Coach en développement personnel paris - bienveillance

9 raisons pour dire non au perfectionnisme


Il y a 2 sortes de perfectionnisme.


1.    Celui qui est sain, il  permet de faire de votre mieux et de progresser.
2.    Celui qui est pathologique, il vous freine et vous rend esclave.

Vous êtes perfectionniste car vous percevez la réalité à travers vos peurs et des croyances limitantes comme : "ce que je fais n’est jamais suffisant", "il faut être parfait pour être aimé ou estimé", "tout doit être parfait".
La relation avec vous-même est faussée par vos conditionnements de l’enfance.
 
Les avantages de vous en débarrasser :

1.    Vous  entreprendrez et  irez  jusqu’au bout des choses car votre désir de réussir sera plus grande que la peur de l’échec.
2.    Vous vous sentirez à l’aise en public et confronterez vos idées car vous n’aurez pas peur du jugement.
3.    Vous vous construirez plus facilement.
4.    Vous serez moins sujet aux dépendances (à la chirurgie esthétique, dépendance du regard de l’autre etc…).
5.    Vous supporterez  l’échec.
6.    Vous serez vraiment content de réussir (cela ne vous semblera pas seulement  normal).
7.    Vous n’aurez plus peur de ne pas être  à la hauteur
8.    Vos relations avec vos proches seront plus harmonieuses et plus saines.
9.    Vous serez beaucoup plus heureux, satisfait, en paix avec vous-même !

Vous ne tolérez guère un défaut, une faille,  une faiblesse morale ou psychologique en vous-mêmes.  Vous vous acharnez donc à les corriger, vous avez honte, vous éprouvez de la rage ou du dégoût envers vous-mêmes car vous ne répondez ni aux attentes des autres ni à l’image idéale que vous vous êtes construites.
La perfection est une utopie donc vous ne pourrez jamais l’atteindre.
Vous avez le droit d’être parfaitement imparfait !
Offrez-vous donc ce privilège dès maintenant !

[Article invité] Ton bonheur se cultive à loisir… _/|\-- par Reynald

R

Raynald est le fondateur du blog 11-h-11.com, pensées positives et bienveillantes pour tout ce qui respire, établi en 2014.
Il était informaticien encore il y a peu, mais il est entrepreneur depuis longtemps. Il laime se qualifier comme "entrepreneur de bien être" car c'est ce qui l'anime au plus profond de lui-même.
Il est formé comme masseur bien être et il est surtout thérapeute énergéticien Reiki en voie traditionnelle japonaise. Il est  certifié 3ème degré par ma lignée et il a été consacré début juillet en tant qu'enseignant.

Voici un de ses articles pour cultiver votre bonheur !

Au fond de toi, tout comme en surface, jaillit une étincelle cousine de la somme d’énergie qui t’anime. Au départ, elle peut te sembler abstraite. Mais en définitive, elle se traduit par la façon et l’intensité avec lesquelles tu te décides à la cultiver.

Cette étincelle, c’est le bonheur. Ce petit rien qui fait tout. Cette douceur qui s’empare de ton être pour mieux te permettre de toucher l’intangible, de voir l’invisible. Ton esprit ainsi paramétré t’autorisera l’excellence d’un moment unique tout comme la folie de ta pensée à contre courant.

Tu te démarqueras ainsi avec aisance, à tout instant où la joie te caressera l’esprit. Le bonheur se propagera à l’échelle de ton rayonnement. Et c’est ainsi que le champ infini du possible sera ton jardin fertile.


