le(a) meilleur(e), d’ailleurs vous ne vous comparez même pas, vous êtes unique et fier(e) de l’être.

8. Chassez vos idées négatives et remplacez-les par des pensées positives. Je remplace par exemple la croyance : « la vie est un combat » par « la vie est une aventure ».

9. Couchez-vous à la bonne heure, celle de votre horloge biologique. Traînez plus au lit le weekend si vous en ressentez le besoin sans culpabiliser.

Au moins pendant le mois d’août, juste pour voir… Cela vous permettra d’éclaircir vos idées et de commencer la rentrée en forme pour assumer vos envies et démarrer de nouveaux projets, qu’ils soient professionnels, amoureux, sportifs ou ludiques (ou un mélange de chaque). Le bonheur est accessible à tous, nous pouvons décider d’être heureux le temps d’un été ou le temps d’une vie ! La vie n’est elle-même pas déjà un grand bonheur en elle-même ?

Bien vivre son célibat, Paris capitale des célibataires

bien vivre son celibat

Vous êtes célibataire et parfois cela vous pèse.  Chaque personne pour des raisons différentes : la solitude, une envie de partager, de donner, le regard des autres, un chagrin d’amour mal cicatrisé. Etre célibataire, comme être en couple n’est pas quelque chose de figé et peut changer en l’espace d’un instant. Vous pouvez chacun de vous ressentir une fierté et restez positif car si vous l'êtes aujourd’hui, c’est que vous avez été assez sage pour ne pas vous accrocher à des relations béquilles. Observez les couple autours de vous, combien restent par peur de la solitude, par habitude, pour une sécurité financière ? Si vous avez choisi de rester seul en attendant la bonne rencontre, c’est que votre confiance en vous est forte et que vous vous aimez suffisamment pour avoir besoin d’être accompagné à tout prix. Félicitation ! Si vous tombez toujours sur le même profil d’homme ou de femme et que vous souffrez car cela ne marche jamais, je peux vous aider à renverser la situation. La seule personne avec qui vous resterez 24H sur 24 tout la vie, c’est vous alors il est important de vous aimer et de vous accepter avant de rechercher l’amour. Et c’est à ce moment-là qu’il viendra à vous, au moment où vous serez prêt(e). Profitez de cette période pour organiser votre vie comme vous le voulez. Pas de pression, pas de compte à rendre à qui que ce soit ! Vous pouvez vous refaire la déco de votre appartement uniquement à votre goût sans que celui-ci soit remis en cause. Vous vous sentirez mieux dans votre tête et dans votre nid.

Si la peur de rencontrer des couples vous empêchent de sortir, il est temps de la dépasser. Au contraire, multipliez-les. Remplissez  votre vie de loisirs, de rencontres. Vous pouvez improviser un weekend end à Florence, voir une expo, un site qui vous tentait depuis longtemps. Profitez au maximum du temps libre pour voir vos amis et élargir votre réseau. Sortez jusqu’à pas d’heure si vous voulez ou trainez dans votre appartement comme bon vous semble ! Faites-vous plaisir le plus souvent possible, vous le méritez. C’est le moment opportun de changer de profession si celle que vous avez ne vous convient pas et de créer votre propre entreprise si c’est une idée qui vous tenait à cœur et que vous n’avez pas osé sauter le pas. Amusez-vous à séduire. C’est bon pour votre moral et votre confiance vous en sera renforcée. A Paris, selon une étude de l'INSEE, 51 pour 100 des parisiens sont célibataires soit 982.532 cœurs à prendre ! Inscrivez-vous sur un site de rencontre si vous voulez multiplier les chances. Mais attention,  les sites ont leurs limites et ils ont un peu enlevé la valeur de la conquête par la facilité. Laissez les portes ouvertes sans vous focaliser sur la rencontre mais sur l’humain, elles vous apporteront des amitiés, des opportunités professionnelles, des amours puis un jour l’Amour.


Coach de vie spécialisée dans le bonheur

Coach du bonheur  depuis 10 ans, mon meilleur ami s’appelle Baloo.