Paix, lumière et tendresse à tout ce qui respire... ;) _/|\_


Retrouvez Reynald sur 11-h-11.com

Et si le bonheur était déjà en nous ? paru sur Biocontact mars 2019

Mensuel gratuit en magasin bio
Biocontact
Mars 2019
Page 18




Il est où le bonheur, il est où ? Il est là, dans le moment présent, ici et maintenant, en nous. En effet, on attend souvent beaucoup des événements extérieurs pour booster notre bonheur, alors que tout est une question de perception…

Saviez-vous que l’aptitude au bonheur est influencée à 50 % par les chromosomes et à 10 % par les conditions de vie extérieures ? Des études scientifiques de Sonja Lyubomirsky, Ken Shel don et David Schkade nous disent qu’il vous reste donc 40 % de marge de manœuvre pour cultiver votre bonheur.
En 2019, nous sommes tous à la recherche du bonheur à travers nos expériences, des émotions et le pouvoir de s’accomplir.


Le bonheur, c’est quoi ?

Selon la définition de Dicophilo, dictionnaire de philosophie en ligne, c’est « un état de satisfaction stable et durable ».


Pour cultiver son bonheur, il faut commencer par avoir une bonne relation à soi-même. Comme l’a dit Oscar Wilde, c’est une histoire d’amour qui durera toute une vie.
Au quotidien, être heureux, c’est aussi s’organiser une vie en accord avec ses valeurs et trouver un bon équilibre entre la vie pro et la vie perso ! Comment y parvenir ?


Misez sur le Feng Shui !

Parce que votre lieu de vie reflète une partie de votre personnalité, celui-ci est primordial pour votre bien-être, il est donc essentiel d’être en harmonie avec lui.


Comment ? Commencez par vous inspirer d’un art chinois millénaire, le Feng Shui – en chinois, Feng Shui signifie « vent » (Feng) et « eau » (Shui). Il vous permettra d’harmoniser vos propres énergies avec celles de votre environnement. Par exemple, il est conseillé de placer une plante verte entre la cuisinière, qui représente le Feu, et l’évier, qui représente l’Eau afin d’harmoniser leurs énergies.

Au quotidien, si vous ne pouvez pas puiser votre dose d’énergie dans la nature, c’est la nature qui viendra à vous ! Comme le rappelle avec humour l’écologiste Pierre Rabhi, « dans nos zones urbanisées, à force de vivre hors-sol, nous finissons effectivement par nous vider de notre énergie ». Misez donc sur les plantes qui vous font du bien ! Par exemple :

- L’Aloe vera qui soigne les brûlures et les coupures et attire la chance ;
- le romarin, qui améliore l’humeur ;
- le jasmin, avec son odeur subtile, qui va créer une atmosphère romantique;
- Le bambou, qui influence l’énergie vitale et l’activité physique ;

Choisissez des éclairages lumineux et faites circuler la lumière naturelle autant que possible.

Profitez-en aussi pour faire un grand ménage de printemps ! Faites un tri dans vos vêtements et allégez la déco selon vos goûts, vos envies et vos aspirations pour vous sentir plus légers.

Créez-vous un univers que vous aimez, qui vous ressemble et qui vous fait du bien, parce que vous le méritez ! Quand vous vous sentez en harmonie avec votre lieu de vie, vous avez une bonne base pour développer vos talents et stopper la petite voix négative qui est en vous et fait écho à ce que vous avez entendu enfant : elle se focalise sur vos failles et en oublie vos talents !


Stop aux croyances limitantes !

Eh oui, nous avons tous des talents cachés mais gâchés par des « croyances limitantes », qui nous empêchent d’être heureux. En développement personnel, une croyance est le fait de tenir pour vrai une image de soi, une vision de la vie, une idée reçue qui parfois n’ont aucun rapport avec la réalité.

Enfant, tant que vous croyez au père Noël, ce dernier existe, quand vous n’y croyez plus, il disparaît de votre vie. Vous faites exister ce que vous croyez. En conséquence, un mensonge imposé acquiert à la longue des allures de vérité…

Malheureusement, les effets des croyances limitantes sont bien réels, néfastes et même parfois dévastateurs. A force d’entendre « Tu n’es pas capable de… », « Que va-t-on faire de toi ? », « Tu as encore grossi » ou des généralités telles que « Dans la vie, on ne peut pas tout avoir »…, votre subconscient les enregistre et vous conditionne.

Vous devez donc remplacer les croyances « limitantes » par de belles croyances « salutaires ». Vote cerveau ne fait pas la différence entre la réalité et l’illusion. Si vous créez un mauvais scénario, il vous croit ! Si vous en créez un bon, il vous croit aussi. Vous avez juste besoin d’entraînement pour que cela devienne un jour naturel !

Pour être heureux, s’il est donc important de se créer de nouvelles croyances, il l’est tout autant d’apprendre à se connaître et s’accepter.


Se connaître

Se connaître, c’est avoir une juste appréciation de soi-même. Se connaître vous aide à vous détacher du regard des autres puisque vous prenez conscience de votre valeur.

Il arrive souvent d’ailleurs que l’autre vous regarde sans a priori ni jugement. Si vous vous sentez mal à l’aise, c’est parfois lié aux projections de vos propres émotions. Vous vous sentez jugé. Vous imaginez souvent dans le regard de l’autre celui que vous portez sur vous-même.

Si vous améliorez votre estime de soi, vous posséderez une force intérieure suffisante et vous percevrez ce regard sans aucune projection négative.

Il ne faut jamais oublier que le regard de l’autre lui appartient et reflète plus souvent son histoire que la vôtre.

Quand un comportement vous agace, posez-vous cette question : qu’est-ce qui me gêne chez l’autre ? Cela peut vous aider à découvrir des blocages et des peurs… « Tout ce qui nous irrite à propos des autres nous aide à mieux se comprendre nous-même », disait Gustav Jung.


Gagner en confiance et en estime de soi

Mieux se connaître va vous permettre d’être davantage dans l’action. La confiance en soi, c’est prendre conscience que vous pouvez compter sur vous-même face à toutes les situations, même les plus difficiles à affronter.

Notre culture nous apprend à nous identifier à nos échecs et à nos réussites dès le début de notre scolarité. Grave erreur ! Conséquence : vous êtes souvent votre pire juge !

Vous avez la même valeur que vous vous plantiez ou que vous réussissiez, avec 5 kg en plus ou 5 kg en moins, directeur général ou chômeur. Soyez indulgent avec vous-même. Quand vous avez l’impression d’avoir échoué, demandez-vous ce que vous diriez à votre meilleur ami s’il était dans la même situation. Généralement, vous allez être beaucoup plus positif à ce moment-là !

Estime de soi : la métaphore du billet


Vous trouvez un billet de cent euros flambant neuf dans la rue, abandonné, seul au monde. Vous le ramassez ?

Moi aussi !


Vous trouvez un billet de cent euros tout froissé, l’air malheureux, avec de la boue dessus… Vous le ramassez ?

Moi aussi !


Parce que, même si l’aspect a changé, la valeur est exactement la même ! Vous, c’est pareil ! Vous n’avez pas besoin de faire mieux pour commencer à avoir davantage confiance en vous, ni encore moins d’être parfait pour vous aimer !

Et, pour garder un bon état d’esprit, sortez toujours habillé(e) d’un sourire et garder le dos bien droit. Modifier son état physiologique est un levier puissant pour faire des choses dont vous vous pensez incapable ! Même un sourire forcé envoie un signal positif au cerveau et va vous rendre de meilleure humeur. C’est un peu comme manger du chocolat, les calories en moins. Alors pourquoi s’en priver ?

Et puis, prenez du temps pour vous, faites-vous plaisir ! Cela n’a rien d’égoïste, bien au contraire, c’est le secret pour diffuser le bonheur autour de vous.