Enfance paisible et adolescence mouvementée

Après une jeunesse paisible dans une famille aimante, je vis ma première rupture familiale et géographique à 14 ans. Le cocon familial éclate (parents séparés, déménagement) et à partir de ce moment les problèmes s’enchainent à la pelle. J’en subis les conséquences mais ma mère s’efforce, avec humour, de toujours me faire voir la vie du bon côté. Malgré l’absence du père et la perte de mes repères, je m’adapte et m’efforce de positiver… A 21 ans, je cherchais un sens à ma vie. Je ne me projetais ni dans la vie professionnelle, ni dans le domaine perso. L’Inde m’attirait depuis l’adolescence. Je sentais que j’y trouverais des réponses.

Quête de sens

Emportée par cette quête de sens, j'ai voyagé plusieurs années à la découverte du monde, et je me suis imprégnée de cultures diverses. En Inde, j'ai été particulièrement marquée par la joie de vivre et la spiritualité ambiante, qui contrastent avec l’abondance de biens que connaissent les occidentaux. J’ai compris que le bonheur est, avant toute chose, un état intérieur. J'ai vécu dans l'Himalaya chez une famille qui vivait simplement et m'avait installée dans une bâtisse sommaire près de leur maison, sans eau ni électricité. Avec eux, en toute simplicité, j’apprenais, je cultivais le bonheur. Je vivais le moment présent d’une façon de plus en plus connectée à la nature, à moi-même, aux autres. En m'intégrant à leur mode de vie, j'ai ressenti un bien-être dénué de toute matérialité, loin des contingences modernes. Cette famille est toujours dans mon cœur et, à ma grande joie, j’ai pu récemment avoir de leurs nouvelles et leur transmettre des cadeaux par une amie qui voyageait en Inde. Le temps n’avait laissé aucune marque chez eux…


Tout au long de mes voyages, et même au cœur de Tokyo, une ville en pleine effervescence, ce contraste m’a enrichi. J'ai pu mettre en pratique, au sein d'un peuple stressé et éloigné de ses repères culturels ancestraux, un art du bonheur très personnel inspiré de mon histoire, imprégné de spiritualité.


J’ai, depuis, toujours cultivé le bonheur pour affronter les obstacles que la vie mettait sur mon chemin. J’ai aussi acquis une ouverture d’esprit qui me permet de comprendre et d’aider l’autre très naturellement et sans aucun jugement.

 Une vocation

Force de ses richesses émotionnelles et culturelles, j'ai profondément changé ma vision du monde et j'ai eu envie de transmettre cette philosophie de vie à l’aide d’une méthode universelle, pragmatique et efficace que j'ai créée : BONHEURS. Je me suis  inspirée de la communication non violente et de la psychologie positive pour vous accompagner vers un bien être intérieur car le bonheur est avant tout un état intérieur.

Le coaching s’est imposé naturellement dans ma vie, d’abord en accompagnant celles et ceux qui me sollicitaient dans mon entourage. Puis j'ai développé cette activité à plein temps pour pouvoir apporter à ces personnes une aide plus en profondeur.


La philosophie, le développement personnel, la spiritualité, etc. tout renvoie au bien être ! Je me suis donc spécialisée dans le bonheur et je suis devenue la première coach du bonheur en France en 2009.

 

Le coaching

 

Le coaching de vie est une approche douce, personnalisée et pragmatique visant à résoudre une situation problématique rencontrée par une personne, pour l'accompagner et lui permettre d'atteindre ses objectifs plus sereinement et rapidement. Le coaching se distingue d’autres méthodes et thérapies, et peut leur être complémentaire.


Le choix de la personne à consulter dépend du niveau de stress ressenti : psychiatre, acupuncteur, naturopathe, et, bien entendu, un coach de vie …


A la différence d’une thérapie, le coaching du bonheur se focalise sur le « COMMENT » et non sur le « POURQUOI » dans le but de se réconcilier avec son passé, d’accepter ses faiblesses et de se concentrer sur ses atouts pour devenir la meilleure version de soi-même.


Le Dalaï Lama résume très bien la démarche du coaching : « si l’on est blessé par une flèche empoisonnée, l’important est d’abord de la retirer, ce n’est pas de s’interroger d’où elle vient, qui l’a tirée, de quel poison il s’agit ? ».