Devenir autonome affectivement

Jeffrey Gitomer, auteur américain et expert en vente a dit : « Si vous voulez être le meilleur pour les autres, vous devez d’abord être le meilleur. » Pour arriver à être le meilleur pour soi-même, la première pierre à toute fondation est l’amour de soi. Il est transmis par l’amour que nous avons reçu durant notre enfance. Et si vous avez des carences affectives, n’attendez pas des autres un amour inconditionnel ! Vous êtes le seul à pouvoir vous le donner ! C’est seulement ainsi que vous vous attirerez tout naturellement l’amour !

Si vous avez l’impression de faire passer les autres avant vous, optez pour un mantra : « moi d’abord ». Penser à soi avant de penser aux autres, cela veut dire se respecter, s’aimer. L’amour de soi vous permet d’être altruiste, de développer des relations saines avec votre entourage. Il est le ciment de votre vie !

Petite histoire du fermier à méditer


Il était un fermier qui avait les plus beaux champs de maïs de sa région. Chaque année, il participait au concours des plus belles récoltes et remportait les premiers prix.
A la fête, il se rendait chez ses voisins pour leur offrir des semences provenant de ses récoltes. Un jour, un ami lui dit : « Mais si tu offres tes meilleures graines à tes voisins, ils vont gagner les premiers prix à ta place, dommage ! »
Le fermier répondit : « Au contraire ! Tu sais, sur nos collines, il y a beaucoup de vent, alors, à cause du pollen, je risque de détériorer la qualité de mon maïs à cause de celui de mes voisins. Donc, tout ce que je donne aux autres, c’est à moi-même que je le donne ! »


Savoir dire non

Donner avec le cœur est essentiel pour être heureux, et cela fait boule de neige. Savoir dire non est aussi primordial. Dire oui pour être aimé, éviter les conflits a un impact négatif sur l’estime de soi. Dire non à la demande, c’est aussi se dire oui à soi-même ! C’est un regain d’énergie et de temps.
Donner du sens à sa vie

Le temps et l’énergie sont ce que vous avez de plus précieux ! Vous avez reçu un merveilleux cadeau : vie. Qu’avez-vous envie de faire pour l’honorer ?


Comme aime le souligner Lucie Michaut, experte en communication et co-fondatrice des ateliers du pouvoir de s’en foutre, « de toute façon, on ne s’en sortira pas vivant » ! Alors autant profiter de la vie sans (trop) vous préoccuper du regard des autres et des diktats de la société !


Découvrez ce qui vous donne envie de vous lever le matin en utilisant l ikigai, un concept japonais qui signifie  « Ce pour quoi la vie mérite d’être vécue ». Dans le schéma de l’ikigai ci-dessous, remplissez les intersections des cercles jusqu’à ce que vous trouviez votre raison d’être. Le bonheur n’est-ce pas d’avoir une vie en harmonie avec sa raison d’être ?  


L’intérêt de passer par un coach

Le coaching vous aide à retrouver votre confiance en vous et percevoir la vie sous l’angle du bonheur. Un coach, grâce à son regard neutre et professionnel, vous posera les bonnes questions. Le coaching se focalise sur le « comment » et non sur le « pourquoi », dans le but de vous réconcilier avec votre passé, d’accepter vos faiblesses et de vous concentrer sur vos atouts pour devenir la meilleure version de vous-même.
Le bonheur, c’est tous les jours !

L’Organisation des Nations unies a décrété que le 20 mars, c’est la journée internationale du bonheur. Mais pourquoi se limiter à une seule journée dans l’année ?

On attend souvent des autres qu’ils nous rendent heureux. Grosse erreur : la meilleure personne pour augmenter votre taux de bonheur, c’est vous !

Alors, à vous de l’inscrire dans votre vie aussi souvent que vous le souhaitez et faire de chaque jour une célébration.



Alexandra de Roulhac.
Passionnée par l’être humain, Alexandra est coach du bonheur en individuel pour les particuliers depuis 10ans. En parallèle, elle anime en entreprise des ateliers sur le bonheur au travail et est cofondatrice des ateliers « Le pouvoir de s’en foutre ». Elle est l’auteur du livre numérique Accéder au bonheur ici et maintenant (à télécharger gratuitement sur son site).

Contact
Tél. : 06.35.17.04.96
Site : www.coachdubonheur.com

Le Bonheur, un conte moderne ?

L’ONU a décrété que le 20 mars serait la journée mondiale du bonheur, reconnaissant ainsi que « le bonheur et le bien-être sont des aspirations universelles à intégrer dans les objectifs politiques ». Le sujet est plus que jamais d’actualité !

Mais alors, pourquoi se limiter à une seule journée dans l’année ? À vous de l’inscrire sur votre agenda aussi souvent que vous le voulez, et faire de chaque jour une célébration.

Sème un acte, tu récolteras une habitude ; sème une habitude, tu récolteras un caractère ; sème un caractère, tu récolteras une destinée. Dalaï Lama

Il me revient à l’esprit les histoires qu’on nous racontait lorsque nous étions enfants, faites de mystère, de magie, de belles princesses et de preux chevaliers. Même quand l’aventure est jalonnée d’obstacles, ou que les personnages rencontrent des épreuves, connaissez-vous un conte qui n’ait pas de happy end ? On trouve du bonheur dans toutes les fables et pourtant le bonheur n’a jamais été traité directement comme le sujet d’un conte.

J’ai envie de sortir des sentiers battus et, certaine que La Fontaine n’en prendrait pas ombrage, je vous propose un petit conte moderne pour, ensemble, cultiver votre bonheur…

Il était une fois, une jeune femme avec l’âme en peine. Fort heureusement, elle eut la chance de croiser sur son chemin une gentille fée qui lui remit un vieux grimoire, dans lequel elle trouva une recette qui lui redonna le goût de la vie :

« Prenez quelques graines de bienveillance, de partage et d’amitié au creux de votre main.

Semez-les avec amour, en les dispersant autour de vous…

Recouvrez délicatement d’un terreau d’altruisme, propice et fertile.

Arrosez sans modération le bonheur qui pousse, chaque jour.

Entretenez régulièrement votre petite parcelle, avec tolérance et indulgence.

Aimez, aimez et aimez encore le bonheur qui s’éveille devant vous.

N’hésitez pas à casser la routine, et sachez exprimer joie et gratitude.

Accrochez un tuteur sur les tiges qui rencontrent un moment de fragilité, pour les guider.

Faites confiance à Dame nature, et cultivez humour et optimisme !

Exposez au soleil les jeunes pousses pour leur donner force et vigueur.

Surtout soyez généreux (se), la culture du bonheur ne connaît ni limite ni saison.

Accompagnez avec douceur la fleur du bonheur qui éclot, sans hâte ou perfectionnisme.

Appréciez ses contours, et laissez-vous envoûter par ses formes naissantes.

Ne craignez pas les tempêtes, le bonheur sait faire preuve de souplesse.

Quand enfin viendra le temps de la récolte, ratissez délicatement.

Offrez le fruit de votre travail à ceux (celles) que vous aimez.

Apprenez à donner, cela vous procurera un bien-être égal à nul autre.

Sachez aussi recevoir avec le sourire, et apprécier le cadeau qui vous est fait.

Le lien que vous tisserez durera plus longtemps encore que des pleines lunes de miel.

La culture du bonheur est un art qui n’est pas éphémère.

Recommencez, encore et encore, le bonheur se partage à l’infini.

Soyez créatif (ve), la recette permet d’ajouter tous les ingrédients dont vous avez besoin.

Trouvez le bon dosage, pour le plus grand plaisir de chacun. »

La fin de l’histoire, je vous invite à l’écrire…

 

Paru sur Zentonik

Ma méthode

Et si le bonheur était à portée de main ? Ici et Maintenant !


Oui, il en faut peu pour être heureux !

Pas toujours simple avec les conditions de vie moderne mais pour vous accompagner il existe un coaching pas comme les autres :


Pourquoi un coaching du bonheur ?