Le coaching du bonheur consiste à accompagner sur des objectifs clairement identifiés. Une dizaine de séances suffisent en général, pour :

•    Développer une autonomie affective pour être heureux avec soi-même et donc avec autrui.
•    Prendre conscience de ses forces et de ses talents pour optimiser vos compétences.
•    Avoir une meilleure confiance et estime de soi pour avoir un regard bienveillant vis-à-vis de soi même et interagir positivement avec son environnement.
•    Apprécier le moment présent.
•   S’engager sur son chemin et se réaliser pour saisir les opportunités au vol et les transformer en challenges.
•    Ne plus avoir de regrets (faire la paix avec son passé).
•    Vivre à fond (s’épanouir, s’accomplir dans ce que vous aimez).
•    Faire les bons choix (apprendre à décider)
•   Acquérir l’équilibre intérieur, savoir composer avec son histoire personnelle pour gérer ses émotions dans les situations les plus complexes.

•    Se rapprocher de votre véritable identité.

“Qu’est-ce que le bonheur sinon l’accord vrai entre un homme et l’existence qu’il mène ?” Albert Camus


Certaines personnes sont prédisposées au bonheur plus que d’autres ! Des scientifiques (S. Lyubomirsky, K. Jacobs, K. Sheldon et D. Schkade) proposent une théorie qui décrit les principaux déterminants du bonheur : 50% représentant les prédispositions génétiques et 10% les conditions de vie, il reste donc 40% de marge de manœuvre pour agir sur votre niveau de bonheur !

Qu’avez-vous envie d’en faire ?

Le Bonheur ça s’apprend, ça se travaille, ça se cultive !


Cliquez pour une présentation détaillée de l’approche B.O.N.H.E.U.R.S.

 

Ma démarche

 

Mon objectif : accompagner chaque personne à la recherche du bonheur (que cela soit au niveau professionnel, personnel, sentimental, familial) et qui souhaite cultiver ce bonheur au quotidien !


Ma méthode : des outils de coaching orientés solution, psychologie positive, et une philosophie de vie qui vous permettra de voir la vie sous un autre angle et de percevoir enfin tous les champs du possible.


Ma mission : Vous accompagner pour que vous vous rapprochiez de qui vous êtes, et que vous trouviez le sens que vous voulez donner à votre vie

 

 

 

 
 

 

 


                             

Comment arrêter de vous dénigrer girls ?

 

Beaucoup d'entre nous ont entendu leurs parents dire « tu peux mieux faire », « sois plus gentille » ou « fais des efforts »... Pourtant, ce qu'il reste souvent de ces « critiques constructives », c'est surtout le sentiment que ce que l'on fait n'est jamais assez bien.

Vous avez alors tendance à vous comparer aux autres et rarement à votre avantage parce que bien sûr vous vous sous-estimez et vous surestimez l'autre. Sinon, ce n'est pas drôle ! Se comparer aux c'est autres, perdre son super pouvoir !


Et quoi de mieux que les réseaux sociaux pour continuer à vous torturer ? Facebook, Instagram, Snapchat (etc) contribuent à toujours donner cette fâcheuse impression que votre vie est bien moins excitante que celles des autres !


En France, contrairement aux pays anglo-saxons, l'échec est stigmatisé, pointé du doigt.  On s'identifie beaucoup (trop) à ce que nous faisons !
Par exemple, au States, on ne va pas utiliser le "TU" qui TUE . On ne les entendra pas formuler : "TU as mal fait" mais « It's OK but I think we can dot it better », « we can work on this together, let's get back to me if you need any advices » : « C'est ok mais on peut faire mieux », « on peut le retravailler ensemble et surtout n'hésite pas de revenir vers moi si tu as besoin d'un conseil » .... Pour terminer la fin d'une collaboration, ils ne vont pas non plus vous remettre en question avec des phrases telles que « tu ne fais pas l'affaire »,  « tu n'as pas le niveau » mais ils diront plutôt :  « it's not working out, I' m really sorry » : «  Cela ne marche pas, j'en suis désolé ».

En France, on ne fait  pas (trop) de cadeau !


💔Et pourtant, le pire juge ne vient même pas des autres mais bien de vous même !