 
Selon une étude de l’association WIN en 2015, seulement 43% des Français se considèrent heureux. Pour aller plus loin, savez-vous que  les Français sont 64èmes sur 65 en termes d’optimisme selon le baromètre international de la confiance en l’avenir ?


Mon défi est de faire monter le taux d’optimisme des Français en cultivant leur bonheur !


Quel que soit le nom donné ou la méthode abordée, pousser la porte d’un coach est déjà un premier pas vers une vie plus heureuse. Le coaching du bonheur vous aide à poser un regard bienveillant sur vous-même, et à reprendre confiance en vous. Vous saurez appréhender la relation à l'autre de façon plus harmonieuse dans votre vie professionnelle, personnelle, amoureuse ou familiale.


Une méthode inspirée de la maïeutique


La maïeutique ou "accouchement" est la méthode qu’utilisait Socrate pour permettre à ses élèves de découvrir par eux-mêmes les vérités fondamentales de la vie et du rapport à l’autre. Par un jeu de questions/réponses, vous allez percevoir ce que vous désirez vraiment.
Vous vous êtes trop souvent heurté/es à des obstacles hérités de votre environnement ou de votre passé. Vous avez tissé chaque fil d'un bandeau qui obstrue votre vision. Imaginez le jeu de colin-maillard où l'on vous fait tourner les yeux bandés jusqu’à ce que vous soyez complètement désorienté/e. Ensemble, nous pourrons dénouer progressivement ce bandeau et orienter votre vie vers le bonheur.

B.O.N.H.E.U.R.S

A travers les lettres du mot B.O.N.H.E.U.R.S (parce qu’il y a plusieurs formes de bonheur), on retrouve quelques uns des grands sujets que j’aborde en coaching.

B    BIEN DANS SA PEAU : trouver un équilibre entre sa façon de penser et ses actes, poser un nouveau regard sur soi, modifier ses croyances limitante.
O    OBJECTIFS : atteindre des objectifs clairement définis dans le cadre du coaching pour se sentir rassuré, atteindre une plénitude et se libérer l’esprit.
N    savoir dire NON : renforcer ses limites, savoir dire NON en toute bienveillance pour se dire OUI à soi-même,  entretenir des relations saines avec les autres.
H    HAPPINESS : cultiver la bonne humeur, connaitre ses besoins, être responsable de son bonheur.
E    EMOTIONS : les accepter et revenir rapidement à des émotions positives, cultiver la gratitude.
U    UNIVERSEL : Cultiver l'amour universel.
R    REGARD de l'autre : s’en détacher pour ne pas en dépendre, cultiver la confiance en soi, devenir moins perfectionniste.
S    SENS : donner un sens à sa vie, se réaliser° !

Une fois les objectifs bien déterminés, je travaille sur des thèmes personnalisés et je vous propose entre chaque séance  des thèmes de réflexion et des défis précis, mesurables et atteignables.

Ma devise : « 10 grammes d’action vaut mieux que 1000 grammes de réflexion ! ».

Grâce à un travail en binôme en un temps record,  vous modifiez votre regard sur vous-même et percevez la vie sous l’angle du bonheur.

METHODE EN QUATRE ETAPES :

1.    TRAVAIL D’INTROSPECTION :

Comment avoir une vision à 360° de votre vie aujourd’hui ? (Questions inspirées du "coaching orienté solution").


2.    OBJECTIFS A DEFINIR :

Qu’est-ce que vous ne voulez plus ?  Qu’est-ce que vous aimeriez changer ?


3.    CHANGEMENT DE PERCEPTION sur vous-même et sur la vie :

Comment se réconcilier avec son passé pour apprécier le moment présent ? (à l’aide de techniques basées sur la psychologie positive).


4.    PROJECTION vers le futur : Comment faire pour perdurer le changement dans votre vie (bilan de fin, mise en place de nouvelles habitudes, plan d’action…).

Tournez-vous vers l’avenir avec le sourire !


A la fin du programme, vous avez suffisamment de clés et d’assurance pour voler de vos propres ailes dans votre vie personnelle et professionnelle.


Etre à la fois solide et flexible, entre le roseau et le chêne


Le coaching du bonheur vous permet de retrouver votre véritable nature et l’essence de vos désirs profonds, ainsi vous vous projetez vers une vie plus en accord avec vos aspirations.

Cette approche s’appuie sur une philosophie de vie acquise lors de mon long séjour en Asie, mais aussi sur des interventions orientées solutions et la psychologie positive.

Mon expertise, mon empathie, mon sens pragmatique, mon écoute active et une bonne dose d'optimisme me permettent d'obtenir des résultats concrets, mesurables et durables.


Je propose une approche simple visant à gommer les croyances limitantes qui empêchent d’avancer sur la voie du bonheur.


ET OUI ! Nous avons tous des talents cachés mais gâchés par des croyances « limitantes » qui nous empêchent d’être heureux.

Qu'est-ce qu'une croyance en coaching ?

C’est le fait de tenir pour vraie une image de soi, une vision de la vie ou une idée reçue qui parfois n’ont aucun rapport avec la réalité.

Enfant, tant que vous croyez au Père Noël, il existe, quand vous n’y croyez plus, il disparaît de votre vie. Vous faites exister ce que vous croyez.

En conséquence, un mensonge imposé acquiert à la longue des allures de vérité.

Nous avons tous des croyances « salutaires », qui nous stimulent, et des croyances « limitantes », qui nous inhibent. Malheureusement, les effets de ces dernières sont bien réels, néfastes et même parfois dévastateurs. Elles deviennent des références inconscientes aux actes et aux pensées quotidiennes. A force d’entendre : « tu n’es pas capable de… », « que va-t-on faire de toi ? », « tu as encore grossi » ou des généralités telles que « dans la vie, on ne peut pas tout avoir » etc, votre subconscient les enregistre et vous conditionne. Les publicitaires le savent bien, et leurs campagnes de pub misent sur la répétition. Innocemment vous achetez les produits car votre subconscient a enregistré le message.

L’un des buts du coaching est bien sûr de remplacer les croyances « limitantes » par de belles croyances « salutaires ».


Au travers d’entretiens, de jeux de rôles, et d’exercices à mettre en œuvre dans votre vie quotidienne, je vous aiderai à prendre conscience de votre véritable identité.

Voici un extrait de mon passage à Radio Marseillette, cliquez ici : comment vous débarrasser de vos croyances limitantes ?

Pour nous connaître un peu mieux et faire un premier pas pour vous sentir bien, je vous propose de me contacter au 06 35 17 04 96 ou par email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et de télécharger mon Ebook gratuit : Accédez au bonheur Ici et Maintenant.


Ensemble, cultivons votre bonheur et réussissez votre vie !

PS : je vous invite à rejoindre mon groupe privé facebook :
Brainstorming, astuces, challenges pour cultiver votre bonheur et changer de perception (car tout est question de perception), voilà ce que je partagerai régulièrement avec vous.
Pour rejoindre le groupe c'est ici : Ensemble, cultivons votre bonheur !

Simple comme le bonheur !

Le bonheur est la chose la plus simple, mais beaucoup s'échinent à la transformer en travaux forcés ! 

François Truffaut


Ps : Il suffit d'une dose d'amour, d'humour et de bienveillance :-)

Alexandra De Roulhac

Coach du Bonheur

Demo

Alexandra

Votre Coach

Mobile : +33(0)635170496

alexandra@coachdubonheur.fr

92100 BOULOGNE

9, rue Heyrault

Copyright 2018 by CkomParis.com  création site internet Neuilly sur Seine - Paris
Compatible iPad, iPhone et Androïd
Demo