Généralement, quand vous réussissez, vous trouvez que ce n'est rien de spécial, que vous auriez pu faire mieux ou même que c'est un coup de chance...
Et quand vous vous plantez, vous vous trouvez nulle !

Prenez donc  plutôt le temps de savourer vos petites victoires !
🌹 Une réussite sans un sentiment d'accomplissement c'est un peu comme une rose sans odeur, c'est bien joli à voir mais cela ne nous apporte pas l'ivresse...

Arrêtez  de vous critiquer et de ressasser vos échecs, ils ne vous définissent pas.

Et si vous décidiez de ne plus vous accuser pour un oui ou pour un non ?
Qui ne s'est jamais dit : » je suis trop grosse », « je ne suis pas à la hauteur», « je suis nulle » ?

⛔ Faites taire cette petite voix qui vous empêche de faire votre vie comme vous l'entendez !

Les médias mettent en avant la minceur, la jeunesse, la beauté.  Innocemment, votre subconscient a enregistré le message que pour être aimée et être à la hauteur, on doit être jeune, belle et mince !
 
Et comme les 2 plus grandes peurs de l'humain sont de ne pas être à la hauteur et de ne pas être aimé, quel stress permanent pour nous les femmes !
 
 Commencez par décaler votre regard sur vous même :

Je propose toujours aux personnes que j'accompagne sur le chemin du bonheur de se poser cette simple question quand vous vous critiquez :

❤️« Si vous parliez à une amie qui a les mêmes problématiques que vous, vous lui diriez quoi ? »

Et naturellement, elles trouvent des mots bienveillants et encourageants à lui transmettre...

 Certains spécialistes diront que le fait de se dénigrer constamment est une forme de narcissisme.

Cela peut paraitre paradoxal mais cela n'est pas complètement faux !  Une personne narcissique s'admire d'une façon démesurée. Elle  a un ego surdimensionné, est souvent mégalomane, centrée sur elle-même, peu empathique et souvent dominatrice.

Se dénigrer tout le temps démontrerait donc plus que vous êtes égocentré ! Mais votre égo n'est pas surdimensionné mais sous-dimensionné. Votre égo vous rappelle sans cesse  que vous  ne correspondez  pas vraiment à la femme idéale qu'il aimerait que vous soyez ! Se dénigrer revient à baisser votre propre valeur. Cela peut être aussi une dépendance pour être rassurée et attirer la compassion....

Admettez-le, vous dénigrer sans cesse peut gâcher la vie.

👊Mais alors, comment faire pour devenir + sympa avec vous-même?

👉 Ne vous prenez pas au sérieux, jouez avec l'auto dérision, préoccupez-vous plus de votre valeur ajoutée, de vos qualités et de ce que vous pouvez transmettre à votre entourage !
   
⛔ Cessez donc de vous comparer, de vous juger durement, faites-vous plutôt confiance et complimentez-vous généreusement ! Remplacez les « je dois » par des « je choisis de » et des « j'ai envie de ».

👉 Vous pouvez aussi changer d'état d'esprit en modifiant votre posture.

Tenez-vous droite, cela élance votre silhouette, vous donne de l'assurance.
Souriez, cela active la production d'antidépresseurs naturels (endorphines), fait retomber la pression et vous recharge en émotions positives. Cerise sur le gâteau, le sourire vous rend plus belle et rayonnante !
Prenez une pose qui vous donne du pouvoir comme par exemple celle de Wonder Woman !

👉 Et si je devais ajouter une dernière astuce : faites  attention à vos fréquentations !


Fréquentez celles qui vous influencent positivement.. C'est en partie grâce à elles que vous avez pu magnifier vos qualités, vos talents, vos forces...

selon Jim Rohn écrivain et coach, vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus souvent. Celles-ci peuvent vous tirer vers le haut comme vers le bas...

Comment arriver à vous dire des mots doux si vous subissez les paroles blessantes  de votre entourage ? Avoir un entourage qui nous estime, c'est la base !

Déroulement du coaching de vie

Et si votre façon de penser pouvait vous rendre heureux (se) ? 

 

A l'aide de questions ciblées et d'exercices concrets, je vous aiderai à trouver le chemin vers le bien-être intérieur et percevoir (enfin) la vie sous l'angle du bonheur !